La-Revue-Digitale-WhatsApp-MeToo
in

WhatsApp, #MeToo et Grande Conso

TRN TNC Banner

Le nombre de transferts de messages limité sur WhatsApp, #MeToo contre la masculinité toxique et la grande conso qui teste de nouvelles possibilités d’abonnement. Bienvenue dans la revue digitale de cette semaine !


WhatsApp : Le nombre de transferts de messages limité

Depuis juillet dernier, il n’était déjà plus possible de transférer un message, une photo ou autre contenu sur WhatsApp à plus de 20 contacts en même temps. Et c’est en Inde, le plus gros marché du réseau social, que la limite de 5 contacts était testée depuis 6 mois.

Aujourd’hui, et afin de lutter contre les fakes news et le transfert massif des messages, la décision est prise : WhatsApp décide de limiter le nombre de transferts de messages à 5 personnes, partout dans le monde.

Après tout, si les organes de propagande savent parfaitement utiliser les nouvelles technologies pour faire passer leurs idéologies, le rôle de WhatsApp comme réseau social de messagerie privée est aussi de veiller à lutter contre cela.

#MeToo contre la masculinité toxique

Plus d’un an après le déclenchement du mouvement #MeToo consécutif à l’affaire Weinstein, la parole continue de se libérer. Gillette entre aussi dans la bataille avec une nouvelle campagne, reprenant son slogan vieux de 30 ans, «The Best Men Can Be», assorti d’un site du même nom.

#MeToo résonne différemment chez Gillette qui rappelle dans le film de la campagne que l’actualité nous démontre que certains hommes peuvent faillir – harcèlement, agression, remarques sexistes et déplacées -, mais s’en sortent toujours avec la même excuse «Les garçons seront toujours des garçons» , locution qui peut se traduire par : «Il faut bien que jeunesse se passe».

Une excuse désormais éculée. Pour Gillette, il faut déconstruire la masculinité toxique, que ce soit à l’égard des femmes ou de leurs propres congénères : les exemples donnés aujourd’hui aux jeunes garçons feront les comportements des futurs hommes de demain.

Les marques de grande consommation testent des possibilités d’abonnement

Depuis un moment, plusieurs sociétés multinationales de produits de grande consommation, notamment Nestlé, Procter & Gamble et Unilever, recherchent un modèle d’abonnement en ligne pour certains de leurs produits.

Aux dernières nouvelles, le géant suisse de la grande consommation Nestlé a pu lancer un service d’abonnement pour les boissons nutritionnelles au Japon et élargir son service d’eau embouteillée en ligne ReadyRefresh aux États-Unis.

Parallèlement, Unilever, qui exploite déjà un service de rasoir par abonnement au Dollar Shave Club, lancera cette semaine sa marque de soin Skinsei aux États-Unis, permettant ainsi aux abonnés d’avoir accès à un soin «personnalisé».

Quels gains avec ces systèmes d’abonnement ? Stabilité des revenus stables, réduction des coûts de livraison, récolte de précieuses données sur les consommateurs et mieux contrôler les prix et les promotions !


La Revue Digitale en vidéo


TRN TNC Banner

Written by TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Comments

Loading…

0

Comments

0 comments

WaystoCap-Team

WaystoCap participe au Forum Economique Mondial

FROMAGERIES-BEL-SAHAM-ASSURANCE

Les Fromageries Bel Maroc lancent INAYA