Avez-vous déjà eu l’occasion de produire des programmes radio dans le cadre de vos activités marketing ? Si oui, vous avez une longueur d’avance : ce sera en 2020 un must-have !

Pod quoi ?

Un podcast est un fichier audio qui fait partie d’une série diffusée par épisodes via Internet. La particularité des podcasts est qu’ils sont lisibles à tout moment, par opposition aux fichiers de musique qui s’écoutent sur le Web en streaming (en direct). Les internautes peuvent aussi enregistrer les podcasts au format MP3 pour les écouter ultérieurement, en mobilité, au bureau ou à la maison, sur tout appareil de lecture audio : lecteur MP3, smartphone, ordinateur, etc.

On peut considérer les podcasts comme l’équivalent Internet des émissions radio, traitant de divers sujets avec la participation d’invités. Certains podcasts sont de véritables émissions radio, mais la plupart sont créés spécialement pour le Net et uniquement distribués ainsi. On les appelle les podcasts natifs.

Le système des podcasts a décollé en 2004, après leur intégration par Apple à son logiciel iTunes. L’emploi des podcasts s’est alors généralisé au grand public, et des médias classiques comme la BBC ont adopté ce nouveau format. L’audience représente en France près de 6 millions d’auditeurs mensuels en moyenne, et la croissance du marché du podcast serait de 25% depuis 2017.

Podcast Kills the Radio Star

Aujourd’hui, la plupart des stations de radio rendent leurs émissions disponibles en podcasts. Les magazines de presse écrite suivent leur exemple, proposant certaines chroniques et reportages en podcasts.

Parallèlement, on trouve sur le Web de nombreux podcasts amateurs, réalisés at home par des particuliers. Ces podcasts personnels s’apparentent plus à des blogs audio qu’à des émissions de radio mais ils permettent une nouvelle forme d’expression originale, très en vogue.

Enfin il y a des podcasts à vocation marketing : ils sont produits par des sociétés pour promouvoir leur marque, leurs produits, et sont diffusés dans le cadre d’une stratégie webmarketing. Pourtant, les podcasts marketing qui fonctionnent le mieux sont ceux qui vont au-delà du simple message promotionnel et offrent des informations utiles, qui font autorité sur un sujet précis. C’est une forme subtile de marketing, qui peut se révéler très rentable.

Podcast, comment ça marche ?

On enregistre un podcast comme on produit une émission de radio. Vous aurez donc besoin d’enregistrer les paroles d’au moins une personne, un minimum à l’aise ou coutumier de l’exercice.  Vous pourrez ajouter de la musique, au moins un petit jingle, ou l’intervention d’un invité qui s’exprimerait sur place, ou éventuellement à distance par téléphone ou par Skype. Le dialogue retient mieux l’attention que le monologue, sauf si vous avez un narrateur hors pair.

Un logiciel de montage audio vous permettra de mixer et d’assembler les différents segments audio et de sauvegarder le résultat en un fichier d’un format adéquat. Cela peut paraître compliqué, mais ce n’est pas le cas dans la réalité : vous n’aurez pas besoin de louer un studio d’enregistrement professionnel, vous pouvez créer le podcast dans un bureau vide, sans bruit, avec du matériel commun et bon marché.

Pour l’enregistrement, n’importe quel ordinateur fera l’affaire : seul investissement, un micro USB vous garantira une excellente qualité de son, sans besoin d’une carte audio ou d’une interface spécifique.

Vous aurez besoin d’un logiciel d’enregistrement et de montage audio, qui vous permettra de définir les niveaux sonores, d’enregistrer les sons dans un fichier audio et même d’effectuer quelques retouches comme éliminer les petites erreurs ou les blancs.

Les logiciels d’édition audio les plus courants sont gratuits :

Les logiciels professionnels de montage et de retouche nécessiteront un investissement plus important mais, en contrepartie, offrent davantage de fonctionnalités pour le mixage et les effets sonores :

Dans tous les cas, enregistrez votre podcast dans un fichier MP3 avec un taux d’échantillonnage minimal de 128 kbps. Vous pourriez aller jusqu’à 192 kbps, mais si le podcast ne contient pas beaucoup de musique, vous n’avez pas besoin du niveau de qualité supérieur qui alourdit le fichier et ralentit son téléchargement. 

Quelle est la longueur optimale d’un podcast ? De 10 à 30 minutes en général. Un podcast plus court ne présenterait pas forcément d’intérêt. Plus long, il risquerait d’ennuyer l’auditeur.

Quelle stratégie marketing pour vos podcasts ?

Plus que les détails techniques de l’enregistrement du podcast, c’est votre stratégie qui compte : quel genre de podcast voulez-vous créer et quel contenu allez-vous présenter ?

Un podcast n’est pas une publicité, vous ne pouvez pas passer 10 minutes à vanter les incroyables avantages de vos produits. Pour rester crédible, il vaut mieux fournir des informations utiles, intéressantes, uniques, sur un sujet en rapport avec votre produit, et faire sa promotion de façon indirecte.

A titre d’exemple, imaginons que votre société vend du matériel médical pour les diabétiques : pourquoi ne pas imaginer un podcast pour évoquer la vie quotidienne aux côtés d’un diabétique ? Réalisez des entretiens avec des médecins, des experts de votre secteur et des patients atteints de diabète. Il est alors possible d’évoquer discrètement vos produits, mais ils doivent rester secondaires.

En termes de fréquence de diffusion, la bonne moyenne est d’une fois par semaine, comme pour les articles de blog. C’est juste assez pour ne pas déranger vos clients avec vos notifications, ou qu’ils vous oublient. Sortez surtout de nouveaux épisodes régulièrement pour fidéliser vos auditeurs.

Quel mode de distribution ?

Comment attirer des auditeurs vers votre podcast ? Vous devez le rendre facilement disponible avec possibilité de s’abonner et de le partager. Il faudra aussi faire des efforts de communication pour le faire connaître. Compte tenu de l’importance des iPod dans le succès du format podcast, vous devrez rendre vos podcasts disponibles via l’iTunes Store d’Apple. C’est là que la majorité des internautes découvrent les nouveaux podcasts, il est donc essentiel que les vôtres y figurent.

Vous pourrez aussi faire référencer – gratuitement – vos podcasts dans les principaux annuaires spécialisés de podcasts :

 

Pour un podcast digne de ce nom, vous devez absolument définir un flux RSS qui permettra aux auditeurs de s’abonner pour être alertés de la disponibilité des prochains épisodes. Le plus simple est d’utiliser le service FeedBurner (feedburner.google.com) qui permet d’intégrer un bouton pour s’abonner.

Mais en plus de l’abonnement par flux RSS, vous devrez faciliter le partage du podcast par vos auditeurs. Simplifiez la procédure de partage par email, sur Facebook ou sur Twitter, pour gagner de nouveaux fans.

Enfin, n’oubliez pas de faire mention de vos podcasts sur tous vos canaux de communication et exploitez tous les outils à votre disposition, RP ou publicité en ligne, pour faire connaître vos podcasts.

Mesurer la performance d’un podcast

Le suivi de performance d’un podcast porte sur deux mesures : le nombre de téléchargements ou d’écoutes et le nombre d’abonnements au flux. Le nombre de téléchargements ou d’écoutes permet de voir quels sujets attirent le plus l’intérêt des auditeurs. Le suivi des abonnements indique combien de personnes ont trouvé votre podcast suffisamment intéressant ou utile pour avoir envie d’écouter la suite de la série. C’est bon signe si le nombre d’abonnés augmente sur la durée.

Enfin, si votre podcast contient un call-to-action, mesurez l’efficacité de cet appel à l’action, qu’il s’agisse d’un renvoi vers le site Web, un numéro d’appel, un lien vers un formulaire. Cette mesure n’est pas évidente car elle implique que les auditeurs aient retenu une URL ou un numéro de téléphone.

Les podcasts, adaptés au B2B ?

Les podcasts sont utiles même dans le cas du B2B : vous pouvez présenter les interviews de clients représentatifs et parler des solutions uniques que vous proposez pour des segments de clients spécifiques. Ce type de podcasts est moins désintéressé en apparence, mais ça passe tant que vous mettez l’accent sur vos clients.