Hello Les gens !

Dans cet article nous allons parler de l’algorithme de Facebook. Et ce qu’il faut savoir d’emblée c’est que Facebook n’arrête pas de changer son algorithme, avec une accélération de ces changements ces deux dernières années.

La cause de ce changement est entre autres le feedback reçu de la communauté par Mark Zuckerberg et sa team concernant les corporate sur ce réseau social. Il est en effet devenu un peu comme Times Square, inondé par des publicités intrusives et du contenu qui n’ont rien à voir avec nos intérêts. Ces changements concernent non seulement nos pages professionnelles mais aussi nos profils sur Facebook.

Je commence avec les profils. Le mythe qui dit qu’il faut avoir 5.000 amis pour avoir plus de « Reach » ou portée est totalement faux ! En fait, Facebook se base plutôt sur la conversation et l’interaction pour montrer votre contenu au plus de monde possible. Ce qui veut dire que le pourcentage de personnes avec lequel vous interagissait le plus souvent est le même pourcentage que Facebook choisira dans les portées.

Notre profil est noté par l’algorithme quand on commente, on like et on interagit avec différents contenus. Cette note change chaque jour, comme une sorte de pourcentage d’affinité.

Quand on like robotiquement tous les contenus de nos amis sans une réelle interaction, on perd des points. En revanche quand on interagit en mettant plus de commentaires personnalisés, avec des émojis, en prenant le temps de consommer ce contenu et le regarder, l’algorithme de Facebook interprétera, à travers l’analyse de ce comportement, que nous sommes plus proche de cette personne et montrera votre contenu également à cette dernière.

Tips & Hacks

Bien sûr qu’il est difficile d’interagir avec 2.000, 3.000 ou même 5.000 amis, mais il y a des tips & des hacks pour booster l’engagement de votre communauté.

Tout d’abord, vous avez trois fonctionnalités primaires à connaître qui sont les suivantes : Les stories – Les commentaires – Et la plus importante, c’est Messenger !

Quand vous postez une story, vous avez non seulement des vues mais aussi des réactions. Ces personnes-là ont vu votre story et c’est une raison pour vous de leur envoyer un message personnalisé pour créer plus d’interactions. Du coup vous linkez votre story à Messenger. Ce qui est super puissant pour augmenter vos chances de portée.

Pour la partie commentaire, et si vous ne répondez pas à chaque commentaire, vous êtes déjà très mal parti car vous ratez 20% de chances d’avoir plus d’interactions sur votre contenu.

Sur Messenger, le tip numéro un qui vous donnera une bonne note avec l’ensemble de vos amis c’est le fait d’utiliser le plus de fonctionnalités possibles dans vos échanges. Envoyez des vidéos, des photos, des messages, des audios, des gifs… Ainsi, l’algorithme comprendra ou interprétera ces actions par le fait que cette cette personne devra voir votre contenu dans le futur.

Maintenant si on parle des pages professionnelles, sur Facebook, il faut savoir que la portée organique n’était déjà pas terrible depuis bientôt deux ans, notamment de par la compétitivité d’autres contenus en ligne.

Puisque Facebook veut créer plus de conversations et veut de montrer le contenu le plus vrai et réel possible à la fois, vous vous devez de penser à ce qui générera le plus d’engagement. Poser une question à votre communauté reste parmi les classiques. Mais si votre question est fermée… cela ne marchera pas. En revanche, si vous posez une question très ouverte, vous avez plus de chance de recevoir des commentaires authentiques de cinq lignes qui peuvent booster le reach de vos publications.

Poster un lien avec des thumbnails ne marchera également jamais. Essayez donc de poster des vidéos avec un lien non au-dessus de la partie description mais plutôt dans les commentaires pour plus d’engagements.

Et pour boucler la partie Facebook Page, n’hésitez pas à utiliser plus de photos personnelles, que cela soit de vous, de vos employées, de vos clients ou de toutes vos parties prenantes. Vous aurez plus d’engagement et l’algorithme fera en sorte de le calculer comme un contenu réel et adapté pour la nouvelle Newsfeed de Facebook.

Voilà les gens ! En une seule phrase et pour conclure : Soyez le plus authentique possible et interagissez surtout !