Human Marketing Consulting a créé sa Learning Factory ADL dédiée aux formations Blended dans les métiers du numérique. La Learning Factory ADL, met en place des formations nouvelles génération axées sur un mode d’apprentissage qui se veut décalé et innovant.


Consciente des enjeux de la transformation numérique, Human Marketing Consulting a créé sa nouvelle Business Unit ADL (African Digital Learning) avec la perspective et l’ambition de réinventer le marché des formations en intégrant le Blended Learning au niveau de ces dernières. Elle veille également à accompagner les cadres et dirigeants marocains dans leur  stratégie de développement numérique et de participer à la révolution digitale globale du royaume.

La Learning Factory ADL est spécialisée dans les métiers du numérique, et elle se distingue par ses formations Blended ou Hybride qui combinent dans un même parcours les avantages de la formation présentiel et les bienfaits de la formation à distance ce qui permet un apprentissage efficace via des techniques telles que : le Social Learning, les Serious Games, le Learning Centric et la Personnalisation.

“ADL, le catalyseur d’innovation en matière de formatons permet aux participants de se former aux métiers du numérique via la pratique et ce à travers des workshops (quizs, études de cas et jeux ludiques) et des travaux pratiques qui leurs permettront l’utilisation des différents outils digitaux. La fabrique de formation ADL, donne également accès aux stagiaires à une plateforme ADL qui contient des supports de formation en ligne, des livres Blancs et E-books, des tableaux de bords, des guides et des serious Games” explique un communiqué d’ADL.

La Learning Factory ADL, propose des formations standards et des formations à la carte (sur mesure), et ce, dans la perspective de répondre aux différents besoins (entreprise ou indépendants) et d’améliorer ainsi la performance digitale des entreprises et les aider, grâce à son esprit start-up, à surpasser le cap de la transformation numérique. Une vocation qu’ADL a jugée importante surtout que l’un des grands challenges des organismes demeure le capital humain.