The Rolling Notes

Commande de repas en ligne : les plats favoris en Afrique

Vous êtes-vous déjà demandé quels étaient les plats les plus consommés en Afrique ? Savez-vous quel est le plat favori des Marocains ? Hellofood Maroc, plateforme de commande de repas en ligne, a réalisé une infographie décrivant les plats les plus commandés en Afrique via ses sites pays, et les résultats sont plutôt surprenants… Au Maroc, le plat le plus commandé n’est ni le tajine ni le couscous, mais bel et bien la salade. En effet, les bars à salades ont le vent en poupe dans le royaume et les marocains sont de nouveaux adeptes de la salade à composer. Les salades à composer représentent d’ailleurs 35% des plats à composer commandés sur la plateforme Hellofood.

Au Sénégal, pas de thieb, ni de mafé, ce sont les kebabs qui ont la côte ! À Dakar, Planet Kebab propose une large variété de sandwichs de qualité supérieure (légumes frais, pain maison bio), ce qui en fait un des restaurants les plus prisés par les internautes sénégalais. En Tanzanie, c’est la pizza margherita qui remporte un franc succès. En effet, ce pays touristique semble raffoler de la célèbre et simplissime pizza à base de tomates et mozzarella. Cette dernière est tellement convoitée que les autres pizza sont catégorisées comme des pizza « spéciales ».

En Côte d’Ivoire et en Ouganda, ce sont les burgers qui remportent la mise. Les restaurants de burgers sont appréciés et la formule Hamburger/Frites/Boisson est celle qui fonctionne le mieux. En Ouganda, la majorité des restaurants intègrent les burgers à leur carte. Quant aux autres pays africains, tels que le Ghana, le Nigéria, le Rwanda, et le Kenya, ils sont fidèles aux spécialités locales.

infograph

Mohamed Rahmo

Mohamed Rahmo est un marketeur de profession, un communiquant de formation, un amoureux de la culture et de l’art et qui trouve qu’il y a toujours des possibilités infinies dans le monde digital. Voilà pourquoi il s’investit régulièrement dans des démarches expérimentales mais toujours actionnistes. Après des recherches sur le Social Medias et sur la Gamification, il s’intéresse aujourd’hui de plus en plus à l’Internet Of Things, fasciné par la tendance mondiale du Making et du Coding. Féru de gaming, d’art et de culture en général, Mohamed Rahmo croit fermement que l’industrie créative peut sauver le Maroc.

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!