Cette publication est réalisée dans le cadre de notre partenariat avec la 1ère édition d’EMERGING Mediterranean. Ce programme, issu des forums préparatoires du sommet des deux rives, est ouvert à toutes les startups à très fort impact des pays du 5+5, côté Rive sud : Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie. Il cible les startups de la Tech For Good, engagées sur les thèmes de la E-santé, de l’AgriTech, du Climat et de la Mobilité, de la Résilience territoriale et de l’Inclusion sociale et financière. La dimension Entrepreneuriat féminin est particulièrement valorisée et les candidatures féminines sont fortement encouragées.

HandYwiN, un projet au service de la reconnaissance de la place de citoyen dans la société tunisienne des personnes en situation d’handicap et favorisant leur accessibilité à tous les espaces publics et privés

Lui-même dans cette situation, Arbi Chouikh, créateur de la plateforme HandYwiN, s’investit depuis des années dans la défense des droits des personnes en situation d’handicap en Tunisie. Après la Révolution de juin 2011, il œuvre avec d’autres personnes de la société civile à ce que l’État reconnaisse les droits des personnes en situation d’handicap. Grâce à cette première expérience, est adopté l’article 48 de la Constitution tunisienne post-révolution (janvier 2014). Cet article stipule que l’État doit prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger de toutes discriminations et être le garant de la pleine inclusion des personnes en situation d’handicap.

Le processus du plaidoyer a amené Arbi Chouikh à contribuer à la création et la fondation de l’Organisation Tunisienne de Défense des Droits des Personnes Handicapées (OTDDPH) qui a notamment travaillé pour améliorer la participation à la vie publique et politique des personnes handicapées, et en particulier la sensibilisation des personnes en situation de handicap pour la participation aux élections l’accessibilité des bureaux de vote dans tout le pays. Il a contribué à la réalisation d’un diagnostic d’accessibilité des bureaux de vote en Tunisie ainsi qu’à des campagnes de sensibilisation citoyenne sur l’enregistrement dans les élections législatives et présidentielles tunisiennes en 2014. Grâce à cela, plus de 2.000 citoyens tunisiens y compris des personnes en situation de handicap sont allés voter.

HandYwiN est ainsi le fruit de ces années de travail sur la question de l’accessibilité.  Il s’agit d’une plateforme cartographique liée à une application et un site internet dédiée aux personnes à mobilité réduite. Grâce à l’intelligence participative (crowdsourcing mapping), HandYwin permet d’identifier le niveau d’accessibilité des endroits publics et privés en Tunisie. Le projet est lauréat de l’Institut Français et du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International de la République Française dans le cadre du Programme SafirLab2016 destiné aux jeunes arabes.

Arbi Chouikh explique : « il s’agit d’une plateforme cartographique d’identification de niveau d’accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant, dans laquelle elles exposeront leur expérience en fonction d’un bref questionnaire. La carte recense les lieux ouverts au public avec un code couleur : vert parfaitement accessible, orange partiellement accessible, rouge inaccessible. Chaque lieu sera présenté en photographie, avec des hashtags. L’objectif est d’informer mais aussi de faire évoluer l’accessibilité et sa prise de conscience, mettre en évidence des modèles, des destinations. »

La vision d’EMERGING Mediterranean 2020 d’Arbi Chouikh

Arbi Chouikh a participé à l’édition 2018 du programme SIBC auxquels auront accès les 5 lauréats d’EMERGING Mediterranean. « Ce programme fut l’occasion d’un grand rassemblement des parties prenantes à l’écosystème startups au sein duquel il nous ait possible de pouvoir améliorer notre projet, d’échanger avec nos pairs provenant de tout horizon, se créer un réseau, acquérir d’autres compétences notamment en gestion de projets, recherches de financement, réaliser des ateliers, enrichir nos connaissances et enfin trouver les clés pour pérenniser notre projet final.

« Au Maghreb, nous avons les ressources pour créer une belle dynamique Tech4Good. Nos jeunes sont notre richesse, ils représentent un capital inestimable par leur envie de conduire un réel changement de nos sociétés. Un programme tel qu’EMERGING Mediterranean est un tremplin formidable aussi bien pour les porteurs de projets que pour l’attractivité de notre région Méditerranée. »

Le conseil d’Arbi Chouikh aux entrepreneurs méditerranéens : Agissez !

« Aux jeunes qui souhaiteraient se lancer, je connais un proverbe chinois qui dit : Si vous ne trouvez pas le livre que vous cherchez dans bibliothèque, écrivez-le vous-même ! Autrement dit, la première étape pour réaliser le changement que l’on souhaite voir est de se lever, ensuite analyser la situation et surtout passer à l’action ! Votre projet, grâce à votre expérience, à vos rencontres, à votre écoute des retours d’expériences ne pourra que s’améliorer avec une ample réussite ! »

— Arbi Chouikh, fondateur d’HandYwiN.

Les candidatures sont encore ouvertes

Les startups de la Tech For Good méditerranéennes ont jusqu’au 20 novembre pour soumettre leur candidature via ce lien. Dix d’entre elles seront présélectionnées au travers du Bootcamp des 2 Rives, qui se tiendra entre Casablanca et Marseille les 27, 28 et 29 novembre. Cinq lauréats seront annoncés à l’occasion de la Conférence Digitale en décembre 2020 en direct du stade Vélodrome de Marseille.

Ces startups lauréates recevront un package alliant support financier, pédagogique, networking et visibilité et bénéficieront du programme d’accompagnement du Social & Inclusive Business Camp. Depuis sa création en 2017 par le Campus du Développement de l’Agence Française du Développement (AFD), le Social & Inclusive Business Camp a accompagné près de 150 entrepreneur.e.s à impact sociétal fort sur le continent africain dans leur passage à l’échelle, la mesure de leur performance sociale et leur préparation à la levée de fonds.