in

#Entrepreneur : Interview d’Othman Mdidech, CEO d’Infinitable

J’ai rencontré Othman Mdidech, CEO de INFINITABLE, il y a près d’un an. Première impression : pragmatique, sûr de lui, les idées claires et bien structurées, les pieds sur terres, très bon communicateur.

Logo Infinitable Circulaire (2)Au fil du temps, il m’a prouvé que la première impression qu’il dégage est bien ce qu’il est réellement, mais qu’il est surtout un passionné et un bosseur qui ne laisse rien au hasard, et qui force son destin : « J’ai choisi mon destin d’entrepreneur. Si le destin a pu m’aider, je dirais qu’il m’a choisi pour mon côté passionné et dévoué à vouloir améliorer les choses. Depuis tout petit, j’ai envie d’apporter satisfaction aux autres en améliorant ce qui existe déjà. Le meilleur moyen de le faire sans freins a été naturellement de choisir l’entrepreneuriat ». L’aventure entrepreneuriale de Othman a démarré il y a un peu plus d’un an, aux côtés de sa partenaire Boutaina Kadry. Voici un aperçu sur son parcours, raconté avec une passion qui n’a d’égal que son humilité.

Pourquoi avoir choisi le chemin compliqué de entrepreneuriat ?

Je ne le savais tout simplement pas et bizarrement, j’ai toujours eu une attraction naturelle pour ce qui n’était pas simple. En fait ça a été pour moi comme voyager à l’aventure. Je ne me suis certes pas lancé aveuglément et avais étudié la chose sur papier, rencontré différents acteurs, compris leurs contraintes mais la vraie difficulté est venue de l’environnement. Je ne connaissais que très peu à quel point pouvait être déstructuré le marché marocain et donc difficilement maîtrisable. Mais tout comme un voyage à l’aventure, j’avais ce besoin d’affronter des défis que je ne connaissais pas encore, les relever, échouer dans certains et réussir dans d’autres, pour enfin arriver avec une histoire, la mienne et celle des personnes avec qui je l’ai construite et vécue.

Pourquoi Infinitable ?

La première raison est le marché marocain en lui même ! Le loisir préféré du marocain est la restauration puisqu’il y alloue près de 72% de son budget loisir ! Si l’on s’intéresse à la façon dont est consommé ce loisir, on se rend compte que les restaurants de qualité ont un taux d’occupation qui avoisine les 50% en moyenne alors que celui des fastfoods avoisine les 100% car en plus de recevoir sur place, ceux-ci livrent à domicile. Le marché était clairement souffrant du côté de l’offre.

Ensuite en tant que consommateur, revenu m’installer au Maroc après 8 années passées à l’étranger, addict à l’internet, au mobile et aux nombreux concepts permettant de mieux consommer, je me suis rendu compte qu’il n’y avait absolument aucun concept qui permettait d’améliorer mes sorties et celles de mes amis dans les restaurants de qualité au Maroc. Les seuls à s’y être essayé étaient les concepts de deals mais le positionnement était clairement inapproprié et les expériences avaient été insatisfaisantes tant pour le restaurateur que pour le consommateur. La demande était tout aussi souffrante et il était donc clair que l’on pouvait améliorer le loisir préféré des marocains.

Quel est le problème que résout Infinitable ?

Nous améliorons d’un côté le loisir préféré du marocain en augmentant son pouvoir d’achat dans les meilleurs restaurants. Nous lui proposons la formule suivante :

  • 1 plat principal déduit de l’addition immédiatement pour 2 repas consommés ;
  • Et 1 repas déduit de l’addition immédiatement pour 3 repas consommés.

Ceci peut-être équivalent à une trentaine de pourcent offerts sur l’addition. Pour en bénéficier, il faut devenir membre et nous proposons 3 offres aux particuliers : 1 mois pour 200 Dhs, 3 mois pour 500 Dhs et 6 mois pour 700 Dhs.

Le membre accède donc à nos restaurants partenaires, qui sont au nombre de 15 aujourd’hui et qui augmentent au fil du temps, et bénéficie de la formule décrite plus-haut sans limite de sorties. Son abonnement est rentabilisé dès la première sortie !

Ceci nous permet aussi de répondre à la problématique des cadres des entreprises qui ne rentrent plus déjeuner chez eux, qui ne disposent ni d’une cantine interne ni de subventions repas, et qui déjeunent donc dans les restaurants proches de l’entreprise. Malgré leur fort pouvoir d’achat, il est difficile de manger chaque jour dans un restaurant de qualité. En étant membre Infinitable, ils peuvent donc transformer certains de leurs déjeuners fast-foods par des déjeuners dans des restaurants de qualité et donc manger plus sainement. Le membership pour l’entreprise est proposé à un tarif bien plus attractif que celui cité plus haut.

Ceci permet donc inéluctablement aux restaurants d’augmenter leurs taux de remplissage.

Enfin, nous modernisons la pré-consommation de la sortie dans ces restaurants car nous avons mis en place un guide en ligne : www.infinitable.ma qui référence tous les restaurants partenaires en affichant leurs informations générales et leur carte à jour. Première au Maroc, nous permettons aux clients de réserver leur table en ligne en 2 clics.

Tu as du sûrement passer par des situations plus difficiles ?

Le plus difficile à gérer est incontestablement le manque de sérieux et de prise en considération de nos contraintes par certains prestataires. Lorsque vous ne maîtrisez pas un métier, technique par exemple, que vous avez peu d’argent et que votre temps est compté, il vaut mieux le dépenser à trouver un partenaire complémentaire qui rêvera autant que vous de votre projet et qui deviendra tout autant son bébé.

 Ce qui t’a sauvé à chaque fois ?

C’est particulier à dire mais me rendre compte que j’étais au bord du gouffre était ce qui finalement me sauvait ! J’ai appris qu’il fallait très rapidement réagir et prendre des décisions pour avancer plus efficacement qu’avant. Je ne me suis aussi jamais permis de douter mais me suis souvent remis en question pour avancer, améliorer ce que j’entreprenais et atteindre les objectifs que je m’étais fixés.

Mais pour être franc, laisser tomber n’a jamais été une option pour moi, je me suis condamné à réussir et à capitaliser sur les difficultés et les échecs rencontrés.

infinitable-2

Celui ou celle qui t’as fait tenir le coup ?

La famille m’est d’un grand soutien ! Par ailleurs, avoir une associée qui y croit autant que moi, qui contribue efficacement aux accomplissements et partage solidairement les difficultés est très important. Boutaïna n’est pas seulement mon associée mais aussi une amie d’enfance et ça aide !

Je reste aussi très reconnaissant aux organismes d’accompagnement qui ont été au rendez-vous tant pour me challenger que pour m’accompagner à réussir !

Et si c’était à refaire, que ferais-tu différemment ?

Je me serais moins accroché à mes idéaux et aurais pris certaines décisions beaucoup plus rapidement ! Il faut parfois se rendre à l’évidence et couper les mauvaises herbes rapidement plutôt que d’espérer qu’elles deviennent bonnes. En gros, j’aurais échoué plus rapidement pour réussir plus tôt !

Et pour le futur, quels sont tes plans ?

Boutaina et moi souhaitons étendre le concept Infinitable dans l’ensemble des villes marocaines dans un futur très proche puis aller à la conquête des marchés de la région MENA avec Dubaï en première ligne de mire. La phase de rencontre avec les partenaires de Dubaï a déjà été entamée.

Le défi, le challenge, le besoin d’améliorer et de satisfaire continuellement ainsi que le partage sont les principaux éléments du moteur qui continuera à m’alimenter. L’échec, autant que la réussite, m’importent beaucoup. Quelque soit l’expérience que j’aurais acquis durant les 10 prochaines années, je ferais en sorte de la partager avec les jeunes entrepreneurs et « wantretrepreneurs » que je rencontrerais, pour les encourager à aller aux devants de leurs rêves et ambitions.

Je penserai aussi à prendre des vacances de temps à autre, je me rends compte que je n’ai pas pris de vacances depuis longtemps.

 

Written by Fatima Zahra Oukacha

CEED Morocco Director & Transworld Protection Group co-founder. Passionnée par l’entreprenariat et fascinée par les entrepreneurs... les vrais, ceux qui bossent, ceux qui échouent, qui réessaient, encore et encore, et qui finissent par y arriver... ou pas. J'apprécie échanger avec eux, et garder une trace de la magnifique énergie qui bouillonne au sein de chacun d’entre eux… de la passion qui les anime…des rêves qu’ils vivent et qu’ils veulent partager avec le reste du monde… de l’angoisse qui les rongent et dont ils veulent préserver leur monde... qui sait, peut être qu’à force de partager leurs traces, d’autres âmes seront tentées…

Comments

Loading…

0

Comments

0 comments

Lancement officiel de la production locale d’Oreo

MEDI1TV : Nouvelle série historique  » Tarikhouna, Fakhrouna «