hicham-zouaoui-pip-pip-yalah
in

Hicham Zouaoui, Pip Pip Yalah

Natif de la ville de Fès, Hicham Zouaoui est titulaire d’un Master en Management de la qualité, au sein de l’université Ibn Tofail de Kénitra. Après une première expérience en multinationale, il s’est lancé dans l’entrepreneuriat, passionné par l’aventure Startup.

Etudiant, il rêvait de pouvoir se déplacer plus confortablement avec un budget d’étudiant. Son constat était simple, en prenant chaque jour la navette en train, il découvre des centaines d’automobilistes avec des sièges vides, qui empruntent la route nationale. En parallèle dans les lignes ferroviaires, les trains sont encombrés.

Alors l’idée lui est venue de proposer un système de co-voiturage au Maroc. En commençant par son cercle d’amis et connaissances, Hicham se lance dans l’aventure Pip Pip Yalah, pour atteindre aujourd’hui une communauté qui dépasse les 300.000 membres, qui se retrouvent soit pour la convivialité du voyage, son prix réduit de 40% par rapport aux autres moyens de transport ou encore pour l’aspect écologique du concept.

Nous avons rencontré Hicham Zouaoui, qui nous en dit plus sur l’application Pip Pip Yalah. Interview et tour d’horizon.

Comment s’est lancée l’application Pip Pip Yalah ?

L’application était devenue une évidence, voir même un réflexe et ce, après avoir réuni et éduqué plus de 300.000 membres à faire du co-voiturage via notre plateforme sur Facebook.

En effet, les membres de la communauté ont très souvent manifesté le besoin de disposer d’une plateforme indépendante, qui intègre notamment le rating, les notes, la vérification de l’utilisateur, les notifications…

Il a fallu ensuite trouver la bonne équipe, puis trancher la technologie que l’on allait utiliser pour bâtir cette application majeure de la mobilité au Maroc.

Quel a été l’accueil du public ? Et quels ont été les challenges auxquels vous avez dû faire face ?

L’accueil a dépassé nos attentes ! Tout de suite après le lancement, l’application a été classée première dans les tendances de téléchargement sur Playstore. Ce fut un signe très encourageant et une preuve que l’application était attendue. Le besoin était bien présent.

Mais nous avons du relever le challenge de communiquer au delà de notre propre communauté pour informer le grand public que l’application est enfin disponible. C’était un vrai défi pour nous.

Par ailleurs, nous avons également remporté un certain nombre de trophées et nous avons participé à des événements internationaux. Ils nous ont offert de la visibilité, de la notoriété et des avantages aux cotés de beaucoup de partenaires, qui souhaitent développer le projet à nos côtés.

Quels chiffres pouvez-vous partager avec nous ?

En un mois, nous avons dépassé les 10.000 inscriptions et utilisateurs, sur l’application, avec plus de 3.000 offres publiées par les co-voituriers. L’application est toujours en mode apprentissage, et à l’écoute de sa communauté. Chaque semaine il y a une nouvelle mise à jour.

Par ailleurs, la communauté de son coté ne cesse d’augmenter, que ce soit sur Facebook ou sur l’application. C’est très encourageant et cela nous motive à améliorer en permanence l’application.

Que pouvez-vous dire au sujet de votre business model ?

Notre application est gratuite pour l’instant, mais dans quelques semaines nous comptons lancer un business model qui sera convenable aux membres de la communauté et qui permettra de monétiser la startup.

Où en sont les mentalités au sujet du co-voiturage ?

Le marché est dans ses débuts. Les Marocains sont en plein découverte de cette digitalisation de la mobilité au Maroc. Certains s’adaptent facilement tandis que pour d’autres cela va prendre un peu plus de temps.

Il ne faut pas oublier que, par nature, le Marocain est hospitalier, serviable et accueillant. C’est un caractère que l’on a failli perdre après les années 2000, où chacun a voulu être plus indépendant, mais aujourd’hui on commence à revenir à notre vraie nature, celle du partage et de l’entraide… et le co-voiturage s’inscrit en ligne droite de ces valeurs : c’est le partage de son véhicule pour aider l’autre à voyager plus confortablement, tout en faisant des économies.

Quelles sont les prochaines étapes et vos prochains défis à relever ?

Aujourd’hui nous sommes en course pour convertir toute la communauté vers la nouvelle plateforme mobile. Nous sommes engagés au quotidien pour pouvoir offrir un excellent service à la communauté, avec la gestion des avis de chaque co-voiturier, la vérification de leur identité, la gestion des retards et des annulations, le rappel des contrôles de voitures pour la sécurité routière avant chaque voyage. L’amélioration continue de nos services à destination de nos utilisateurs reste donc notre priorité et notre challenge permanent.

Written by TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

Comments

Loading…

0

Comments

0 comments

branded-content-ads-mcdonalds-firefox

McDonald’s, Instagram & Firefox