The Rolling Notes
bearingpoint-asmex

Export Afrique : Les entreprises marocaines enregistrent une forte hausse de leurs activités

Le Baromètre du Développement International développé par le cabinet BearingPoint, en partenariat avec l’Association marocaine des exportateurs, indique une croissance soutenue du CA des entreprises marocaines en Afrique.

Les entreprises marocaines n’ont jamais été aussi présentes sur les marchés africains dont le dynamisme et le potentiel sont sans précédent. Selon cette enquête, intitulée “Se développer en Afrique : regards croisés d’entreprises marocaines et françaises”, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal sont les cinq pays dans lesquels les 250 entreprises marocaines et françaises interrogées sont les plus implantées.

Pour les entreprises marocaines, l’Afrique de l’Ouest, principalement le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Gabon, est le premier territoire d’installation. Concernant la nature des opérations menées par les entreprises du panel, plus de 60% des répondants marocains indiquent exporter et distribuer leur production en Afrique subsaharienne, le plus souvent via un réseau de partenaires, ce qui constitue la première étape avant d’envisager une implantation. “Nous assistons depuis quelques années à une impulsion très forte du secteur privé marocain vers la région subsaharienne. L’appui des autorités marocaines et les exemples de réussite, portés notamment par les services financiers et l’immobilier, ont accéléré le mouvement”, a précisé Hassan Sentissi, président de l’ASMEX.

“Les entreprises françaises sont présentes pour certaines depuis plus de cent cinquante ans en Afrique. Or, on assiste aujourd’hui à un effet de rattrapage des entreprises marocaines qui sont assez nouvelles sur le continent. L’afro-optimisme est ainsi très clairement à présent partagé par les P-DG marocains et cela se décline dans leurs stratégies de croissance et d’investissement”, a ajouté Jean-Michel Huet, associé de
BearingPoint. Il y a cinq ans, plus de 86% des entreprises marocaines interrogées indiquaient que l’Afrique représentait moins de 5% de leur chiffre d’affaires. Cette année, le continent représente plus de 5% des revenus pour près de la moitié des répondants. Près de 20% estiment en outre que l’Afrique constituera plus de 50% de leur chiffre d’affaires global dans les cinq prochaines années.

“Ces chiffres confirment une tendance lourde : le risque que peut présenter l’Afrique, lié aux situations politiques et à l’environnement des affaires, ne constitue plus un obstacle. Avec 2 milliards d’habitants en 2050 – dont plus de 900 millions appartiendront à la classe moyenne – le continent présente un potentiel et des opportunités majeurs pour les entreprises marocaines”, a conclu Jean-Michel Huet.  Le potentiel des marchés africains, en pouvoir d’achat et en nombre de clients, constitue le second critère mis en avant par les entreprises marocaines interrogées pour expliquer leur présence en Afrique.

Vous pouvez retrouver et télécharger l’intégralité de la publication « Se développer en Afrique : regards croisés d’entreprises marocaines et françaises » sur ce lien.

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d’un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l’innovation et la technologie, tout en passant par l’univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!