THE ROLLING NOTES
elemis

#elleminspire : Elemis lance une opération de marketing solidaire

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, célébrée le 8 mars, l’entreprise de cosmétique Elemis invite les internautes branchés sur les réseaux sociaux à partager le hashtag #elleminspire précédé d’une femme de leur choix. L’opération se déroule du 1er au 8 mars, chaque hashtag représente 10 dhs qui seront reversés à l’ASF (Association solidarité Féminine), présidée par Aicha Echenna, qui œuvre depuis (bien trop longtemps) pour les droits et la dignité des mères célibataires au Maroc.

Il s’agit bien de marketing solidaire décliné sur l’univers digital et qui s’inscrit dans la stratégie de communication d’une marque mondiale récemment déployée au Maroc. La réussite de cette opération apportera trafic et notoriété au groupe Elemis, n’ayons pas peur des mots. Le marketing solidaire a souvent été décrié par les plus sceptiques qui le voient souvent comme une récupération des causes sociales à des fins mercantiles. Tout le monde se souvient de la vague de marketing « green » qui se targuait de défendre le développement durable, paradoxalement ou hypocritement utilisé par les sociétés d’hydrocarbures par exemple. S’en suit alors une réflexion sur l’éthique de nos comportements modernes à l’heure où nous passons plus de temps sur nos réseaux sociaux qu’à discuter yeux dans les yeux avec de vraies personnes. Peu importe la méthode, pourvu que cela serve.

L’actualité marocaine a vu déferler des hashtag de protestation basé sur un procédé similaire pour défendre le droit des consommateurs vis-à-vis des opérateurs télécoms, et cela fonctionne. Dès lors, le débat éthique n’a pas lieu d’être lorsque qu’il s’agit de défendre les droits de femmes abandonnées par tout une politique étatique, annonceur ou pas.

Rappelons qu’au Maroc plus de 200.000 mères célibataires ont donné naissance à plus de 370.000 enfants entre 2003 et 2009, et que 2/3 d’entre elles se voient éloignées (répudiées donc) de leur famille pour laver une certaine notion d’honneur. Quelques 9.000 bébés par an seraient ainsi abandonnés et livrés au triste sort d’une vie sans identité, voire pire. Depuis quelque années, le débat peine à se frayer un chemin dans la conscience collectives et populaire.

elleminspire

L’ASF lutte officiellement depuis 30 ans, le combat de toute une vie pour sa présidente emblématique de par son courage Aicha Echenna. Ce n’est qu’en 2015 qu’elle fût consultée par le gouvernement dans le cadre du projet de loi sur la légalisation de l’avortement.

Nous avons toutes et tous une femme qui nous inspire, alors entre deux posts egocentriques, n’oubliez pas de participer à cette belle opération simple, concrète et efficace. Rendez-vous sur la page de l’événement pour un don aussi simple que « sbah l’kheir ».

Mathieu Bihan

Mathieu Bihan a évolué dans l'univers médiatique marocain et français depuis 2007. A ses début, il participe au développement de la marque média aufait. Après une expérience chez 20minutes à Paris, il se spécialise en développement et monétisation des audiences marocaines, accompagnant les médias traditionnels vers l'univers digital. Passionné de la première heure par les médias et leurs enjeux, amoureux des mots, il est également le créateur de la marque décalée #Casabancal.

Welcome to TRN

Ici on parle de communication, de création, d’innovation, de tendances, de marques et de biz’. Feed your Brain… Rock your Mind ! Drop us a line : [email protected]

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!