The Rolling Notes

Entretien : Fleur-Eve Durin Le Foll nous parle de l’Africa Code Week

L’informatique est partout autour de nous : véritable pilier de nos vies quotidiennes et facteur de croissance pour l’économie et la société en général avec plus de six millions d’emplois créés sur la seule année 2011. Plus qu’un langage, l’informatique est devenue une langue à part entière – une langue vivante que les jeunes d’aujourd’hui sont appelés à maîtriser pour pouvoir s’exprimer pleinement au 21ème siècle. L’Africa Code Week est une initiative panafricaine planifiée pour début octobre de cette année auprès de 20 000 enfants et adolescents dans 17 pays africains, dont le Maroc.

Cette initiative qui vise à promouvoir l’alphabétisation numérique et à démystifier le développement du code informatique, a formé du 14 au 17 septembre près de 150 personnes (professeurs, des étudiants et des volontaires marocains) pour qu’ils deviennent des mentors de l’ACW et puissent enseigner à leur tour des compétences de codage simples au 8-16 ans et permettre à des jeunes de 17-24 ans d’acquérir une formation plus avancée dans le développement. Chaque mentor, une fois entraîné sur la plate-forme de formation « Scratch » du MIT (système populaire adopté par des millions de jeunes étudiants dans le monde entier), s’engage à enseigner le codage à au moins 10 enfants et adolescents au cours des centaines d’ateliers de formation au code seront organisés gratuitement dans tout le Maroc entre le 1er et le 10 octobre prochains.

Nous avons rencontré Fleur-Eve Durin Le Foll, Fondatrice et Directrice Générale de Maker Mind (programme Cod Cod Codet), et également Ambassadrice Maroc pour l’Africa Code Week. Elle revient pour nous sur les détails de cette initiative.

QUEL EST L’OBJECTIF À TERME DE CETTE INITIATIVE ?

En 2015, nous voulons toucher pas moins de 20 000 jeunes, et ce n’est qu’un début. À terme, nous souhaitons que les supports de cours Africa Code Week fassent partie intégrante du paysage scolaire,  partout en Afrique. Oui, notre objectif sur le long terme est encore plus ambitieux : nous voulons former 200 000 enseignants et 5 millions de jeunes au cours des dix prochaines années.

CONCRÈTEMENT, QUELLES ACTIVITÉS ALLEZ-VOUS PROPOSER AUX JEUNES ?

Pour les tranches d’âge 8-11 et 12-17, nos ateliers s’appuieront sur Scratch, une plateforme ludique mise au point par le MIT Media Lab pour faciliter l’apprentissage continu de la programmation et qui passionne déjà des millions d’enfants à travers le monde.

Avec la tranche d’âge 18-24, nous nous concentrerons sur les toutes dernières technologies mobiles et WhatsApp en particulier. L’atelier ‘Votre propre WhatsApp !’ se présente comme une introduction aux technologies Web (HTML, CSS, JavaScript) utilisées en synergie avec Meteor.js. Il s’appuiera sur les connaissances existantes des élèves en matière de technologies Web pour leur permettre de maîtriser une autre infrastructure d’application. Ils apprendront ainsi à créer un « clone » Whatsapp, une application de messagerie instantanée qui fonctionne sur appareil mobile.

LES COURS SERONT-ILS AUSSI DISPONIBLES EN LIGNE POUR CEUX QUI NE POURRONT PAS SE DÉPLACER À UN ATELIER PRÉSENTIEL ?

Accélérer l’alphabétisation numérique au 21ème siècle ne se fera pas sans une plateforme numérique digne de ce nom. C’est pourquoi tous les cours et supports de cours Africa Code Week seront mis à la disposition du plus grand nombre sur la plateforme openSAP. Tous les enseignants et élèves, où qu’ils soient dans le monde, pourront ainsi se former gratuitement. C’est là le vrai catalyseur qui va permettre au projet Africa Code Week de s’inscrire dans la durée et de changer la vie de millions de jeunes, au rythme de chaque communauté.

africa code week

QU’APPORTE CONCRÈTEMENT CE PROGRAMME AUX PARTICIPANTS ET PLUS GÉNÉRALEMENT AUX PAYS QUI S’Y SONT ENGAGÉS ?

En montrant aux jeunes à quel point il est simple de programmer et en facilitant l’accès à tous les supports de cours tant pour les enseignants que pour les élèves, Africa Code Week est un puissant vecteur d’alphabétisation numérique qui va nous permettre de faire grandir, main dans la main avec tous les acteurs du tissu socio-économique de chaque pays, les forces vives dont le secteur informatique africain a tant besoin.

FAUT-IL ÊTRE UN PRO DU CODE OU UN PROFESSEUR DE SCIENCE POUR ANIMER UN ATELIER ?

Absolument pas ! Tous les cours ont été pensés et conçus pour les débutants.

Côté formateurs, pour les tranches d’âge 8-11 et 12-17, aucune expérience ou connaissance technique n’est nécessaire. L’important est d’être passionné par la transmission du savoir aux débutants et d’être patient pour pouvoir les accompagner sur le chemin de la découverte. Nos formations openSAP sont ouvertes à tous, entièrement gratuites et conçues pour vous donner tous les éléments dont vous avez besoin pour animer un atelier Africa Code Week.

Pour la tranche d’âge 18-24, les enseignants auront idéalement une expérience du code pour pouvoir interagir davantage avec un public étudiant plus familier des nouvelles technologies et avide d’approfondissements pédagogiques sur des questions clés liées à la mobilité. 

COMMENT AFRICA CODE WEEK VA-T-IL REJOINDRE LES JEUNES DANS LES REGIONS LES PLUS RECULÉES ?

Les ateliers Africa Code Week seront organisés de manière autonome par une myriade de partenaires locaux, dans les zones urbaines et rurales de chaque pays, en plus des ateliers virtuels sur openSAP. Nous travaillons également main dans la main avec Ampion, dont le célèbre Venture Bus parcourra le Rwanda et l’Afrique du Sud à la recherche des talents de demain ! À bord du bus, les jeunes y apprennent les méthodes de Design Thinking et les porteurs de projet talentueux sont mis en relation avec des investisseurs internationaux. À ce jour, le Venture Bus a donné naissance à quelques-unes des entreprises les plus innovantes d’Afrique comme sterio.me, MobiDawa ou encore Halt!Ebola.

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Follow us

Don't be shy, get in touch!