in

Emoji Marketing : Maîtrisez-vous l’art du smiley ?

En 2014, eMarketer estimait à 6 milliards le nombre d’emojis partagés chaque jour dans le monde entier. Qu’ils disent nos émotions, qu’ils mettent de l’humour dans nos conversations, qu’ils soient même les protagonistes d’un film (plutôt mauvais d’ailleurs), qu’ils permettent de créer des œuvres d’art digitales, ils sont partout : les marques s’en emparent, les internautes les adorent. A l’occasion de International Emoji Day, le 17 juillet dernier, Adobe a dévoilé une étude sur l’usage des émojis dans le monde. Et c’est surprenant…


Smiley 😊 – Cœur rouge ❤️- Yeux amoureux 😍- Team Maroc 🇲🇦- Pouce levé 👍- Aubergine 🍆- Pile of poo 💩- Tête de singe 🙈- Loudly Crying Face 😭…

Je suis sûre que vous les avez déjà utilisés, en complément au texte ou en substitut, pour dire vos émotions et raconter votre vie quotidienne. Les émojis sont devenus tellement symptomatiques de notre époque et de notre communication que le temps où nous n’avions aucun de ces symboles visuels, puissants et significatifs, à portée de main, semble lointain. Pourtant, le mot («image» (e) et «caractère» (moji) en japonais) et le concept n’apparaissent que dans les années 1990, à l’initiative d’un développeur de la société NTT DoCoMo, le japonais Shigetaka Kurita 🎉. C’est à lui qu’on doit le kit des 180 premiers émojis, qui ont ensuite été utilisés par plusieurs fournisseurs japonais pour la messagerie texte.

diesel

En 2010, les émojis sont normalisés par Unicode et, au cours des six années suivantes, des milliers d’émojis sont ajoutées à la nouvelle «langue» que le public adopte avec passion. En effet, les émojis attirent l’attention et communiquent une tonne de sens et d’émotions en un seul symbole, qui peut être compris en une fraction de seconde.

Célébrez les émojis à l’occasion du World Emoji Day !

Le saviez-vous 🤓 ?

Les émojis sont devenus un tel phénomène culturel qu’ils bénéficient de leur propre Journée Mondiale !  Et comment occuper cette journée si spéciale ? En chantant l’hymne officiel et farfelu des émojis, en organisant une « Emoji Party » ou un « Emoji Birthday » costumé, durant lequel vous pourrez incarner votre émoji préféré, ou encore cuisiner un « Emoji Cake » 🎂 ! Et si rien de tout cela ne vous tente, pourquoi ne pas perdre quelques heures à surfer sur Emojipedia, l’encyclopédie ultime ou sur Emojisaurus, qui crypte vos phrases en émojigrammes ? Tout un programme !

emoji-dancing-twins

Adobe Emoji Trend Report : Pour tout savoir sur l’usage des émojis

A l’occasion du World Emoji Day 2019, Adobe a interrogé 1.000 utilisateurs d’émojis aux Etats-Unis et livré une étude sur l’impact de ce nouveau langage numérique sur nos vies, nos relations et nos communications : où, quand, pourquoi et comment les gens utilisent les émojis.

Populaires dans certains pays, les émojis n’ont parfois pas touché leur cible partout : ainsi, 60% des publications Instagram en Finlande contiennent des émojis, tandis que les émojis ne sont visibles que dans 10% des publications en Tanzanie.

Voici les principaux enseignements de l’étude Adobe « Emoji Trend Report » :

#1 Les émojis apportent de la joie, créent de la connexion et encouragent le partage d’idées et d’émotions.

93% des utilisateurs les utilisent pour alléger l’ambiance des conversations (93%) et montrer leur soutien aux autres (91%). En harmonie avec ce premier enseignement, les trois émojis préférés des utilisateurs d’émojis ont trait à l’amour et à la joie.

emoji-01

Fait intéressant, une majorité (81%) des utilisateurs d’émojis pense que les utilisateurs d’émojis sont plus sympathiques et plus abordables (!!). Interrogée sur les principaux avantages des émojis, une majorité d’utilisateurs souligne leur capacité à communiquer malgré les barrières linguistiques (94%) et à partager instantanément leurs idées et leurs émotions (90%).

emoji-02

L’étude Adobe donne aussi des enseignements intéressants sur les préférences des utilisateurs d’émojis : 65% d’entre eux sont plus à l’aise pour exprimer leurs émotions par le biais d’émojis qu’à travers un appel téléphonique.

emoji-03

#2 Les messages texte sont la plateforme privilégiée pour l’usage des émojis

82% des utilisateurs d’émojis privilégient les messages texte et Messenger pour les partager. En ce qui concerne les applications de médias sociaux, Facebook fait la course en tête (48%), devant Instagram (21%), Snapchat (18%) ou Twitter (seulement 6%). Facebook est d’ailleurs passé à la vitesse supérieure en utilisant des émoticônes pour évaluer la popularité des publications. Parmi les principaux destinataires des émojis, les amis arrivent premiers (83%) suivis par les proches et les partenaires (55%).

#3 Les utilisateurs d’émojis veulent des émojis plus inclusifs et représentatifs.

78% des utilisateurs d’émojis souhaitent que les émojis soient plus inclusifs, et 73% souhaiteraient disposer de davantage d’options de personnalisation pour mieux refléter leur apparence et leur identité.

emoji-04

Ces questions sont fort heureusement déjà à l’œuvre : ainsi, Apple a annoncé le 17 juillet le lancement d’une nouvelle collection d’émoticônes destinés à mettre en avant une représentation plus variée et inclusive des humains, avec notamment des personnes en fauteuil roulant, munies d’une canne ou d’une prothèse auditive. On verra aussi apparaître des couples hors de toute considération de genre.

#4 L’utilisation d’émojis se développe et alimente la perception positive sur le lieu de travail.

Utiliser des émoticônes sur son lieu de travail ? Et pourquoi pas ? Parmi les utilisateurs d’émojis interrogés, 61% en échangent au travail, entre collègues, clients ou fournisseurs. 78% des utilisateurs estiment qu’ils ont un impact positif sur la sympathie (78%) et la crédibilité (63%) et rendent les nouvelles positives plus sincères (74%).

emoji-05

#5 Les émojis peuvent débloquer des opportunités commerciales.

Les marques cherchent de plus en plus à attirer l’attention des consommateurs de manière unique et amusante avec les émojis. Et ça marche ! 58% des utilisateurs d’émojis sont plus susceptibles d’ouvrir un e-mail provenant d’une marque ayant pour objet un ou plusieurs émojis. MailChimp dressait en 2015 la liste des émoticônes les plus performants dans les lignes d’objet d’email. Utilisés correctement, les émojis garantiraient de meilleurs taux d’ouverture pour les campagnes par courrier électronique et aideraient à développer une identité de marque distincte.

emoji-06

Ce qui a conduit certaines marques à développer leurs propres icônes : ainsi Burger King a décliné toute une collection d’émojis ailes de poulet et Coca Cola a payé Twitter pour créer un émoji personnalisé (deux bouteilles portant l’étiquette rouge signature) lorsque le hashtag #ShareaCoke a été lancé.

Ikea, de son côté, compte même un émoji «boulettes de viande», disponible sur l’appli Ikea Emoticons dont la mission humaniste donne le sourire : «Les hommes et les femmes ont toujours du mal à communiquer. À la maison, les malentendus se produisent le plus souvent autour de l’encombrement. C’est pourquoi IKEA présente Emoticons, un outil de communication qui garantit l’amour et la compréhension universels chez vous. Tous vos conseils, désirs et questions seront compris immédiatement. Essayez-le. Commencez à répandre le bonheur.»

emoji-07

Autre exemple d’utilisation par les marques des émojis : Chevrolet avait partagé, en 2016, un communiqué de presse composé entièrement en émojis à propos de la Chevrolet Cruze. Pour dire quoi d’ailleurs ? Mystère… Même si l’intention pouvait paraître intelligente, plutôt que de faciliter la compréhension du message, les émojis ont en fait créé de la confusion 🙈

emoji-chevrolet

Même incompréhension et levée de bouclier pour Hillary Clinton qui, dans le cadre de la campagne pour les Présidentielles américaines en 2015, avait partagé le tweet suivant. Les électeurs l’ont accusé de banaliser et de traiter un peu trop à la légère le sujet extrêmement sérieux de la dette étudiante. Par contre, dans le même temps, le lancement d’une collection de 30 Hillarymojis a rencontré un franc succès auprès de ses jeunes partisans.

emoji-hillary-clinton

Toujours selon l’étude Adobe Emoji Trend, 44% des interrogés sont malgré tout plus susceptibles d’acheter les produits annoncés à l’aide d’émojis. A ce titre, vous rappelez-vous la campagne dévoilée par Durex pour la Journée Mondiale contre le Sida de 2015 ? A l’origine de la campagne, un constat : 80% des 18-25 ans utilisent des émoticônes, et 84% d’entre eux sont plus à l’aise pour parler de sexe en passant par les émoticônes. Alors, malin l’usage des émojis comme outil de mobilisation et d’activisme ?

Autre enseignement de l’étude Adobe « Emoji Trend Report », 64% des interrogés sont disposés à effectuer un achat avec un emoji, à la manière du bot Domino’s Pizza, qui se déclenche à la saisie de l’émoji 🍕. Un clic, et vous passez commande !

emoji-dominos-pizza

Emojis façon Beaux-Arts ?

Inspirés par les émojis, devenus une forme d’expression universelle, des artistes digitaux se sont saisis du phénomène pour développer des univers esthétiques fascinants. L’un d’entre eux, Yung Jake, artiste et rappeur basé à Los Angeles, s’est fait connaître en 2018 pour ses portraits émoji de célébrités et de personnalités publiques. Se nourrissant du mouvement pointilliste, Yung a, d’une certaine manière, créé une nouvelle technique artistique qui explore le rôle que le digital et la technologie jouent dans notre réalité.

emoji-yung-jake

L’artiste Liza Nelson, elle, recrée les émoticônes dans la vraie vie à travers son projet photographique « EMOJI IRL LOL ». Fascinée par les émojis, elle déclare « les émojis sont la meilleure chose qui soit arrivée à notre génération, (à la fois) complètement personnels et complètement universels ».

emoji-Liza-Nelson

De son côté, la galerie Cantor Fine Art de Los Angeles a initié un projet, entre émoji culture et art, dont le concept est d’utiliser les formes graphiques des émoticônes pour réaliser le portrait de grands artistes : Frida Kahlo, Banksy, Vincent Van Gogh, Jean-Michel Basquiat, Salvador Dali, René Magritte, Damian Hirst, Roy Lichtenstein… C’est naïf et plein d’humour.

emoji-Cantor-Fine-Art

Sur Twitter, des internautes se livrent à des batailles d’émojis à grands coups de références esthétiques ou artistiques. C’est brillant et léger, à suivre à travers le hashtag #emojiarthistory.

emoji-art-history

Le site Emoji.ink, lui, vous aide à révéler l’artiste digital qui dort peut-être en vous en mettant à votre disposition une palette polychromatique d’émojis pour dessiner vos propres toiles (plus ou moins de bon goût, si vous êtes plus ou moins doué).

emoji-ink

Le site Emoji Mosaic vous permet de convertir n’importe quelle image en collage façon émoticônes et l’application Insta Emoji, elle, permet enfin aux amoureux des émoticônes d’en inonder toutes leurs photos, façon collage, pour créer des dessins uniques.

emoji-mosaic

Enfin, vous n’avez peut-être pas l’âme d’un artiste digital, mais vous prendrez peut-être plaisir à « émojifier » vos URL ! C’est ce que propose le site Rebrandly.com pour vous permettre d’intégrer des émojis dans vos liens et de créer ainsi la surprise !

emoji-rebrandly

Du numérique à la réalité

Du numérique à la réalité, les émojis sont véritablement au cœur d’une révolution de la communication, de l’expression, de la création et de la mobilisation. De nouveaux symboles apparaissent constamment et leur utilisation devient rapidement mondiale.

Pour certains, c’est même la langue qui enregistre la croissance la plus rapide « en raison de son taux d’adoption incroyable et de sa vitesse d’évolution. En tant que langage visuel, les émojis ont déjà largement éclipsé les hiéroglyphes, leurs précurseurs égyptiens, qui avaient mis des siècles à se développer. » déclare ainsi le très sérieux professeur Vyv Evans de l’Université de Bangor, au Pays de Galles.

A mesure que les émojis deviendront une partie intégrante de notre façon de communiquer, le marketing émoji deviendra donc un élément essentiel de la façon dont les marques partagent leurs messages avec leurs consommateurs, qu’il s’agisse de donner du sens à leurs contenus, personnaliser la relation, raconter une histoire ou créer de l’engagement.

Alors, vous démarrez quand ? 🏃🏽‍♂️

Written by Mahja Nait Barka

Diplômée de SKEMA Business School (ESC Lille) en Management et Marketing International, Mahja NAIT BARKA bénéficie de douze années d'expérience dans le marketing stratégique, le e-commerce, le webmarketing et les RP, au Maroc et en France. Multilingue, multiculturelle, multi-spécialiste, Mahja capitalise une expertise transversale, acquise en agence, au sein ou à la tête de Directions Marketing, dans le cadre de missions de consulting ou de ses activités de créatrice d’entreprise et est Présidente de la Commission 'Communication & Digital' au sein de l'AMMC (Association Marocaine du Marketing et de la Communication).

Comments

Loading…

0

Comments

0 comments

El-Mehdi-Benslim-Shardver

Cap vers le Sharing Mindset !

shoelace-rgpd-wwf

Shoelace, RGPD et WWF