THE ROLLING NOTES
jazzablanca festival

Jazzablanca Festival : 13 ans déjà !

Jazzablanca, c’est l’histoire d’une rencontre entre la musique, le jazz et Casablanca. Une rencontre qui remonte à 2006 et qui a donné naissance à un duo incontournable entre le festival et la ville blanche. En douze ans, Jazzablanca a su faire la démonstration de son attractivité, incarnant le meilleur de la musique et de Casablanca. Le record de fréquentation établi l’an passé, avec plus de 70.000 spectateurs, est le résultat d’un engagement fort qui fonde la mission de Jazzablanca depuis sa création : permettre à des milliers de Casablancais de vivre des moments uniques dans des lieux emblématiques de la métropole.

Événement musical et inclusif, Jazzablanca rassemble les musiques du Maroc et d’ailleurs. Il mêle chaque année des visages connus, des découvertes musicales et des nouveaux talents, séduisant les mélomanes attirés par la venue d’artistes et de musiciens de renommée nationale et internationale. Cette réussite est le fruit d’un concept unique, un mix de scènes couvertes et en plein air dont l’Hippodrome Casa-Anfa incarne l’ambition : créer un lieu de vie populaire et accessible avec des concerts, des stands de restauration et d’exposition, où se rassemble le public et où s’exprime l’âme d’une ville ouverte sur le monde.

La dynamique de Jazzablanca se traduit en outre par un nouveau positionnement, au sein duquel les musiques actuelles se tiennent en premières lignes aux côtés du jazz, qui conserve une place historique. L’organisation du festival s’est par ailleurs dotée de nouveaux savoir-faire avec une équipe élargie et une production exécutive qui a été confiée à une nouvelle agence : Seven PM.

jazzablanca festival scene anfa

Le Off du Festival, nouveauté de la 13ème édition

Plus qu’un rassemblement musical, Jazzablanca devient un lieu de découvertes et d’échanges, un pôle d’animation et de formation qui a l’ambition de contribuer à transmettre des savoirs, rapprocher les artistes et leurs publics et éveiller adultes et enfants à la beauté de la musique. Ainsi, pour son treizième anniversaire, le festival proposera un « Off » avec trois ateliers de formation autour des métiers de la musique, destinés aux professionnels, trois tables-rondes sur les industries culturelles et une masterclass animée par le tromboniste Fred Wesley, légende vivante du jazz américain. Partenaire de Jazzablanca, l’Institut Français de Casablanca organisera également les projections de trois documentaires musicaux.

Toujours dans le cadre du «Off», le Village, lieu central du festival, présentera des créateurs dans les domaines de la mode, de la cuisine et du design. Un espace réservé aux associations soutenues par la Fondation BMCI permettra de communiquer sur leurs activités afin de sensibiliser les publics, tandis que des ateliers pour les enfants se tiendront les 14, 15 et 18 avril. L’Hippodrome Casa-Anfa retrouvera aussi sa fonction originelle le temps de plusieurs sessions de découverte du cheval avec des activités proposées par la SOREC.

morcheeba band

La programmation musicale 2018

Fidèle à sa ligne artistique, Jazzablanca mettra en avant pour sa 13e édition un line up exceptionnel avec plus de 60% d’artistes qui se produiront pour la première fois au Maroc. L’affiche 2018 proposera ainsi 44 concerts répartis sur quatre scènes et deux lieux.

Le jazz sera représenté au Village avec la présence de la légende vivante Fred Wesley, ex-tromboniste de James Brown ; du groupe Sons of Kemet mené par le saxophoniste Shabaka Hutchings, révélation de la scène jazz londonienne ; du saxophoniste et multi-instrumentiste Jowee Omicil ; de la saxophoniste britannique d’origine jamaïcaine Yolanda Brown, ou encore de Kamaal Williams, issu du mouvement underground britannique et dont le dernier projet est un concentré de fusion-jazz. En partenariat avec l’Institut Ramon Llull et l’ambassade d’Autriche au Maroc, deux trios se produiront également : Giulia Valle Trio, représentant le jazz contemporain espagnol, et Esja du pianiste autrichien Jörg Leichtfried, qui signe un jazz aux influences musicales variés.

Sur la scène Anfa, les têtes d’affiche Tom Odell et Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox donneront rendez-vous pour des concerts exceptionnels.

Les rythmes Pop, soul, R&B et blues auront aussi une place de choix, avec les artistes Jalen N’Gonda, Sly Johnson, The Excitements (en partenariat avec l’Institut Ramon Llul) et les formations Dee Dee & The Band, Boundless et Midnight Train, apporteront au public des compositions inédites et des sonorités nouvelles.

Le rock sera également dignement représenté sur la scène Anfa avec la grande Beth Ditto, qui a construit son succès mondial sur un répertoire passant à la moulinette le rock et le punk, la formation marocaine Moroccan Tribute to Pink Floyd, by Africa Band offrira un concert inédit en hommage au groupe mythique Pink Floyd. Tout aussi énergiques, le groupe libanais The Wanton Bishops et les groupes marocains incontournables Hoba Hoba Spirit et Betweenatna, qui mettront en avant un cocktail rock explosif sur la scène BMCI.

De trip hop et de hip hop, il sera également question avec le duo britannique Morcheeba, qui mélange habilement trip hop, R&B et pop pour livrer un son à mi-chemin entre les musiques populaire et expérimentale. A l’occasion d’un concert très attendu, c’est un autre artiste incontournable, Wax Tailor, qui performera en featuring avec la chanteuse Charlotte Savary et le rappeur Raashan Ahmad.

Promouvant les artistes émergents de la scène marocaine, Jazzablanca programmera cinq nouveaux talents nationaux sélectionnés à l’issue de son appel à candidature lancé chaque année avant le festival. La chanteuse Sonia Noor, les poètes et musiciens Les Barons de Baltimore, le trio jazz Soul Mussango, le duo pop/ folklore Climax et le groupe blues sahraoui Daraa Tribes se produiront sur la scène du Village, à l’Hippodrome Casa-Anfa et sur la scène BMCI, place des Nations-Unies.

Et enfin, comme l’an passé, les DJ seront de la partie. Le beatmaker et producteur de hip hop et de funk français Guts, le duo catalan Jansky (en partenariat avec l’Institut Ramon Llul), le beatmaker Sly Johnson, et les Marocains Polyswitch et Daox animeront tous les soirs le Village de la plus belle des manières. Le Kabareh Cheikhats sera également au rendez-vous pour un concert qui revisitera la grande tradition des chanteuses marocaines.

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Welcome to TRN

Ici on parle de communication, de création, d’innovation, de tendances, de marques et de biz’. Feed your Brain… Rock your Mind ! Drop us a line : [email protected]

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!