THE ROLLING NOTES
jazzablanca-festival-03

Jazzablanca a tenu toutes ses promesses

Jazzablanca Festival se termine avec le sourire ! Sourire, parce que cette 13e édition s’est clôturée en beauté par les performances ovationnées, dimanche soir, du groupe casablancais Hoba Hoba Spirit et de la formation Daraa Tribes en provenance du Sahara marocain, confirmant la pertinence d’une scène gratuite ouverte à tous, place des Nations-Unies, en plein cœur de Casablanca.

Sourire aussi, parce qu’avec près de 75.000 personnes réunies pendant neuf jours entre l’hippodrome Casa-Anfa (regroupant les scènes Anfa, Jazz Club et Village Samsung), et la scène BMCI, Jazzablanca a confirmé son statut de premier événement musical du Grand Casablanca, que ce soit par son affluence, son rayonnement et la qualité de sa programmation.

Sourire encore, parce que la manifestation a été un lieu de vie populaire, synonyme de rencontres denses et riches, de moments de réflexion et de partage entre tous les publics et de nouveautés musicales marocaines et internationales.

Des instants de communion et de rassemblement, avec de la bonne humeur et un soleil casablancais omniprésent : l’édition 2018 a tenu toutes ses promesses.

Le Off du festival

Inscrit sur le calendrier des festivals majeurs du Maroc et de la région, Jazzablanca a franchit cette année un nouveau cap en appliquant une formule inédite : proposer une programmation «Off» qui contribue à transmettre des savoirs, rapprocher les artistes et leurs fans, éveiller adultes et enfants à la beauté de la musique, avec, en plus, des activités et animations ludiques pour se détendre et se divertir. Le master class animé par la légende vivante du jazz américain Fred Wesley a connu un vrai succès. Partenaire de Jazzablanca, l’Institut Français de Casablanca a bénéficié d’une excellente fréquentation à l’occasion des projections de documentaires musicaux.

Aussi, et dans le cadre du Off, l’Association Marocaine des Entrepreneurs du Spectacle Vivant y a organisé, avec Jazzablanca, un cycle de formation aux métiers de la musique ainsi que des tables-rondes autour des industries culturelles. La qualité des invités, tous professionnels au Maroc et à l’étranger, et l’attention du public, est l’une des grandes satisfactions de cette 13e édition. Elle témoigne de l’intérêt citoyen des Casablancais de mieux connaitre le paysage culturel, de comprendre son rôle et d’en saisir tous les enjeux.

jazzablanca-festival-01

Autre nouveauté et autre succès : entièrement repensé cette année pour offrir davantage de confort au public ainsi que la présentation d’une sélection de créateurs dans les domaines de la mode, de la cuisine et du design, le nouveau Village Samsung, lieu central de Jazzablanca, a été particulièrement apprécié, tout comme l’a été l’espace dédié aux associations soutenues par la Fondation BMCI.

Festival pour les grands mais aussi pour les petits ! Jazzablanca a fait de sa programmation pour les enfants une belle réussite, consacrant son week-end et son mercredi après-midi à des sessions de découverte du cheval à l’hippodrome Casa-Anfa, en collaboration avec la SOREC, à des ateliers d’art plastique organisé par la Fondation TGCC, ou encore à des programmes d’initiation musicale encadrés par des professionnels, afin que les plus jeunes découvrent des instruments et s’essaient à la coordination rythmique et à l’écoute attentive.

La programmation musicale

Côté concert, la programmation artistique de Jazzablanca, par ses choix audacieux et exigeants, a su garder son ADN oscillant entre découvertes bien senties, artistes pointus, habitués des dancefloors et headliners connus de tous, pour qu’aficionados et connaisseurs puissent se réunir autour du jazz, mais aussi de la soul, de la funk, du rock et des musiques électroniques en plein milieu de Casablanca.

Beth Ditto, Tom Odell, Wax Tailor, YolanDa Brown, The Wanton Bishops, St Germain, Morcheeba, Postmodern Jukebox, Jalen N’Gonda, Fred Wesley, Guts, Sons of Kemet, Betweenatna, Climax… Tous ont enflammé les festivaliers avec des shows spontanés et millimétrés à la fois, et des univers visuels et musicaux très marqués, laissant à chaque fois derrière eux un public survolté par la puissance de leurs jeux, l’énergie de leurs styles et la beauté de leurs voix.

jazzablanca-festival-02

La réussite de cette 13e édition est sans doute le résultat d’une collaboration étroite des équipes de Jazzablanca, de la nouvelle agence Seven PM, en charge de la production exécutive du festival, et de tous les sponsors et partenaires de la manifestation : Fondation BMCI, CMI, Audi, Casa Anfa, TGCC, Casa Events & Animation, Samsung, Air France, Grand Mogador Hotel, Sorec, Ebertec et Sidi Ali qui ont œuvré à la réussite du festival, à la joie de milliers de Casablancais et au rayonnement de Casablanca.

Chiffres et nouveauté 2019

S’il fallait résumer cette édition 2018 en quelques chiffres : 44 concerts, 142 artistes et musiciens, 4 scènes, 86 médias présents, plus 250 personnes au travail… Et surtout, 75.000 sourires en retour.

Après une 13e édition aussi réussie, Jazzablanca est d’ores et déjà au travail pour imaginer la 14e édition, avec une première révélation : le festival se déroulera désormais en septembre. Le rendez-vous est donc pris !

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Welcome to TRN

Ici on parle de communication, de création, d’innovation, de tendances, de marques et de biz’. Feed your Brain… Rock your Mind ! Drop us a line : [email protected]

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!