The Rolling Notes

#MDSGAM : Les annonceurs mettent le cap sur le digital

Pari réussi pour le Groupement des Annonceurs du Maroc (GAM) ! L’équipe a tenu sa première rencontre, d’un rendez-vous qui sera désormais annuel, ce 16 décembre 2014 en organisant à casablanca le Moroccan Digital Summit. Une grande messe du digital qui a pu réunir plus de 420 personnes entre officiels, annonceurs, marketeurs, acteurs du digital, médias, éditeurs et agences de communication. Mounir Jazouli, Président du GAM s’est d’ailleurs excuser auprès des 800 personnes qui souhaitaient s’inscrire à l’événement mais dont la participation, pour des contraintes purement logistiques, n’a malheureusement pu être confirmée. Signe du grand engouement pour ce type de manifestation et pour la thématique du digital.

« Le secteur digital est encore sous-exploré et sous-exploité au Maroc » Mustapha El Khalfi, Ministre de la Communication et Porte-Parole du Gouvernement.

En effet et dans un contexte marqué par une forte progression du digital en tant que nouveau mode de communication, d’interaction et de fonctionnement, les annonceurs montrent de plus en plus d’intérêt à ce domaine, et ce malgré leur manque de visibilité quant à la conception et à la mise en place de stratégies digitales. Conscient de cette situation, le GAM a mis en place une stratégie globale, non seulement pour accompagner les annonceurs au niveau du digital, mais aussi pour contribuer au développement de ce secteur économique au Maroc. Cette stratégie s’articule autour de 4 axes :

  • La formation : en contribuant à la formation des annonceurs sur les nouvelles tendances, en vulgarisant les techniques, en partageant les bonnes pratiques et en renforçant l’expertise des équipes. A cet effet, plusieurs actions ont déjà été mises en place ou sont en cours d’exécution :
    • Organisation de séminaires thématiques au profit de nos membres et des non-membres.
    • Partenariats avec des écoles supérieures pour la mise en place de masters spécialisés en digital. Les premières conventions ont été signées avec l’UIC, Comsup et bientôt avec d’autres établissements.
    • Mise en place d’un glossaire du digital sur le site web du GAM, à même de définir une chaine de valeur claire du secteur et une terminologie partagée par tout le monde.
    • Partenariat avec le SoftCentre pour accompagner gratuitement les membres du GAM dans leurs projets d’applications mobiles.
    • Création d’un centre de montée en compétences à travers la GAM Academy, avec une forte présence du digital. Le détail de ce projet sera annoncé prochainement.
  • L’information : en dotant les annonceurs et le marché d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs facilitant la prise de décision, ainsi que la compréhension de ce marché. L’étude Digital Trends Morocco en constitue le premier pas. D’autres suivront, notamment celui de la mesure d’audience sur le web.
  • La structuration : en contribuant, en bonne intelligence avec l’ensemble des acteurs, à la structuration du secteur et à l’instauration de règles de fonctionnement pour plus de transparence et de professionnalisme dans le marché.
  • La digitalisation des marques : à travers l’intégration du digital dans les stratégies globales des marques. Des formations spécifiques seront organisées pour accélérer l’adoption des nouvelles technologies par les marques en assurant une meilleure symbiose entre contenu et technologie.

« Il n y a pas un marketing digital et un marketing traditionnel. Il s’agit du même marketing à l’ère du digital, cela nécessite ce que l’on appelle communément une transformation digitale au sein des entreprises » Mounir Jazouli, Président du GAM.

WP_20141216_10_55_58_Pro__highres

Le Moroccan Digital Summit fut donc l’occasion de faire le bilan, de découvrir les tendances du digital et d’anticiper sur les prochaines évolutions en la matière.  À noter que ce sommet a été l’occasion de présenter les résultats de l’étude annuelle sur les tendances du digital côté annonceurs « Digital Trends – Morocco 2015 ». Il est à noter également que le GAM ambitionne de faire de cet événement, le grand rendez-vous annuel de l’ensemble des acteurs au Maroc et bientôt en Afrique. L’appel a été lancé à toutes les bonnes volontés de ce secteur pour le transformer à partir de l’année prochaine en African Digital Summit.

Ce sommet a été aussi l’occasion d’un forum de networking, d’échanges, de débats et de présentations des innovations et tendances impactant les stratégies marketing, le développement des marques et le fonctionnement des entreprises en général (voir notre article à ce sujet qui présente le programme de l’événement).

Les résultats de l’étude « Digital Trends – Morocco 2015 »

[slideshare id=42814240&doc=resultatsetudemds-141217182827-conversion-gate01]

 

Cette étude, menée en partenariat avec le Soft Centre (Centre de R&D logiciel présidé par l’ANRT) et l’agence TNC (The Next Clic), se veut être un rendez-vous annuel pour faire l’état des lieux et identifier les tendances des pratiques digitales du côté des annonceurs, leurs besoins en informations et outils, leurs modes d’organisation ainsi que le niveau d’implémentation du digital dans les structures. Nous vous laissons découvrir ce qu’il fallait en retenir, en images, avec cette interview de Laila Ahlafi, membre de la commission « Digital » du GAM.

Othmane Ghailane

DG @ KAPP Marketing, agence conseil dans les domaines du marketing et de la communication. Branding & Graphic Design Lover.

OGD-Thumbail-491x500

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!