Packtory-Ali-Kettani
in

Packaging : Quelles tendances pour 2019 ?

— Par Ali Kettani, co-fondateur de Packtory.


Le packaging est un espace de branding qui, s’il laisse place à la créativité, doit aussi répondre à un certain nombre de normes et suivre les tendances pour exister. Ainsi qu’ils soient visuels, techniques ou qu’ils concernent les matériaux utilisés, de nombreux paramètres doivent être pris en compte et suivre les évolutions afin de sortir du lot.

Revue des tendances actuelles et des dernières innovations pour optimiser l’expérience packaging auprès d’une clientèle de plus en plus exigeante et attentive.

Les matériaux

Tout un chacun est aujourd’hui sensibilisé à la problématique environnementale, et cela concerne également le packaging. Sans aller jusqu’au « Zéro Déchet », qui tuerait le packaging et donc le principe de marque, il devient primordial aujourd’hui de prendre en considération l’impact environnemental lorsqu’on crée son emballage.

Impossible de supprimer définitivement certaines matières qui conservent les produits d’alimentation comme l’aluminium ou le plastique, par exemple.

En revanche, celles-ci sont exploitées de telle sorte qu’elles puissent être recyclées un maximum de fois. Idem pour les papiers/cartons et encres qui se doivent d’être eco-friendly et, idéalement, déjà recyclés. Le verre a la cote puisqu’il est réutilisable, notamment avec les consignes de bouteilles ; le kraft et le carton sont de plus en plus utilisés au détriment du plastique mais… peut-être que le plastique reviendra bientôt sur le devant de la scène.

En effet, des chercheurs chiliens ont développé un sac en plastique à base de calcaire, sans composant pétrochimique, qui se dissout dans l’eau. Le début d’une révolution qui pourrait sauver nos océans, qui sait ?

Enfin, le polystyrène pourrait bien être également un jour entièrement remplacé par un dérivé à base de champignon, le mycélium, qui colonise des déchets organiques. 100% naturel et biodégradable, ce Mushroom Packaging séduit déjà des géants comme Ikea et Dell.

Les formats

La manière de consommer le produit et son packaging vont dans deux directions diamétralement opposées. D’un côté, le produit à l’unité se développe avec une augmentation de l’emballage soit pour la portion individuelle ou la mono-dose qu’on achète pour un format travel-size ou tout simplement parce-que l’on a besoin d’une seule quantité pour dépanner. Si cela est un atout dans l’achat, il l’est moins au niveau environnemental lorsque les produits sont suremballés.

De l’autre, on est sur un principe d’éco-conscience du packaging avec des formats réutilisables, des doses de remplissage avec moins de plastique ou, mieux encore, des doseurs de remplissage pour certains produits comme Thierry Mugler qui fut précurseur en lançant les toutes premières fontaines à parfum pour remplir son flacon une fois vide.

Pour un contenant, on a désormais une infinité d’utilisations possibles. Dans les volumes, les formats XXL se développent pour limiter les déchets et faire baisser le coût final du produit.

L’esthétique

Evidemment, l’esthétique doit s’adapter à la fois au produit et au branding de la marque. Pour autant, le rôle communicationnel du packaging suit lui aussi des tendances et ce pour tous les secteurs d’activités. Voici cinq tendances marquantes du moment :

  • Le minimalisme : Le packaging est présenté comme un contenant et non un vecteur communicationnel ; les informations étant réduites au strict minimum pour faire comprendre ce que l’emballage contient.
  • Le pastel : Alimentation, cosmétiques, mode, papeterie, etc., tous les produits de consommation « plaisir » sont soumis au nouveau diktat de la couleur pastel. S’il séduit par sa douceur on ne lui prédit pas un très long avenir excepté peut-être dans les cosmétiques.
  • Le dessin naïf et typo manuscrite : Plus question de marquer le trait parfait. Aujourd’hui, le dessin est de tous les emballages mais se doit d’être simpliste. En accord avec le coup de crayon facile, les typos manuscrites font de plus en plus leur apparition, non plus dans un style calligraphie, mais dans l’écriture écolier.
  • Le vintage : Faire du neuf avec du vieux est l’un des meilleurs moyens d’apporter une inspiration authentique à un produit. Il place le produit dans un contexte de qualité, de tradition et de durabilité.

En somme, à l’instar de la mode, les tendances en termes de packaging évoluent elles aussi. Toutefois, ce qu’il convient de retenir est que l’emballage doit être pratique, simple et adéquat, et, surtout, qu’il est le premier contact entre le produit et le consommateur !

Ainsi, les tendances vont et viennent mais ce qui compte, en définitive, est de créer un lien fort et durable avec ses consommateurs.


Ali Kettani est le co-fondateur de Packtory. Après son bac en 2004 et un bref passage par les bancs de la fac, Ali s’est rapidement orienté vers une formation en design graphique. Son diplôme en poche, il rejoint BrandLabel, première Branding Agency au Maroc. Riche de cette expérience, il décide de co-fonder, en 2012, Onys, entreprise spécialisée dans les métiers créatifs et maison mère de Packtory.

Written by TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Comments

Loading…

0

Comments

0 comments

Revue-Digitale-Snapchat-Google

Citroën, Google et Trends

teads-buzzeff-mena

Teads rachète Buzzeff