The Rolling Notes
start-up-lions-bonnes-feuilles

L’Accélération des Écosystèmes Africains

Dans un livre-reportage intitulé «Startup Lions», l’entrepreneur et tech reporter Samir Abdelkrim brosse le récit de 3 années d’enquête et de voyages en immersion au cœur des écosystèmes tech et des nouveaux acteurs de l’innovation en Afrique. Il explique pourquoi et comment les startups africaines résolvent les problèmes des populations et posent les bases d’une société nouvelle, dont l’Occident devrait s’inspirer. Nous publions ci-dessous les bonnes feuilles (4ème partie).

Commander le livre sur Amazon.fr.

Partie 3 : L’Accélération des Écosystèmes Africains

Chapitre 4 : La révolution du financement. Le Paypal Effect africain

(…) Mark Essien incarne l’entrepreneur tech pragmatique, qui préfère le concret aux longs discours. Me recevant dans ses bureaux de Yaba, il commence notre entretien en revenant sur ses débuts à la tête de Hotels.ng, une place de marché dédiée au voyage ainsi qu’au tourisme. «N’importe qui peut vous sortir une liste de 2.000 très bonnes idées sur le papier. Mais 2.000 idées qui ne résolvent aucun problème, cela ne sert à rien. Le secret c’est qu’il faut construire un produit que les utilisateurs veulent, et rien d’autre.» Sur le papier, la mission poursuivie par Hotels.ng est simplissime : exposer et commercialiser sur Internet les milliers d’hôtels nigérians qui n’y disposent d’aucune présence.

En 2012, Mark Essien va découvrir un moyen de pénétrer en seulement quelques jours ce marché estimé à plusieurs dizaines de milliards de dollars. Une fois le nom de domaine Hotels.ng acquis pour 3.000 dollars (il a dû le racheter à un propriétaire plus rapide que lui), il commence par créer un annuaire d’une petite centaine d’hôtels recensés à la main dans sa ville de Calabar, complété par un travail très poussé de SEO (Search Engine Optimisation) pour la partie descriptive de chacun des hôtels listés. Il fallait apparaître le plus rapidement possible dans les premiers résultats de recherche Google. «En 2012, sur le site, il n’y avait aucune interface de paiement, aucun moyen de réserver des nuits d’hôtel en ligne. Il n’y avait que mon numéro de téléphone. L’objectif était de voir s’il y avait un marché et des utilisateurs prêts à payer pour ce service.»

La méthode peut paraître rudimentaire à l’extrême, mais Mark Essien a vu juste. Son téléphone sonne plus de 200 fois par jour, rien que la première semaine.

Il atteint ce qu’on appelle le product/market fit, concept théorisé en 2007 par l’investisseur californien Marc Andreessen, et qui représente le moment où l’innovation proposée par un entrepreneur rencontre son marché. «Au début, je décrochais à chaque appel. Puis j’ai arrêté de décrocher, car le téléphone sonnait sans arrêt. J’ai poursuivi l’expérience en mettant sur le site un formulaire de réservation test. J’ai enregistré 30 demandes de réservation en 24 heures… J’avais la preuve de concept nécessaire pour continuer à mettre sur pied la plateforme. À ce moment-là, j’ai compris qu’il y avait une place pour créer le premier équivalent de Bookings.com au Nigeria et en Afrique.»

La traction est là, elle ne redescend plus. Mark Essien a besoin de fonds pour recruter des développeurs, un service commercial, un comptable, des photographes, louer des bureaux, payer les factures du fournisseur d’accès à Internet, louer un générateur électrique, etc. Il doit se déplacer sur le terrain, rue par rue, pour découvrir, recenser et photographier un à un les milliers d’hôtels de Calabar, Lagos, Abuja ou Port Harcourt. Pour cela, il doit également acquérir un véhicule. Bref, Mark Essien doit rapidement lever des fonds d’amorçage auprès d’investisseurs, au moins 100.000 dollars. Les débuts sont très difficiles, les banques ne croient pas au projet.

En 2012, l’écosystème startup sort à peine de terre. Les investisseurs sont plutôt portés sur l’immobilier et demeurent rares. Mark Essien ne manque aucune occasion de rappeler qu’il doit l’essor de sa startup à Jason Njoku. Il est le fondateur d’iROKOtv, une application de VOD diffusant les milliers de films et séries produits chaque année par la foisonnante industrie cinématographique de Nollywood, le Hollywood nigérian (…).

Chapitre 6 : Génération diasruption : quand les diasporas disruptent l’innovation

De l’American Dream à l’African Dream

Né en 1974 dans un petit village du Sénégal, Tidjane Deme part étudier en France, d’abord en classe préparatoire, puis dans la prestigieuse École polytechnique, dont il sort parmi les premiers. Après un passage par l’Imperial College à Londres et l’École nationale supérieure des techniques avancées à Paris, il devient consultant, entre autres pour Cap Gemini. Formé en Occident, Tidjane Deme rentre au Sénégal en 2002, où il fonde avec un associé une agence de conseil, CommonSys, pour aider les PME sénégalaises à se développer grâce au numérique. En 2009, il devient à 34 ans directeur Afrique francophone de Google et incarne pour la jeunesse sénégalaise un exemple de réussite. (…) Une trentaine de jeunes Sénégalais se sont déplacés pour assister à sa conférence. Pour la plupart, ce sont des étudiants et des entrepreneurs accompagnés par le Synapse Center, mais il y a aussi des salariés en pleine reconversion professionnelle. Ils veulent tous apprendre quelque chose de Tidjane Deme, et s’en inspirer pour à leur tour innover. Tidjane tire de nombreuses leçons de son expérience, qu’il s’empresse de partager sans complexe avec son audience.

En toute humilité, il met davantage l’accent sur ses échecs que sur ses succès. « Les erreurs, lorsqu’elles sont bien comprises, nous servent à nous dépasser, à aller plus loin », dit-il. Son discours sans langue de bois séduit le public. Depuis juin 2016, Tidjane Deme est general partner du fonds de capital-risque français Partech Ventures. Il dirige avec Cyril Collon à Dakar le fonds Afrique lancé la même année par Partech Ventures (…).

Commander le livre sur Amazon.fr.

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Follow us

Don't be shy, get in touch!