The Rolling Notes
Coca Cola Maroc

Locally relevant brand content : L’expérience Coca-Cola Maroc

Coca-Cola est une marque qui jouit d’un engouement spécial au Maroc et ailleurs bien entendu. Un souci perturbe cette relation par contre. En effet, peu d’entre nous arrivent à trouver un Coca-Cola à la température idéale.

Ce qui nous pousse bien entendu, à consommer cette boisson tiède, situation qui n’est pas du tout agréable.

Comment a choisi Coca-Cola d’alerter sa cible que son soda est à la température idéale ? À travers le medium de communication le plus proche de la cible, son packaging.

Grâce à la technologie ThermoInk, arrivées à 3 degrés, les bouteilles et canettes Coca-Cola changent de couleur du blanc auquel on est habitués à un bleu ciel qui indique que la bouteille est fraîche.

Comment annoncer cette nouveauté à sa cible ?

Alliant entre télé, affichage et formats digitaux, l’agence FP7/CAS a lancé une campagne à fort impact. Une campagne fortement liée aux codes culturels locaux marocains. Une campagne de marketing intégrée qui s’articule différemment sur chaque point de contact.

Sur le digital, par contre, FP7/CAS a décidé d’aller plus loin, en créant en collaboration avec Masta Flow une chanson coup de gueule. Parce que nous sommes un peuple méditerranéen au sang chaud et qu’on a mille et une expressions pour signifier notre mécontentement, l’agence a décidé d’utiliser ces différentes expressions inspirées de la culture marocaine.

Coup de coeur, la chanson en quelques jours grimpe à 7 millions de vues sur Facebook, des centaines de milliers de likes et beaucoup de fou rires. Réponses décalées en commentaires, GIFs issus de la vidéo, Coca-Cola arrive même à séduire les détracteurs.

Un best practice d’une marque internationale qui est arrivée à parler le language de sa cible et utiliser ses codes culturels.

Connaissez-vous des exemples similaires au Maroc ?

Mohamed Rahmo

Mohamed Rahmo est un marketeur de profession, un communiquant de formation, un amoureux de la culture et de l'art et qui trouve qu'il y a toujours des possibilités infinies dans le monde digital. Voilà pourquoi il s'investit régulièrement dans des démarches expérimentales mais toujours actionnistes. Après des recherches sur le Social Medias et sur la Gamification, il s'intéresse aujourd'hui de plus en plus à l'Internet Of Things, fasciné par la tendance mondiale du Making et du Coding. Féru de gaming, d'art et de culture en général, Mohamed Rahmo croit fermement que l'industrie créative peut sauver le Maroc.

Follow us

Don't be shy, get in touch!