Lancement officiel du deuxième cycle EMERGING Mediterranean, le programme tremplin pour l’émergence des leaders de la Tech For Good en Méditerranée. L’appel à candidatures est ouvert à toutes les startups basées en Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie ou Libye ayant plus de 18 mois d’existence et s’engageant sur l’une des thématiques suivantes : e-santé, climat, mobilité, agritech, économie sociale et solidaire.

Fruit des travaux réalisés durant les forums préparatoires du Sommet des deux rives et bénéficiant du soutien de l’Agence Française de Développement, EMERGING Mediterranean, créé par Samir Abdelkrim en 2020, vise à démultiplier l’impact des startups méditerranéennes qui contribuent à la résilience de leurs sociétés.

Après un premier cycle 2020 ayant mis en lumière une forte demande d’accompagnement des entrepreneur.e.s en Méditerranée, EMERGING Mediterranean lance son deuxième appel à candidatures pour identifier, accélérer et faire connaître les pépites technologiques de la Tech For Good dans les pays de la Rive Sud du 5+5 : Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie. Les porteurs de projet ont jusqu’au 27 juin 2021 pour soumettre leur candidature.

Cet appel à candidatures marque ainsi le coup d’envoi du deuxième cycle EMERGING Mediterranean. Celui-ci sera rythmé, tout au long de l’année, par de nombreux temps forts dont l’objectif est d’ouvrir le débat, de valoriser la Communauté méditerranéenne à impact et de mettre en lumière les recommandations de la société civile quant aux mesures à mettre en œuvre pour faire de la Méditerranée l’un des principaux hubs mondiaux de la Tech for Good.

Samir Abdelkrim, fondateur d’EMERGING Valley, EMERGING Mediterranean et auteur de Startups Lions déclare : « Si nous avons créé EMERGING Mediterranean, le pendant sur le bassin Méditerranéen d’EMERGING Valley, c’est parce que nous sommes convaincus que cette région est une terre d’innovation technologique et de résilience à part entière. La Rive Sud de la Méditerranée est, en effet, riche d’entrepreneurs œuvrant pour impacter et résoudre les problèmes de leur société tout en formalisant, grâce à la technologie, un réseau de services sociaux indispensables : éducation, environnement, entrepreneuriat féminin, santé, agriculture, économie sociale et solidaire, etc. Les identifier, les accompagner à devenir pérennes et leur donner toutes les chances de convaincre les investisseurs et les bailleurs pour accélérer leur mise à l’échelle représente un enjeu de taille. Forte de ses talents, la Méditerranée est légitime pour avoir sa place dans le jeu mondial de la tech. Mais cela ne pourra se faire qu’avec des programmes de renforcement capacitaires sur-mesure et centrés sur les enjeux méditerranéens, l’appui d’une coalition d’acteurs multisectoriels reposant sur les acteurs nationaux et internationaux de l’écosystème et la mise en œuvre de législations favorables et de Startup Acts. »

Une première édition dépassant toutes les attentes en termes de résultats

Le cycle 2020 d’EMERGING Mediterranean a démontré toute la pertinence du programme tant par l’intérêt des startups (227 candidatures reçues en un mois dont près d’un tiers porté par des femmes), que du succès du BootCamp des 2 Rives ou qu’au travers du très fort engouement rencontré auprès des entrepreneurs sur le terrain, de la mobilisation des décideurs et acteurs phares de la Tech For Good en Méditerranée au cours du Sommet Digital de décembre 2020.

EMERGING-Mediterranean-backstage

« Je salue la démarche d’inclusivité d’EMERGING Mediterranean, qui a pour objectif de mettre en réseau les entrepreneurs du changement en Méditerranée. Les premiers résultats de cette initiative dynamique permettent d’agir concrètement en faveur de l’entrepreneuriat, de la résilience et de la Tech For Good en Méditerranée », avait ainsi déclaré Monsieur l’Ambassadeur Karim Amellal, Délégué Interministériel à la Méditerranée dans ses mots d’ouverture du Sommet Digital d’EMERGING Mediterranean en 2020.

Un cycle 2021 encore plus prometteur en matière d’identification et mise à l’échelle des projets les plus impactants des entrepreneur.e.s au Maghreb

Après ce premier cycle pilote réussi, 2021 constituera pour le programme EMERGING Mediterranean un cycle de montée en puissance, avant le déploiement complet du programme dès 2022 qui sera présenté lors du temps fort présidentiel méditerranéen du Dialogue des deux rives de novembre à Marseille en étroite coordination avec les partenaires du MEAE (DiMed) et de l’AFD.

Comme pour l’année 2020, EMERGING Mediterranean propose aux startups 5 thématiques clés de la Tech for Good : Inclusion sociale et financière, Mobilité, AgriTech, E-santé, Climat. L’entrepreneuriat féminin sera par ailleurs et de manière transversale, davantage encore qu’en 2020, mis à l’honneur au cours du programme.

Des comités issus des cinq pays ciblés par le programme EMERGING Mediterranean détermineront les six startups, pour leur pays, les plus prometteuses. Ces 30 pépites participeront au BootCamp des 2 Rives du 9 au 11 juillet 2021 en direct de Casablanca.

Ce BootCamp est conçu pour répondre concrètement aux problématiques des 30 startups présélectionnées. Il alliera des sessions de coaching intensif sur 72 heures avec des experts et des mentors de très haut-niveau – dont des chercheurs, des entrepreneurs ou encore des professionnels de l’innovation – à des différents cycles de conférences hautement inspirantes. L’évènement se conclura par une Pitch Session permettant la pré-sélection de 10 startups finalistes, deux pour chaque pays représenté.

Les dix finalistes suivront, entre juillet et août 2021, dans la cadre d’une Summer Startup Clinic, de nombreuses formations en matière de propriété individuelle ou de préparation au pitch notamment avec plusieurs partenaires d’EMERGING Mediterranean. Ils pitcheront, ensuite, début septembre 2021 devant un Jury Final qui élira les 5 lauréats (un par pays) lors de la conférence Mediterranean Digital Talk, qu’organise EMERGING Mediterranean et à laquelle participeront de grands experts de la Tech for Good en Méditerranée.

EMERGING-Mediterranean

Les cinq lauréats EMERGING Mediterranean 2021 bénéficieront d’un package composé de :

  • Un mentorat d’exception par l’écosystème EMERGING Mediterranean.
  • L’intégration au programme d’accompagnement à haute valeur ajoutée du Social & Inclusive Business Camp.
  • Une visibilité dans le cadre du Dialogue des deux rives.
  • Un Demo Day devant un panel d’investisseurs à impact et accompagnement technique.
  • Un accompagnement en matière de visibilité médiatique auprès de leurs médias nationaux et des médias panafricains.
  • Un full-pass pour EMERGING Valley.
  • Une bourse d’accompagnement de 5.000,00 Euros.

Les porteurs de projet ont jusqu’au 27 juin 2021 pour proposer leur candidature au programme EMERGING Mediterranean via le lien suivant : emergingmediterranean.co/candidater.

A horizon 2025, EMERGING Mediterranean vise l’accélération de plus de 100 leaders à impact dans la région méditerranéenne. Un volet exclusivement dédié à l’entrepreneuriat féminin sera, également, développé pour les prochains cycles d’EMERGING Mediterranean afin de faire émerger des Women Role Model made in Mediterranean.

« Nous voulons contribuer à accompagner et accélérer les championnes et champions méditerranéens de demain, pour inspirer les générations futures tout en renforçant le lien et les synergies entre l’Afrique et l’Europe », conclut Samir Abdelkrim.

Bootcamp-Emerging-Valley

Retour sur l’édition 2020 d’EMERGING Mediterranean

Le cycle 2020 d’EMERGING Mediterranean a primé les cinq startups suivantes :

  • Pour l’Algérie : YSA MED TECH. Cette startup e-santé, fondée par Mourad Mohammed Benosman, est spécialisée dans le traitement des douleurs et du stress chroniques. En savoir plus : ysamedtech.com.
  • Pour la Libye : Speetar. Startup e-santé créée par Ahmed Khaled Elfaituri, Speetar est une plateforme de télémédecine qui met en relation les médecins de la diaspora avec les patients libyens. En savoir plus : speetar.com.
  • Pour le Maroc : MyTindy. Portée par Aida Kandil, cette startup de l’économie sociale et solidaire est une marketplace spécialisée dans l’artisanat africain, qui offre à de nombreux artisans marocains une solution et un accompagnement, afin de vendre en ligne leurs produits et développer leur activité. En savoir plus : mytindy.com.
  • Pour la Mauritanie : DAADOO VDP. Créée par Aminetou Sy, cette startup œuvre pour la résilience climatique grâce à la revalorisation des déchets plastiques en briques et pavés. DAADOO VDP allie aussi impact social en travaillant avec un groupement de plus de 1.500 femmes et impact économique en créant de l’emploi. En savoir plus : fb.com/daaddosarl.
  • Pour la Tunisie : Kyto-Prod. Créée par Olfa Kilani, cette société Agritech, innovante en biotechnologies a développé une solution d’économie circulaire en proposant une large gamme de produits et de superaliments à base de Chitosan. En savoir plus sur : kytoprod.com.