Dans cet article, je vous propose de parler de WhatsApp et des potentialités marketing que peut offrir cette application. En effet, trop peu d’acteurs influencent la communauté à travers cette application de messagerie qui tend à devenir un véritable réseau social.

Il est vrai qu’au Maroc, tout comme dans beaucoup d’autres pays, WhatsApp reste naturellement une application de messagerie privée et nous l’utilisons généralement pour communiquer avec les amis ou des membres de la famille. Et chaque matin, nous retrouvons ces types de posts que la plupart des seniors partagent en souhaitant une bonne journée à leurs proches et connaissances. Il est d’ailleurs impossible de manquer celui du vendredi avec ses différentes variantes et déclinaisons : prières, vœux et extraits coraniques…

Whatsapp Messaging

Le principe reste le même : partager ses vœux aux personnes que l’on apprécie. Et vous l’avez sans doute remarqué, les visuels ne se sont pas réalisés par les meilleurs graphistes ! (rires).

Quoiqu’il en soit, ces types de contenu sont à prendre au sérieux même si, et je vous l’accorde volontiers, cela est difficile. Il y a beaucoup d’insights à en tirer pour nous, marketers et professionnels du social media.

De nombreuses opportunités

En effet, il y a là une opportunité pour toutes les marques qui veulent créer ce sentiment de « care » auprès de la communauté, notamment si votre cible est mass-market. Il s’agira alors de créer du contenu premium, de meilleure qualité que celui déjà relayé et de le distribuer dans différents groupes et ce, avec votre « templating ».

Autre thématique très courante sur WhatsApp, c’est l’axe relatif à l’actualité que l’on retrouve souvent soit avec un message d’alerte pour sensibiliser le grand public sur un produit ou un service donné, ou bien ceux qui sont traité avec humour ou tourné en dérision. Mais ce qui intéresse le plus aujourd’hui les grandes marques, c’est le contenu qui alarme l’opinion publique sur tel ou tel sujet.

Whatsapp Messaging Alerts

En effet, ce contenu-là a (malheureusement) plus d’influence qu’un docteur vis à vis de son patient, et des fois-même plus d’influence que tout un état ou source officielle. Le résultat ? Après la diffusion de ces informations ou de ces contenus, le comportement du consommateur, vis-à-vis de la marque visée ou du sujet traité, change. La confiance peut s’ébranler et peut être même anéantir les marques et leur réputation.

Donc quand pour vous, en tant que marqueteurs, lorsque vous tombez sur du contenu de ce type et qui commence à faire le buzz sur différents groupes sur WhatsApp, c’est le moment pour analyser ces phénomènes, les benchmarker et en tirer des learnings.

Whatsapp Messaging Advices

Effectivement, lorsque vous voyez des vidéos « alarmantes » par exemple, que la plupart des ménagères marocaines ne jurent que par ces conseils égrenés par de soi-disant spécialistes autoproclamés, en train d’expliquer les risques liés à la consommation du lait, vous vous doutez bien que le changement de comportement sera imminent.

Outil d’influence et de propagande

Mais ce que les consommateurs, le plus souvent naïfs et crédules, ne voient pas forcément c’est que derrière ces vidéos de propagande contre des produits que l’on utilise au quotidien, il y a souvent une bataille sur les parts de marché. N’oublions pas que c’est un business avant tout, et il est donc fort probable que des influenceurs soient mandatés officieusement par les concurrents directs de telle ou telle marque pour dire du mal à leur encontre.

Ces vidéos marchent car l’instinct de protection surgit. Jouant sur les sentiments de peur et crainte, cette conjonction de réactions primaires fait que la vidéo est distribuée à tous les contacts… Et là, le mal est fait.

Avec une source presque intraçable et plus d’un milliard d’utilisateurs actifs chaque jour, cette application reste jusqu’à aujourd’hui une puissante machine à influencer, ou pour réagir, si l’on sait l’utiliser. A ne pas négliger donc, d’autant plus que la version professionnelle de l’application, WhatsApp Business, est désormais disponible.

Rendez-vous dans un prochain article pour un autre sujet concernant les réseaux sociaux.