Plus de la moitié de la population mondiale utilise désormais les médias sociaux

Hootsuite et l’agence We Are Social viennent de publier la mise à jour de leur rapport Global Digital Report 2020. Le chiffre qu’il faudra retenir à cette occasion, c’est que désormais plus de la moitié de la population mondiale utilise les réseaux sociaux ! En effet, ce ne sont pas moins de 3,96 milliards de personnes qui sont aujourd’hui des utilisateurs des réseaux sociaux, soit 51% de la population mondiale. En termes de progression, il s’agit de plus de 10% d’augmentation au cours des douze derniers mois.

Il faudra toutefois noter que ces évolutions ne sont pas de façon égales et les chiffres varient fortement en fonction du facteur géographique. A titre d’exemple, seulement 7% de la population de l’Afrique Centrale utilise les réseaux sociaux, contre près de 70% de la population totale en Amérique du Nord. Si l’on se réfère au sexe, le rapport précise que pour chaque femme utilisant les médias sociaux, c’est près de 1,2 homme qui en font autant. Il faut tout de même relativiser ces données, puisque celles-ci varient de façon importante selon les pays et les régions.

Pour illustrer cette disparité, les femmes constituent 55% des utilisateurs de médias sociaux en Amérique du Nord, mais 25% seulement des utilisateurs en Asie du Sud. Et en ce qui concerne l’Afrique, les femmes représentent moins de deux utilisateurs de médias sociaux sur cinq.

Autre fait marquant, nous utilisons une plus grande variété de plateformes de médias sociaux, en comparaison avec les années précédentes. Aussi, et si l’on considère un utilisateur typique des médias sociaux, celui-ci est désormais membre de près de neuf plateformes différentes.

Avec 2,6 milliards d’utilisateurs actifs par mois, Facebook est toujours en tête du classement mondial des plateformes de social media. Quant à sa plateforme de messagerie WhatsApp, celle-ci est utilisée par 2 milliards de personnes. En ce qui concerne Instagram, la plateforme annonce 1,08 milliard d’utilisateurs chaque mois. Cette dernière reste devant TikTok pour le moment, mais ce redoutable challenger connaît une croissance très rapide.

Autre élément phare qui ressort de la dernière mise à jour du rapport, c’est le temps passé par les individus sur les plateformes de médias sociaux. Ceci n’est certainement pas étranger au contexte de la pandémie et du confinement qui en a découlé. GlobalWebIndex a d’ailleurs relevé que plus 40% des internautes ont passé plus de temps à utiliser les médias sociaux au cours des derniers mois. Le pic étant de plus de 60% pour les Philippines. Au niveau global, les utilisateurs passent désormais en moyenne 2 heures et 20 minutes par jour sur les médias sociaux.

Le comportement sur les médias sociaux s’est également développé

Les données de la dernière mise à jour du rapport a permis de mettre en exergue que le comportement des utilisateurs des médias sociaux a également évolué. Même si le fait de vouloir rester en contact avec ses amis et sa famille reste la première motivation, les utilisateurs des médias sociaux se tournent de plus en plus vers les plateformes sociales pour d’autres types d’activités, comme pour accéder aux informations. Ce qui représente le double du nombre de personnes interrogées qui disent lire les journaux.

Au delà du rôle important de socialisation, l’utilisation des médias sociaux se tourne de plus en plus vers le divertissement : “Remplir son temps libre” et “trouver des contenus drôles et divertissants” sont également des raisons parmi les plus fréquemment citées. Ensuite, les utilisateurs des médias sociaux vont vers les plateformes sociales pour en savoir plus sur les produits et les services qu’ils comptent acquérir. Au point que les réseaux sociaux sont devenus la deuxième destination pour les internautes lorsqu’ils sont à la recherche d’informations sur les marques, derrière les moteurs de recherche.

L’hégémonie des moteurs de recherche est à relativiser toutefois, puisque es réseaux sociaux ont même déjà dépassé les moteurs de recherche chez les jeunes. Notons que plus de la moitié des internautes féminines âgés de 16 à 24 ans ont déclaré utiliser les réseaux sociaux pour rechercher des produits et des services. En comparaison, 46 % d’entre elles déclarent utiliser les moteurs de recherche.

Découvrez l’intégralité du rapport