The Rolling Notes
nxp-cup-mundiapolis-marouane-slaitane-ouidir-mrwane-01

NXP Cup : Rencontre avec Marouane Slaitane et Mrwane Ouidir

Ce fut une grande première pour le Maroc, et nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, l’équipe de l’Ecole d’Ingénieurs de l’Université Mundiapolis arrivait troisième de la finale de la NXP Cup EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) qui s’est déroulée le mardi 17 avril à l’Institut Fraunhofer en Allemagne. Nous avons eu l’occasion de rencontrer Marouane Slaitane, étudiant l’Université Mundiapolis, qui est donc monté sur le podium de la NXP Cup, ainsi que Mrwane Ouidir, Professeur et coach pour la NXP Cup. Entretien.

Entretien avec Marouane Slaitane, étudiant et membre de l’équipe MAC à la NXP Cup

Quel est votre background scolaire et quel cursus poursuivez-vous à Mundiapolis ? Pratiquez-vous des activités ludiques ou associatives à côté ?

Détenteur d’un baccalauréat option sciences maths B, j’ai d’abord étudié un an en classe préparatoire intégrée avant de rejoindre la filière d’Ingénierie option génie électrique de Mundiapolis où j’en suis à ma première année.

A côté de cela, j’ai deux passions qui occupent mon temps libre. Le basket-ball, que je pratique avec l’équipe de mon université, et la musique, que je pratique à travers ma position de guitariste d’un groupe de musique.

Qu’est-ce que la NXP Cup ? Comment votre équipe et vous avez réussi à y décrocher le podium ?

La NXP Cup, qui regroupe plusieurs étudiants ingénieurs du monde entier, consiste en la programmation d’une voiture miniature autonome qui devra effectuer le tour du circuit sans en dévier et le plus vite possible. Au final, nous n’avons été que trois équipes sur une vingtaine à terminer le trajet.

Obtenir ce résultat pour une première participation relève de l’exploit, surtout face à tant d’équipes expérimentées, et s’explique par l’acharnement et les efforts de l’ensemble de l’équipe, étudiants et professeurs, qui nous ont permis de développer un algorithme conservateur qui empêche la voiture de quitter le circuit, en contrepartie d’une réduction de la vitesse.

Ensuite, plus largement, l’Université Mundiapolis nous a bien soutenu en amont et en aval pour mener à bien notre projet. En effet, elle nous a mis à disposition des kits (voitures) et un circuit, des cours hebdomadaires liés à ce sujet et l’accompagnement total du corps professoral qui a géré avec brio le travail de l’équipe. Aussi, le partenaire de notre école, SAGA Equipements, a pris soin de régler nos frais de déplacement et de faciliter notre obtention du visa.

C’est donc tout un écosystème qui s’est mobilisé afin de nous offrir les conditions favorables à la concrétisation de ce projet et à l’obtention d’un aussi bon résultat lors de la finale.

Dites-en nous plus sur l’Université Mundiapolis et particulièrement le rôle qu’elle joue dans le montage de projets et l’entrepreneuriat estudiantin

Le moins que je puisse dire est que Mundiapolis a mis les moyens dans la réussite future et l’épanouissement de ses élèves. A travers les nombreux projets que l’on mène, qu’ils concernent la programmation (Hackaton, NXP, IBM Big Data), le développement durable (Solar Decathlon, chauffe-eau et voiture solaires) ou l’entrepreneuriat (Innovation Days) entre autres, Mundiapolis nous prépare réellement aux métiers du futur et nous assure une employabilité totale au vu des compétences que nous avons acquises à travers la réalisation de ces projets.

nxp-cup-mundiapolis-marouane-slaitane-ouidir-mrwane-02

Entretien avec Mrwane Ouidir, Professeur & Coach NXP Cup

Pouvez-vous nous préciser le rôle du corps professoral dans la réalisation du projet de voiture autonome miniature ?

Le rôle du corps professoral dans la réalisation des projets interdisciplinaires et dans la préparation des étudiants aux compétitions est capital. En effet, il veille sur l’organisation des équipes de travail ; sur la planification des tâches ; sur la définition des objectifs sans oublier en outre son devoir d’encadrement technique et moral des étudiants.

Comment décririez-vous la place occupée par la pratique et la réalisation de projets dans la formation et l’employabilité des étudiants ?

La pratique et l’apprentissage par projet occupent une place importante dans le cursus de formation de nos étudiants. Nous sommes conscients que ce mode d’apprentissage permet, d’un côté, aux élèves ingénieurs de bien assimiler les cours dispensés et, d’un autre côté, de concrétiser leurs compétences en projets ou produits. Concernant l’employabilité, nous avons remarqué que les étudiants ayant vécu cette expérience (Project Based Learning) ont développé une confiance en soi ce qui est un atout favorisant la réussite d’un entretien d’embauche et par conséquent une insertion facile dans le monde professionnel.

De quelle manière l’Université Mundiapolis affiche son intérêt pour les activités pratiques et la créativité et comment soutient-elle l’entrepreneuriat et l’innovation de ses étudiants ?

L’une des stratégies de l’Université Mundiapolis est de proposer une formation de haut niveau centrée sur l’apprentissage par projets. C’est pourquoi chaque année, l’Université met à notre disposition des moyens et des budgets importants afin de financer l’ensemble des projets et des laboratoires en matière d’œuvre et d’outillages. Également, l’Université nous supporte sur le plan national et international dans tout type de compétitions (NXP Cup, Solar Decathlon, Hackathon…).

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Follow us

Don't be shy, get in touch!