The Rolling Notes
10 PREDICTIONS MARKETING

10 prédictions marketing pour 2017

L’année 2016 fut riche en révélations importantes en termes de canaux de distribution de formats et de contenus. Il est donc bien naturel que l’année 2017 sera bouleversée par des pratiques marketing imposées par les nouveaux formats de contenu, mais aussi à travers des canaux très divers. Et l’un des constats que l’on ne peut plus ignorer et qui constituera une tendance lourde à l’avenir, est la production de contenus qui n’est plus un choix, tout autant que les canaux de distribution de ces contenus.

Rapide tour d’horizon des 9 tendances qu’il faudra surveiller et suivre selon moi. Certaines d’entre elles, nous les connaissons déjà bien. Si elles ont déjà pointé leur nez, cette année verra sans doute aucun leur consolidation et confirmation en tant qu’incontournable.

01. De l’instantanéité au live 

Facebook révolutionne le concept du live sur le web, détrônant même au passage Périscope qui représentait  jusqu’alors l’application phare, tout aussi bien que Youtube et Livestream. Facebook vient de consacrer tout récemment un feed spécial live. Tout comme la densification des push de ce type de contenu à travers des notifications de plus en plus présentes et visibles. Au delà de les encourager, Facebook les impose. Ceci démontre encore plus, s’il le fallait encore, la suprématie du mobile. 46 % des vidéos sont regardées depuis un device mobile.  Pour information, Facebook revendique 100 millions d’heures de vidéo visionnées chaque jour par ses membres.

02. Le Visual Storytelling : Une image vaut mieux que mille mots

Concernant le format des publications, l’année prochaine verra encore beaucoup plus d’images animées, d’images interactives. Le GIF est devenu un must have. On s’aperçoit aussi que les marques ont commencé à créer même des jeux à partir des GIFs. Le contenu visuel animé deviendra de plus en plus une norme face au texte. Ce sera la grammaire de demain, si ce n’est pas déjà le cas, sur les réseaux sociaux. La forme prend clairement le dessus sur le fond. Sans oublier que la reine incontestée et incontestable de la catégorie reste et restera le format vidéo.

Visual_Storytelling

03. La co-création : Les millénials prennent le relai (et le contrôle)

Il est fini le temps où l’on le contenu est lu. Place au contenu avec lequel l’on interagit, que l’on complète, que l’on s’approprie. Place à la co-création et cela, BuzzFeed l’a très bien compris avec quizzs, ses sondages, ses challenges… Les millénials, cette fameuse génération Z, ces « slasheurs » en herbe ont pris le contrôle du web et des réseaux sociaux. Les marques devront suivre et offrir des plateformes qui permettront à leurs consommateurs de co-créer leur propre expérience. Les millénials deviennent les co-propriétaires des marques. Petite remarque : ne pas confondre co-création et personnalisation 😉

04. Les influenceurs : Oubliez les grands

Au vu des chutes permanentes des reachs, notamment sur Facebook, les grands influenceurs touchent de moins de moins leur audience en portée naturelles. Même si leur communauté est grande, leur contenu est de moins en moins visibles. Certains d’entre eux ont de plus en plus recours au sponsoring de leur publications pour s’assurer d’une visibilité correcte. Consciente de cet état de fait, les marques ont commencé à se tourner vers des micro-influenceurs ou des influenceurs de niche et à forte valeur ajoutée, eu égard au fait que leur communauté est plus engagée et va chercher leurs contenus, plutôt que d’attendre de les voir apparaître dans leur fil d’actualités. Le ratio d’engagement est inversement proportionnel à la taille de la communauté. Selon une étude de Markerly, celui-ci est 8 fois plus important pour les micro-influenceurs (moins de 1.000 abonnés).

05. Les Chatbots, ou l’avènement de l’ère de l’automatisation

Rentrant dans une logique de Marketing Automation, les bots vont bouleverser le marketing digital. Cela prendra du temps bien entendu, mais la transition sera encore plus fluide grâce au développement de l’Intelligence Artificielle. Les marketeurs trouveront ainsi aisément le moyen d’intégrer la programmatique à leurs marketing mix. L’objectif étant d’amener progressivement l’audience jusqu’à l’acte d’achat. La technologie des Chatbots, nous le disions, est devenue plus performante et elle permet la possibilité de réponses appropriées et personnalisées. Bientôt, nous ne saurons plus si nous interagissons avec un humain ou un robot.

06. Virtual Reality, ou la réalité du virtuel

Les contenus de réalité virtuelle sont eux aussi de plus en plus accessibles. Les Gears et autres devices sont de moins en moins chers. Les géants du web ne lésinent plus sur les budgets quand il s’agit de l’acquisition de hardware et de marketing expérientiel. La réalité virtuelle est en passe de devenir un outil marketing courant, viable et capable d’offrir une expérience de marque engageante. A ne pas confondre là aussi avec la réalité augmentée 😉 Cette dernière est plus présente dans le social gaming. Elle a aussi a encore de beaux jours devant elle.

07. Mobile First ! Mobile First ! Mobile First !

Côté design, le responsive design cédera définitivement sa place à l’ère du mobile first. D’autant plus, que l’on constate que les pays émergents, réels potentiels de croissance, sont plus orientés vers le mobile. Côté business, le marketing mobile n’est pas en reste lui non plus. En effet, les ventes réalisées depuis un mobile ont explosé de façon importante. Sans oublier que l’expérience utilisateur sur les devices mobiles, notamment à travers les applications, se sont clairement améliorées et simplifiées. Le futur est mobile, place donc aux Mobile First Strategies !

08. Native Ads : cachez cette publicité que je ne saurais voir

Les gens se sont lassés de la publicité. L’augmentation de l’installation des Ad Blockers en atteste. Les annonceurs et les marques devront produire énormément de contenu créatif, instructif et divertissant afin de réunir des communautés autour de leurs marques. Le tout intégré naturellement dans le contenu éditorial d’un site ou d’une plateforme. Les Native Ads génèrent un engagement élevé et sont particulièrement adaptées à deux tendances lourdes : le mobile et le social. L’année 2017 verra la confirmation et la consolidation de cette forme de publicité qui a d’ailleurs bien pris place durant l’année qui s’est écoulée.

09. Social Media : Préparez-vous aux péages

Le temps de la gratuité est révolu. Les réseaux sociaux se convertissent petit à petit, mais sûrement, en régies publicitaires où il faudra payer pour avoir une meilleure visibilité. Cette citation de Michael Stelzner, CEO et fondateur de Social Media Examiner, en dit long à ce sujet : « L’autoroute de distribution de l’information aura des péages par lesquels devront passer les créateurs de contenu. Si vous voulez que votre contenu soit visible, vous devrez le publier sur les plateformes qui contrôlent ces péages. Google, Facebook, LinkedIn et autres encourageront les créateurs de contenu à ne pas mettre de liens vers du contenu extérieur. » Annonceurs à vos portefeuilles… Préparez-vous à investir de plus en plus en achats publicitaires sur les réseaux sociaux ! 🙂 La portée organique est définitivement morte, la qualité des publications des marques n’étant pas toujours suffisante pour contourner les algorithmes.

10. Vive l’immersif, l’authentique et le cerveau droit !

L’émotion et le parler vrai vont encore prendre plus de place. L’imagination grâce à la réalité augmentée et la réalité virtuelle, les formats immersifs non verbaux et l’imagerie visuelle plus forte ou encore l’émotivité en mettant l’accent sur la musique et des récits seront au rendez-vous de 2017. En effet, les contenus immersifs qui permettent aux internautes de se projeter vont venir côtoyer les contenus spontanés, les images non retouchées, les contenus de type « humeur »… bref, il s’agira de faire du marketing sans avoir l’air d’en faire 🙂 La raison disparaît au profit de l’émotion. Les marketeurs devront faire plus de place à la psychologie et aux neurosciences 😉

Mohamed Rahmo

Mohamed Rahmo est un marketeur de profession, un communiquant de formation, un amoureux de la culture et de l’art et qui trouve qu’il y a toujours des possibilités infinies dans le monde digital. Voilà pourquoi il s’investit régulièrement dans des démarches expérimentales mais toujours actionnistes. Après des recherches sur le Social Medias et sur la Gamification, il s’intéresse aujourd’hui de plus en plus à l’Internet Of Things, fasciné par la tendance mondiale du Making et du Coding. Féru de gaming, d’art et de culture en général, Mohamed Rahmo croit fermement que l’industrie créative peut sauver le Maroc.

OGD-Thumbail-491x500

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!