Excusez le néologisme, encore un, mais l’utilisation en vaut la peine, encore plus l’utilisabilité. En tête des applications les plus utilisées dans le monde digital juste devant TikTok, WhatsApp est l’intranet d’organisations en quête d’efficacité au-delà de la sécurité.

C’est l’outil par excellence de communication qui petit à petit a gagné le cœur des utilisateurs et supplanté le Mail auprès des nouvelles générations.

Que l’on soit pour ou contre, avec ou sans, sensible ou non à la sécurité de ses données et la confidentialité de l’information qu’on partage, WhatsApp a pris une telle ampleur et acquis une telle popularité qu’il devient incontournable dans les usages, surtout mobiles et nomades. 

Whatsappable, et alors ?

A l’ère de la défiance, le contenu, encore et plus que jamais Roi, est le nerf de la guerre et les entités en panne de contenu sont dans une mauvaise passe. Sans contenu, elles ne peuvent revendiquer d’existence bien qu’elles se pensent agissantes et jouissant d’une bonne réputation ! Même le bon vieux McDo s’y met avec une appli et un Hashtag.

Le digital n’est plus à présenter comme nouvelle arène des marques mais certain.e.s en doutent encore. Ceci explique cela et le WhatsApp, TikTok et compagnie sont aujourd’hui les nouveaux médias des jeunes et des moins jeunes.

Des approches de type “Mobile first” voire “Mobile Only” s’avèrent nécessaires. Car voyez-vous, regarder sa série préférée sur Netflix, participer à un conf call, planifier un voyage, réserver un Taxi, une chambre d’hôtel ou encore commander un repas… tout se fait désormais sur mobile, du fin fond de son bureau ou de son lit douillet. Pourquoi donc ne pas recevoir un rapport ou un magazine via WhatsApp, vite lu et forwardé à qui de droit ?

Ceci étant dit, tous les supports de communication gagneraient à devenir whatsappable mais n’est pas whatsappable qui veut !

En effet, pour mériter ce titre il faudrait passer par la case “Conception” en composant des interfaces pour mobile facilitant la lecture et la partageabilité, seules garantes d’une expérience réussie. Ecrire et concevoir pour écran mobile étant un vrai challenge pour Marketeurs digitaux et communicants en 2020. 

Whatsappable un jour, Whatsappable toujours…

Qui a goutté au futur, disait Paul Auster, ne peut revenir en arrière. Même les études de marchés, les sondages et les focus groupes se font désormais sur WhatsApp, ce qui fait de cette application un MUST de l’univers du Marketing digital.

La désinstaller équivaudrait à un suicide virtuel mais attention, y en a qui n’ont pas encore intégré le réflexe et l’exigence de la Whatsappibilité ! C’est une sorte de déni que de continuer à écrire pour grands écrans alors que plus de 51% du trafic se fait sur smartphones et WhatsApp en est le maître incontesté.

Autre point important, pourquoi continuer à penser FACEBOOK et médias traditionnels alors que des possibilités de marketer via WhatsApp Business existent bien et offrent des opportunités intéressantes et personnalisées pour la relation/expérience client ?

A noter que la viralité n’est jamais loin si le contenu partagé vaut le détour et représente, au-delà de sa qualité, une réelle utilité.

Toutefois, l’éloge de cette application ne doit pas cacher ses failles de sécurité souvent exploitées par des hackers malveillants et les alertes n’arrêtent pas de faire le buzz sur des médias sociaux friandes de News qu’elles soient vraies ou Fake.

Whatsapp n’a pas encore fini de créer la surprise et de gagner chaque jour du terrain sur la sphère digitale.

On ne sait ce qui se trame en coulisse depuis son acquisition historique par l’empire de Mark Zuckerberg, sa cannibalisation avec son cousin Messenger ou encore son éventuel groupement avec les autres plates-formes du groupe.

Sa popularité étant avérée malgré tout auprès de millions d’utilisateurs en l’occurrence marocains, la whatsappabilité a décidément de beaux jours devant elle.