Les Smart Cities au Maroc : Un chantier d’envergure

Le Maroc a fait d’excellentes avancées dans le domaine des Smart Cities, et il devient ainsi le pionnier en Afrique, considérant le fait que Casablanca est depuis octobre 2015, la première ville africaine à faire partie du réseau de 25 villes intelligentes sélectionnées par l’IEEE (Institute of Electrical and Electronic Engineers).

En conséquence de quoi, la capitale économique du royaume va être supportée par cette grande institution mondiale, pour développer Casablanca comme ville intelligente, sociale et frugale, à l’aide de nouvelles technologies de pointe.

Toujours dans le même ordre d’idée, nous avons vu l’établissement du Cluster e-Madina en 2015 comme groupe de réflexion autour de cette transformation. D’autre part, et depuis plusieurs années, nous avons également le Forum Casablanca Smart City qui constitue un rendez-vous annuel autour de la thématique et du travail en cours.

Mais que veut-on vraiment dire par Ville Intelligente ? Que cela implique-t-il ? Et comment pouvons nous réussir ce challenge d’envergure pour les villes de notre nation ?

Les Smart Cities : Un environnement centré autour du citoyen

Le concept de Smart City, ou ville intelligente, se centre autour de son citoyen. Comment faire alors en sorte de créer un meilleur environnement, personnalisé, avec des services rapides et fiables et ce, avec une expérience de vie agréable et efficace ?

Plus concrètement, cela peut inclure des feux de circulation adaptatifs à l’aide d’analyse de trafic, pour diminuer la congestion routière. Cela peut être également matérialisé par un système compréhensif de gestion des parkings, permettant au citoyen de trouver sa place de parking grâce à son smartphone.

Cela peut aussi impliquer une coordination automatique avec les services d’urgence lors d’accidents ou de malaises chez les citoyens à l’aide de leur Samsung Smart Watch ou encore le module SOS Santé de leur véhicule.

Cela peut également s’illustrer pour les citoyens par avoir un accès instantané à tous leurs documents administratifs sur un guichet d’administration virtuel, ou même un système de gestion de l’eau et électricité intelligent avec intégration de Smart Meters et d’énergies renouvelables.

Les Smart Cities : Une connectivité très haut débit

Afin de pouvoir opérer des solutions intégrées de bout en bout, il est nécessaire de disposer d’une connectivité très haut débit en fibres et en 5G. Cette connectivité permettrait de mettre en place des solutions comme le système de Huawei Smart Cities, utilisé dans plus de 160 villes dans le monde.

smart cities

Ce type d’infrastructures pourrait éventuellement permettre d’inclure dans le futur des systèmes de livraison de biens et de services efficaces, grâce à des véhicule autonomes. Ou même, la possibilité d’avoir une gestion de la donnée, permettant aux citoyens de garder contrôle sur leur données, voire les monétiser pour leur bénéfice propre, grâce à des solutions d’Open Data et d’Advertising ciblées.

Sur le chemin du futur

Tout ceci est certes fantastique à imaginer… mais cela requiert beaucoup de travail, d’adaptation et d’infrastructures. Ce qui peut compliquer le pilotage et l’implémentation d’un certain nombre de ces solutions avant-gardistes dans des grandes villes denses comme celle de Casablanca.

Toutefois, tout ceci peut être possible dans des villes en cours de développement, comme l’expérience que conduisent l’OCP et l’UM6P, dans la ville intelligente de Benguerir, avec ses concepts de Living Labs et de Green Energy Park, ainsi que le plus grand Data Center d’Afrique.

En tout cas, gageons que le futur des Smart Cities au Maroc semble sur le bon chemin !

Image par défaut
Khalid Machchate
Expert en transformation digitale, Directeur de K&W Technologies, Forbes 30 Under 30 et spécialiste international des politiques publiques autour de l'innovation, des technologies de rupture et des écosystèmes entrepreneuriaux.
Publications: 1

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.