The Rolling Notes
Emmanuel Faber Danone

Les engagements d’Emmanuel Faber, PDG de Danone

Nous vous invitons à découvrir les propositions d’Emmanuel Faber, qui s’engage à travailler avec tous les Marocains pour rendre le prix du lait frais pasteurisé plus abordable.

Après avoir écouté notamment des consommateurs et consommatrices, des épiciers, des jeunes, des mamans, des représentants des salariés et des éleveurs, Emmanuel Faber, PDG de Danone, propose trois engagements majeurs pour répondre à leurs attentes. Celui-ci a déclaré : « Nous avons été interpellés, il y a maintenant plus de 2 mois, par un boycott avec une revendication de lutte contre la vie chère, qui a frappé notre marque de lait frais pasteurisé Centrale. Nous avons été marqués par ce boycott, le prix du lait frais pasteurisé Centrale n’ayant pas augmenté depuis 5 ans alors qu’il s’agit d’un produit de qualité optimale, fourni à travers une filière de lait dans laquelle nous avons fortement investi. »

Le 26 juin, Emmanuel Faber, Président-Directeur Général de Danone, est venu au Maroc pour écouter et mieux comprendre les raisons de ce boycott. Il a expliqué à cette occasion : « Je respecte totalement le choix de ceux qui ont choisi de ne plus acheter nos produits : ils font passer un message fort, même si cela a un impact très grave sur nos activités. En tant que chef d’entreprise, il est de mon devoir d’en tirer des conséquences. »

Emmanuel Faber a pu s’entretenir avec les équipes de Centrale Danone, des représentants des travailleurs, plusieurs épiciers, des producteurs de lait, des consommatrices et des jeunes. Ces échanges ont été l’occasion d’entendre les attentes profondes de la société marocaine, particulièrement dans un contexte de pression sur le pouvoir d’achat.

Suite aux différentes conversations, Emmanuel Faber a partagé le message suivant : « Ce que je retiens de mes rencontres, c’est que le pouvoir d’achat de beaucoup de consommateurs est sous pression et que vous attendez beaucoup plus des marques pour qu’elles puissent continuer à être choisies au quotidien. Il y a une attente dans la société marocaine, de plus de proximité, plus de transparence, plus d’équité. C’est d’ailleurs ce qu’attend toute une génération, autour du monde. Parce que le lait frais pasteurisé est un produit quotidien et de première nécessité pour les familles, pour les enfants, cette attente est importante et légitime. Je souhaite donc que le lait frais pasteurisé Centrale y réponde tout particulièrement. C’est donc ensemble que je souhaite que nous tissions à nouveau de fortes relations de confiance mutuelle et que nous construisions le futur. »

Le modèle du lait frais pasteurisé de Centrale Danone repose sur un écosystème très particulier. Un lait frais de qualité optimale est collecté quotidiennement chez 120.000 éleveurs dans 5 régions et distribué sur 75.000 points de vente à travers le pays. Depuis que Danone a repris la gestion de l’entreprise et de la marque en 2013, l’entreprise déclare avoir toujours veillé à ce que le prix du lait frais soit équitable et n’a pas augmenté ce prix depuis 5 ans. L’entreprise annonce également réaliser quasiment pas de profit sur le lait frais et depuis le boycott, elle subit des pertes significatives.

Pour répondre aux attentes de la société marocaine, l’entreprise annonce qu’il lui faut changer de modèle. Ce nouveau modèle pourrait être fondé sur trois engagements majeurs de sa part. Voici les trois mesures annoncées par Danone :

  1. « Nous sommes prêts à ne plus faire aucun profit sur le lait frais pasteurisé Centrale. Notre objectif est de rechercher l’équité pour la marque, d’assurer un prix du lait le moins cher possible pour les épiciers et les consommateurs tout en protégeant au maximum le prix payé à nos éleveurs partenaires. Pour cela, nous nous engageons à ce que le lait frais pasteurisé de la marque Centrale soit vendu à prix coûtant pour Centrale Danone, tout en respectant la Loi marocaine. Cette marque sera le symbole de l’accès quotidien des familles marocaines aux bienfaits d’un produit essentiel pour l’alimentation familiale et la croissance des enfants. Cet engagement « prix coûtant » sera cohérent avec la mission de Danone : apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre. »
  2. « La marque Centrale continuera à offrir aux consommateurs un lait frais pasteurisé aux meilleurs standards de qualité. Un lait naturel, produit exclusivement à partir du lait issu de la passion et du travail de nos éleveurs partenaires marocains. Dans ce cadre, nous nous engageons à la transparence totale sur les coûts supportés par Centrale Danone pour la collecte, les tests qualité, la pasteurisation, l’emballage, le transport et les coûts de commercialisation du lait frais pasteurisé Centrale. Cette transparence sera vérifiable par tous, à tout moment. »
  3. « Pour rendre le prix du lait plus abordable, de façon durable, nous allons faire confiance aux épiciers et consommateurs, parties prenantes de la filière du lait frais pasteurisé, pour qu’ils décident ensemble de ce que doit être son « juste prix », un prix qui soit à la portée de tous les ménages et qui soit équitable pour tous, y compris les producteurs de lait. Nous ne savons pas encore quelle forme pourra prendre cette gouvernance du juste prix, mais des expériences intéressantes existent dans d’autres pays, comme « C’est qui le Patron ? » en France, qui est un label de marque dont les prix sont fixés par le consommateur. Nous pourrons discuter ensemble de ces exemples et évaluer comment nous pouvons les adapter au Maroc. »

L’entreprise a déclaré démarrer maintenant les travaux pour pouvoir conclure sur la viabilité économique de cette proposition au plus vite. Elle espère qu’elle recevra un accueil favorable parmi les acteurs concernés. Emmanuel Faber a conclu : « Le lait frais pasteurisé Centrale vivra si vous adhérez largement à cette idée et si demain, elle devient la vôtre. Son avenir, ainsi que celui d’un grand nombre d’éleveurs et de salariés dépendront de l’accueil que vous ferez à ce projet : gérer ensemble le lait frais pasteurisé Centrale pour le mettre au service des épiciers, consommateurs et agriculteurs marocains. Nous espérons que les orientations que nous avons indiquées aujourd’hui pourront jeter les bases d’une nouvelle relation autour de la marque Centrale. Il est en effet de notre responsabilité d’être à l’écoute et d’entendre l’appel de la société marocaine car l’équité et la transparence sont des valeurs que nous partageons avec elle. »

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

banniere_Nokia_7_400x400
Nokia_6.1_300x600

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!