Facebook, WhatsApp, Instagram : ce qu’il faut retenir de la dernière conférence F8 2019 ?


Chaque année, Mark Zuckerberg dévoile à l’occasion de la conférence F8 le détail de sa stratégie sur l’avenir de Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp… Voici, en 10 points, tout ce qu’il faut retenir de l’édition 2019 qui s’est tenue les 30 avril et 1er mai dernier à San José, Californie.

#1. Nouvelle philosophie : « The Future is Private »

On pouvait en douter ces derniers temps, à la lumière des scandales touchant à la sécurité des données personnelles qui ont touché Facebook, mais il semblerait que le réseau social en ait tiré un enseignement et ait décidé de changer de cap : « Facebook is a privacy-focused social platform », n’a cessé de marteler Zuckerberg.

Coup marketing ou non, espérons que cette nouvelle maxime ne reste pas un vœu pieu, et témoigne enfin de la volonté sincère du géant des réseaux sociaux d’adapter ses services aux attentes des utilisateurs, en sécurisant le stockage des données et le chiffrement des interactions privées.

facebook-f8-1

Facebook Connect incarne ce changement de cap : aujourd’hui, cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de se connecter à une application tierce avec leur compte Facebook, et de les autoriser ainsi à accéder à leurs données personnelles.

Désormais, les développeurs de ces applications devront déposer une demande auprès de Facebook pour obtenir l’autorisation de récupérer le plus de données possibles sur les utilisateurs. Ils devront alors justifier de la pertinence de leur requête dans l’expérience utilisateur.

De leur côté, les utilisateurs pourront choisir de ne pas communiquer certaines informations, comme leur date de naissance ou leur adresse email.

Autre fait notable, la plateforme continue d’améliorer son processus d’évaluation des individus ou des organisations qui font la promotion de la haine ou de la violence mais, dans le sillage de la conférence F8, Facebook a interdit de page un certain nombre de personnalités extrémistes.

#2. Nouveau Look pour Facebook

Seconde annonce, d’ordre plus cosmétique : le design de Facebook va changer. Ce nouveau design a même un nom, « FB5 » et devrait se décliner sur la page web du réseau social tout autant que sur l’application.

En résumé, moins de bleu au profit de plus de blanc, pour une interface plus claire, et plus moderne (un Dark Mode reste néanmoins disponible aux utilisateurs iOS.

Si le menu Facebook conserve sa place à gauche de l’écran dans la version desktop, et à droite la liste d’amis, certains éléments de l’interface ont été déplacés : les stories seront affichées avant la box de publication et le fil d’actualité.

Autre nouveauté : une barre de navigation horizontale sera mise en place, et permettra d’accéder au profil, aux notifications, au fil d’actualité, aux vidéos Facebook Watch (sur laquelle le noir prédomine) et à Facebook Messenger.

La photo de profil, elle, s’affichera au centre, en bas de l’image de couverture. Ces mises à jour ont été déployées sur l’application mobile dès le 2 mai, et devraient suivre sur la version desktop dans les prochains mois.

#3. Mise en valeur des groupes sur Facebook

Il existe aujourd’hui des millions de groupes actifs sur Facebook, qui constituent la part la plus significative de leur utilisation de Facebook pour 400 millions de personnes. Facebook va donc faciliter le passage d’espaces d’échanges publics à des espaces plus privés.

L’onglet Groupes a été totalement repensé pour faciliter sa découverte, et un système de recommandations améliorées devraient permettre de pusher aux utilisateurs les Groupes les plus susceptibles de les intéresser, partout dans l’application (Gaming, Facebook Watch, Marketplace…).

Les utilisateurs auront aussi l’opportunité de partager du contenu directement avec leurs Groupes à partir du fil d’actualité.

facebook-f8-2

Pour faciliter la participation dans les Groupes dans le domaine de la santé, les membres pourront poser leurs questions et apporter des réponses de manière anonyme.

Les Groupes liés à l’Emploi permettront aux demandeurs d’emploi de postuler directement sur Facebook. Les Groupes d’achat et de vente permettront eux aussi de passer commande.

#4. Rencontrez votre Secret Crush sur Facebook

La plateforme sociale renforce son positionnement sur les rencontres en ligne avec le déploiement de « Secret Crush » (« Béguin Secret »), fonctionnalité inspirée de Tinder et de Meetic.

Le principe est simple : vous ajoutez des personnes qui vous plaisent dans une liste (que Facebook assure confidentielle) pouvant contenir jusqu’à 9 amis et issue de vos propres communautés Facebook étendues : événements, groupes, amis d’amis… Si vous vous retrouvez réciproquement dans la liste « Secret Crush » de votre « match », votre « crush » sera notifié.

Facebook Dating est actuellement disponible dans 18 pays.

facebook-f8-3

#5. Achat et Collecte de Dons sur Instagram

Du côté d’Instagram, qui appartient à Facebook, on annonce la possibilité d’acheter les looks inspirants des créateurs, sans quitter l’application Instagram.

Une fonctionnalité e-commerce, « Instagram Shopping », réservée aux créateurs leur permettra de proposer leurs produits à l’achat. Cette mise à jour ouvre de nouvelles sources de revenus pour Instagram, qui captera un pourcentage encore non divulgué sur chaque transaction.

Instagram déploie aussi une option de collecte de fonds, qui devrait permettre aux associations et ONG d’organiser des levées, via la mise en place d’un badge de don sur leurs Stories. Facebook insiste sur le fait que 100% de l’argent collecté ira aux structures supportées. Cette fonctionnalité, d’ores et déjà disponible aux Etats-Unis, sera progressivement étendue à d’autres clients.

Les utilisateurs d’Instagram auront aussi la possibilité de créer des sondages.

facebook-f8-4

#6. La fin du bouton « like » sur Instagram ?

« Nous souhaitons que les gens s’inquiètent un peu moins du nombre de likes qu’ils obtiennent. Nous souhaitons qu’Instagram soit avant tout un espace de sécurité et de soutien. » a déclaré Adam Mosseri, responsable d’Instagram lors de F8, annonçant ainsi la fin surprenante du bouton « like », actuellement en test au Canada.

Objectif : privilégier des comportements plus authentiques de la part des utilisateurs, alors que le nombre de likes peut créer un faux sentiment d’engagement ou créer une forme de compétition. Les statistiques d’engagement ne resteront donc accessibles qu’au titulaire du compte. Attendons de voir si cette fonctionnalité sera généralisée…

Préparez-vous aussi à une nouvelle fonction Appareil Photo sur Instagram, qui permettra de partager plus librement, même lorsque vous n’avez pas de photo ou de vidéo à diffuser.

En utilisant Instagram Creator, vous pourrez ainsi partager des quizzes, des autocollants…

#7. Messenger, plus rapide, plus fiable, plus « live »

Facebook a annoncé, lors de F8, une application Messenger (surnommée « LightSpeed ») deux fois plus rapide et sept fois plus légère, avec un temps de lancement réduit à froid à 1,3 secondes et une taille de téléchargement inférieure à 30 Mo. L’application mise à jour sera disponible d’ici fin 2019 et son design s’inspirera de FB5.

Messenger sera aussi repensé pour faciliter le partage de vidéo live, avec la fonctionnalité Watch Together qui permettra à des groupes d’amis et aux familles de regarder des vidéos ensemble, en temps réel, depuis la messagerie ou un chat.

Une autre fonctionnalité permettra la prise de rendez-vous et de réservations directement dans l’application Messenger, compatible avec les applications d’agenda pour permettre de synchroniser les horaires et les contacts.

facebook-f8-5

#8. Adapter Messenger à la communication d’entreprise

40 millions d’utilisateurs actifs échangent des messages orientés-business via Messenger, a insisté Mark Zuckerberg lors de la dernière conférence F8. 20 milliards de messages sont échangés chaque mois entre utilisateurs et entreprises.

Pour faciliter la génération de prospects, Facebook s’apprête à déployer un format de publicité redirigeant vers une conversation Messenger pour faciliter la prise de contact, de rendez-vous.

Une version de bureau de l’application, pour Windows et MacOS, devrait faciliter l’utilisation du service par les professionnels, et de l’interconnecter avec les fonctionnalités de calendrier, pour la planification des rendez-vous.

#9. Whatsapp, banc d’essai de Facebook sur le transfert d’argent

Pour les entreprises qui utilisent WhatsApp Business et ne sont éventuellement pas présentes sur les web, la plateforme privée s’enrichira de services pour mieux les connecter avec leurs clients.

« Dans certains pays, le nombre de personnes ayant un compte WhatsApp est supérieur à celui des propriétaires de compte bancaire. Nous savons tous que l’envoi d’argent est plus difficile qu’il ne devrait l’être. Et si nous pouvions effectuer des transferts aussi facilement que nous envoyons des messages ? À grande échelle, cela signifie que plus de gens accèderont à un pouvoir économique », a déclaré Ami Vora, Vice-Présidente Produits chez WhatsApp, lors de F8.

WhatsApp va donc poursuivre sa poussée dans le paiement et introduire un nouveau catalogue de produits à destination des professionnels.

#10. Rapprocher via la Réalité Virtuelle

Facebook compte plus de 2,7 milliards d’utilisateurs de sa famille d’applications, dont plus d’un milliard utilisent l’expérience de la réalité augmentée. Facebook souhaite faire de la RV/RA une fonctionnalité centrale de ses applications Facebook, Snapchat, Messenger et Instagram en étendant sa plateforme de développement Spark AR à Windows et Mac (Spark AR n’était jusqu’ici disponible que sur Mac), pour aider les entreprises à repenser la façon dont elles font du business grâce à la réalité virtuelle.

facebook-f8-6

On retiendra aussi l’arrivée de la dernière génération des casques de réalité virtuelle Oculus Rift S (dédié au gaming) et Oculus Quest (un casque 100% autonome), qui offriront la liberté de jouer partout, d’une manière encore plus réelle, sans avoir besoin d’un ordinateur et en se passant des encombrants adaptateurs externes. Ils sont d’ores et déjà disponibles en précommande sur les sites e-commerce internationaux.