meet-up-bidaya-tourisme-responsable-01
in

Meet-up Bidaya : Le tourisme responsable au Maroc à l’honneur

A l’occasion d’un meet-up sur l’Écotourisme, le collectif We Speak Citizen et les startups Ecodôme, Diyafa Trip et Elle voyage Seule ont pu présenter leurs services et donner leur vision de ce que signifie le tourisme responsable en 2019.

Bidaya, incubateur Social Green Tech du Maroc, propose des rencontres avec des acteurs du changement qui viennent partager leur savoir et leurs expériences inspirantes autour d’un thème spécifique.

L’entrepreneuriat social, la méditation, le recyclage des déchets, le voyage comme aventure entrepreneuriale et personnelle, la permaculture, la lutte pour les droits des femmes, l’économie circulaire dans les pays émergents : autant de thématiques abordées lors des précédents meet-ups de Bidaya. Le mercredi 23 janvier dernier, le thème à l’honneur était l’Écotourisme.

Le Maroc, première destination touristique d’Afrique

Avec 12 millions de touristes entrant chaque année sur son territoire, le Maroc est la première destination touristique d’Afrique. C’est près de 10 millions de Marocains qui vivent du tourisme offrant 500.000 emplois directs et 2 millions d’emplois indirects.

Le pays est donc plus que concerné par les enjeux environnementaux et sociaux liés au tourisme de masse. Le Ministère du Tourisme en a fait son cheval de bataille en établissant une charte marocaine du tourisme durable s’articulant autour de 4 principes : la Protection de l’environnement et de la biodiversité, la Pérennisation de la Culture et patrimoine, la Priorisation du Développement local et respect des communautés d’accueil et l’Adoption des principes d’équité, d’éthique et de responsabilité sociale.

meet-up-bidaya-tourisme-responsable-03

L’Écotourisme se présente comme une alternative pour des voyageurs dont le moteur de décision n’est plus seulement le prix mais l’expérience. 

S’il ne fait aucun doute que l’Écotourisme est une opportunité, un défi reste à relever : faire de l’Écotourisme, le modèle de voyage au Maroc. 

 « L’Écotourisme répond à des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Cela est d’autant plus vrai au Maroc où l’industrie touristique marocaine représente un moteur économique. Pour en parler,  nous avons choisi d’inviter différents acteurs de l’écosystème : Loubna Mouna, Directrice de We speak citizen, collectif national d’experts ayant pour vocation d’accompagner les associations locales dans la conception et le développement de projets à dimension sociale, environnementale, économiquement durables ; Youness Ouazri, fondateur de la startup environnementale Écodôme, fabricant des infrastructures touristiques écologiques ; Ibtissam Sakhi, fondatrice de la startup Elle Voyage Seule, un magazine féminin destiné aux femmes désirant voyager seule en Afrique et au Moyen orient ; Hiba Sedouane,fondatrice de Diyafa Trip, startup organisatrice de voyages alternatifs dans les zones rurales au Maroc », commente Sarah Diouri, Directrice de Bidaya.

Durant ce dixième meet-up, chacun des intervenants a apporté sa vision de l’Écotourisme, et partagé avec les participants la manière dont il œuvre pour le secteur. Comment définir l’Écotourisme ? En quoi la startup s’intègre-t-elle dans cette démarche ? Comment sensibiliser les marocains travaillant dans ce secteur à adopter une approche plus durable ? Quels sont les leviers de sensibilisation mis en place pour responsabiliser les touristes ? Quelles sont les obstacles principaux à surmonter lorsqu’on opère dans le secteur de l’Écotourisme? En quoi l’entrepreneuriat social est un levier d’innovation pour le secteur du tourisme responsable ? Quel est le rôle de la société civile dans le développement de projets durables ? Ce sont autant de questions qui ont été abordées. Des démonstrations des solutions développées par les startups ont également été présentées.

meet-up-bidaya-tourisme-responsable-02

Pour Youness Ouazri, fondateur de la startup Écodôme, « Le tourisme se doit d’être responsable et durable. Il ajoute que « Chez Écodôme Maroc, nous pensons que l’Écotourisme ne peut être envisagé sans une infrastructure écologique et responsable. Construit grâce aux techniques et aux matériaux locaux, l’Écodôme se font dans le paysage, dans le respect de la nature et des habitants. »

Hiba Sedouane, fondatrice de la startup Diyafa, aborde l’Écotourisme sous le prisme d’une rencontre avec le monde rural : « Le Maroc concentre un tourisme essentiellement citadin centré sur les villes d’Agadir et Marrakech, avec mon projet, je souhaite amener les voyageurs à rencontrer un Maroc authentique, celui des populations rurales. Au plus proche de la nature et des habitants, je propose un échange culturel aux bénéfices des populations locales comme des touristes. »

Ibtissam Sakhi, fondatrice de la startup Elle voyage seule a notamment partagé son expérience dans l’accompagnement du voyage au féminin : « Afin de proposer une offre conforme aux attentes des voyageuses en solo, il est important d’analyser leurs motivations et mieux comprendre ainsi ce qu’elles vivent et ce qu’elles recherchent. D’où l’idée du magazine et de la plateforme Elle Voyage Seule qui met en scène leurs expériences, leurs besoins (transports, balisages, lieux sécurisés où camper seule) et aussi leurs insatisfactions (manque d’informations). »

Quant à Loubna Mouna, directrice de l’association We speak citizen, elle voit l’éco-tourisme comme un voyage en toute conscience. « Conscience de notre mode de consommation : aller dans des établissements tenus par des locaux, consommer local et terroir, se déplacer vert. Mais pas que !! Conscience surtout de notre posture et de notre impact sur la population chez qui on s’invite. Beaucoup de touristes dans un acte « généreux » vont distribuer des stylos, cahiers ou bien encore des conseils oubliant que, par cette posture ils placent leurs hôtes dans une position inférieure, une posture de mendicité et bien que le « don » peut s’avérer utile sur le coup, il a un effet pervers et destructeur sur l’image qu’a cette population d’elle-même. »

Written by TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Comments

Loading…

0

Comments

0 comments

AACC-Journees-Portes-Ouvertes

La communication au cœur de la transformation