Marketing Territorial : Relation entre acteurs locaux et investisseurs – Cas de la Région de Casablanca-Settat.


Un constat : les villes de Casablanca et de Tanger attirent plus d’investissements industriels étrangers que toutes autres villes du Maroc ! En effet, elles offrent de nombreux avantages aux investisseurs en quête de possibilités d’implantation.

Les investissements industriels étrangers se recentrent plus particulièrement sur les zones de fortes concentrations d’activités industrielles, propices à l’expansion de l’activité et à la coopération avec les acteurs locaux. Si les investissements attirent d’autres investissements, ils contribuent aussi à influencer positivement le choix de localisation des nouveaux investisseurs.

Dans cet article, nous aborderons un thème d’actualité portant sur la connexion établie entre les acteurs locaux chargés de l’accompagnement des investisseurs et ces derniers opérant dans le secteur industriel et basés dans la région de Casablanca-Settat, en nous interrogeant sur la ‎nature de la relation qui lie ces deux parties dans le cadre de la concrétisation de leurs projets.

Dans cette perspective, l’objet étant de clarifier la coordination entre les acteurs locaux et les investisseurs industriels étrangers dans un lieu d’implantation dont l’intervention concerne une multitude d’acteurs locaux, peu coordonnés entre eux dans la mesure où chacun adopte sa propre démarche de marketing territorial, et dont les manières d’agir ne sont pas encore entièrement définies.


Vous pouvez télécharger l’intégralité du document (21 pages).