THE ROLLING NOTES
aicha-01

Les publicités animées Aïcha

the-rolling-notes-void-banner


Plus de quarante ans se sont écoulés depuis la diffusion de ces publicités pour la confiture Aïcha. C’est une madeleine de Proust pour les trentenaires, un souvenir d’enfance au parfum de nostalgie et au goût de fruits… Retour sur le succès des premiers spots publicitaires animés de la marque.

Aïcha, la petite sœur d’Astérix

Depuis plus de 40 ans, une petite fille souriante aux cheveux tressés et aux yeux immenses veille sur la marque Aïcha.

Dessinée dans les Studios Idéfix, les célèbres studios d’animation créés par le scénariste René Goscinny et le dessinateur Albert Uderzo, Aïcha s’invite à partir de la fin des années 70 dans une série de spots publicitaires animés que tous les Marocains ont gardé en mémoire.

Grande sœur bienveillante, Aïcha réveille les enfants en fanfare dans ce spot de 1979. Elle évolue dans un monde acidulé, entourée d’enfants coquins, au son d’un orchestre entraînant dont la musique rajoute encore plus de féérie à l’univers.

A la tête d’une « super épicerie », elle accueille les enfants à la sortie de l’école pour leur offrir la confiture indispensable à leur goûter. A l’époque, tous les enfants adoraient la chanson !

Dans un autre spot publicitaire de 1994, Aïcha, reine de la confiture, danse avec les fraises et virevolte dans une nature luxuriante et colorée, toujours accompagnée de son cortège d’enfants et d’animaux bienveillants. Tout est beau, tout est parfait : le monde de Aïcha est le paradis sur terre.

La publicité comme divertissement

Si les confitures Aïcha ont su s’imposer dans les réfrigérateurs et dans le cœur des Marocains, il est indéniable que la publicité y a largement contribué. Voie de communication directe, la publicité dessinée a très tôt permis à Aïcha d’accroître son influence sur les plus jeunes.

C’est que le dessin véhicule avec lui certaines émotions. Il nous relie d’abord à l’enfance, c’est évident, à l’âge tendre. Le côté ingénu du dessin donne un sentiment de confiance, le style enfantin crée une proximité. Un parallèle s’établit entre la rondeur du trait des personnages et le message, positif et chaleureux. Nos barrières naturelles face au discours publicitaire s’abaissent, la marque et ses produits s’installent tout en douceur auprès des enfants qui se concentrent sur le spectacle offert et le sentiment de plaisir.

L’enfant, meilleur ami du publicitaire

Dans les spots publicitaires Aïcha, tout est mis en œuvre pour créer la fascination dans l’esprit et le regard des enfants : la structure très courte, le langage employé, le caractère stéréotypé des personnages et des situations, les objets présents (de « bons objets »), la présence d’animaux, la présence d’enfants facilitant l’identification, les actions « spectaculaires » (sauter par-dessus une voiture, escalader une tour…).

Tout contribue à sécuriser l’enfant et à renvoyer l’image d’un monde sans problème. La répétition des messages rassure l’enfant sur la pérennité des choses et la permanence de l’environnement. Autant de repères auxquels l’enfant peut se raccrocher.

La musique, aisément reconnaissable et facile à mémoriser, participe aussi à donner aux différents films publicitaires leur rythme et leur dynamisme, et à développer la relation affective à la marque auprès des plus jeunes.

aicha-02

Aïcha, marque de cœur

Mascotte, personnages, scénario, décor, musique… le style tout entier soutient le propos marketing : la confiture est une gourmandise simple, authentique, universelle, avec des ingrédients de qualité 100% naturels. L’esprit bon enfant et familial fait partie intégrante de la marque.

A partir des années 2000, Aïcha grandit, s’entoure de stars, s’incruste dans des prises de vues réelles et succombe même à la mode de la 3D. Insolite, surprenant, la vidéo animée haute en couleurs et à la mélodie entraînante qui a fait le succès publicitaire de la marque reste néanmoins au rendez-vous.

 


the-rolling-notes-void-banner

Mahja Nait Barka

Diplômée de SKEMA Business School (ESC Lille) en Management et Marketing International, Mahja NAIT BARKA bénéficie de onze années d'expérience dans le marketing stratégique, le e-commerce, le webmarketing et les RP, au Maroc et en France. Multilingue, multiculturelle, multi-spécialiste, Mahja capitalise une expertise transversale, acquise en agence, au sein ou à la tête de Directions Marketing, dans le cadre de missions de consulting ou de ses activités de créatrice d’entreprise. Présidente de la Commission 'Communication & Digital' au sein de l'AMMC (Association Marocaine du Marketing et de la Communication), Mahja a rejoint l’agence digitale VOID en 2016 en tant que directeur associé en charge de la stratégie et du planning stratégique. Elle gère le portefeuille des clients africains de l'agence, et dirige l'activité de conseil stratégique depuis le bureau de Casablanca.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Welcome to TRN

Ici on parle de communication, de création, d’innovation, de tendances, de marques et de biz’. Feed your Brain… Rock your Mind ! Drop us a line : [email protected]

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!