THE ROLLING NOTES
Observatoire marocain du bonheur

Etude nationale sur le bien-être au travail

L’Observatoire marocain du Bonheur lance, pour la première fois au Maroc, une étude nationale sur le Bien-être au Travail. Les marocains sont-ils heureux dans leur travail ? C’est quoi le bien-être au travail ? Quelles sont les sources de satisfaction et d’insatisfaction au travail ? Les marocains se sentent-ils en sécurité dans leur travail ? Telles sont les principales questions auxquelles aspire répondre l’étude nationale sur le bien-être au travail.

L’Observatoire marocain du bonheur, fondé en novembre 2015 sous l’impulsion de Fatima Zahra Bensalah, est une association à but non lucratif, dédiée à l’étude, l’analyse et la compréhension des multiples sources et facettes du bonheur chez les marocains. Elle ambitionne de lancer un débat national sur le bonheur sous ses différents aspects et composantes.

Après avoir tenu son assemblée générale constitutive en novembre 2015, le bureau de l’association s’est penché sur le développement d’un plan d’actions quinquennal de travail. La première action effective de l’Observatoire marocain du bonheur est le lancement d’une étude nationale sur le bien-être au travail.

« Au sein de l’Observatoire marocain du bonheur, nous avons la volonté de participer, à travers différentes actions, à développer l’épanouissement des marocains. Le bien-être au travail est un premier chantier que nous jugeons important vu la place qu’a le travail dans le quotidien du Marocain», annonce d’emblée Fatima Zahra Bensalah, présidente de l’Observatoire marocain du bonheur.

Pourquoi le bien-être au travail ?

Le travail occupe une place importante dans l’épanouissement de l’être humain et dans sa quête du bonheur. Il constitue une préoccupation majeure qui participe grandement à la stabilité et l’équilibre de l’individu.

Etudier les sources du bien-être au travail permettra d’éclaircir des zones d’ombre qui n’ont jamais été traitées sur le plan national. Les résultats de cette enquête apporteront des réponses aux employeurs qui ont un grand rôle dans le bien-être des travailleurs. Les résultats pourraient également définir les conditions de travail idéales pour les marocains ainsi que tracer un canevas des éléments qui participeraient à l’épanouissement du travailleur et à l’amélioration de sa qualité de vie professionnelle.

La méthodologie de l’étude

L’étude sur le bien-être au travail a été confiée au cabinet international OpinionWay AfricaMetrics et s’étalera sur deux phases. La phase qualitative compte une vingtaine d’entrevues individuelles en profondeur de 90 minutes chacune.

Quant à la phase quantitative, elle se basera sur un échantillon représentatif de 1200 adultes âgés de plus de 25 ans travaillant dans les secteurs privé, public, agriculture, artisanat ainsi que dans les professions libérales.

Observatoire marocain du bonheur

Les objectifs de l’Observatoire Marocain du Bonheur

L’Observatoire marocain du bonheur a pour objectifs ultimes la participation à l’amélioration du degré du bonheur des marocains et la promotion de la culture du bonheur. Dans ce sens, il compte œuvrer aussi bien sur les plans social et économique que culturel. Comment ? Notamment à travers le soutien et la promotion de la recherche scientifique et les études autour du bonheur et ses différentes composantes. Et en contribuant au développement de la culture du bien-être, de la joie de vivre et du bonheur à travers différentes actions qui pourraient prendre forme via des évènements ou des publications.

L’observatoire marocain du bonheur s’inscrit dans une logique de recherche et de débat mais aussi de partage et de contributions. « Nous voulons fédérer toutes les forces vives qui ont les mêmes objectifs que l’observatoire pour participer tous ensembles à aider les marocains à être plus heureux et à faire du bonheur une raison d’être», déclare Fatima Zahra Bensalah, présidente de l’Observatoire Marocain du Bonheur. «Certes, nos objectifs sont ambitieux, mais nous ouvrons nos portes pour travailler côte à côte avec des institutions de recherche, la société civile et pourquoi pas les entreprises», poursuit Fatima Zahra Bensalah.

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Welcome to TRN

Ici on parle de communication, de création, d’innovation, de tendances, de marques et de biz’. Feed your Brain… Rock your Mind ! Drop us a line : [email protected]

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!