Depuis que Google a introduit la position zéro en 2014, il est probable que ce soit devenu votre nouvel objectif de référencement, devant la première position des SERP. Mais comment y accéder ? Et la position zéro ne risque-t-elle pas de tuer tous vos efforts SEO ? Car, le saviez-vous, les internautes cliquent de moins en moins sur les liens vers ces pages…


La position zéro, c’est quoi ?

La position zéro est l’extrait d’information qui apparaît au-dessus du premier résultat naturel dans certaines recherches Google (à peu près 12% des résultats de recherche contiennent des positions zéro). Elle est également connue sous le nom de rang zéro, “Featured Snippet” ou “Extrait en Vedette” : elle vise à répondre directement aux questions des internautes chercheurs, sans avoir à cliquer sur les liens des résultats de recherche. Sur les smartphones, la position zéro est le seul résultat qui s’affiche au-dessus de la ligne de flottaison, sans que l’utilisateur ait besoin de scroller.

Par exemple, si vous sollicitez Google pour obtenir la recette d’un cappuccino, le moteur de recherche partagera avec vous directement sur la page des résultats les étapes pour préparer au mieux un cappuccino :

La position zéro va-t-elle tuer le référencement

En recherchant la réponse à la question « Qui est le nouveau président tunisien », vous obtiendrez cette boîte de réponse instantanée, basée sur les informations du Google Knowledge Graph et dont Google évalue la pertinence pour générer des réponses en temps réel.  

La position zéro va-t-elle tuer le référencement

Vous le voyez, la position zéro peut prendre de multiples apparences :

  • Paragraphes
  • Listes numérotées
  • Listes à puces
  • Tableaux
  • Vidéos YouTube
  • Images
  • Graphiques

La position zéro, quels avantages ?

Les résultats de la position zéro sont surtout essentiels pour la recherche vocale or, d’ici 2020, on estime que le Voice Search représentera plus de la moitié des recherches en ligne et qu’au moins 30% de toutes les recherches sur Internet seront effectuées sans écran, via notamment des assistants domestiques.

Les extraits sélectionnés sont particulièrement importants pour la recherche vocale, car la position zéro est la seule à être lue à voix haute par l’assistant vocal. C’est pourquoi il est important de cibler cet endroit tant convoité.

Comment atteindre la position zéro ?

Malheureusement, occuper la position zéro est plus facile à dire qu’à faire. Les extraits en vedette sont volatiles : je l’ai encore réalisé pendant la rédaction de cet article… une recherche qui fournit un extrait en vedette à un instant T montrera des résultats totalement différents dix minutes plus tard (un autre extrait, voire pas d’extrait du tout).

Même après avoir parcouru tout ce que j’ai pu trouver sur les Featured Snippets, une énorme question reste en suspens : Comment Google sélectionne-t-il exactement l’extrait à inclure ?

De toute évidence, Google ne les sélectionne pas manuellement. C’est un algorithme et tout site peut s’établir en position zéro, les grandes marques et les gros sites n’ayant aucun avantage sur les petites marques et les petits sites.

Cependant, les domaines faisant autorité ont tendance à produire des résultats en position zéro beaucoup plus nombreux que les domaines sans autorité.  

Dans la majorité des cas, il semblerait que les Featured Snippets soient extraits des pages suffisamment bonnes pour figurer dans les 10 premières positions organiques.

Google recherche surtout les contenus les plus “snippables” (dignes de faire l’objet d’un extrait de code). Les extraits en vedette existent pour répondre aux questions primaires : qui, quoi, quand, où et pourquoi. Les recherches de procédures pratiques, les guides étape-par-étape (comment nouer une cravate, comment préparer des crêpes, comment plier des serviettes de table…) sont également primordiaux pour déclencher des résultats en vedette.

Si votre contenu répond de manière succincte et précise à l’une de ces questions, vous serez plus susceptibles d’apparaître en position zéro.

Les outils gratuits “Answer the public” ou “Autres questions posées” permettent d’obtenir des listes de requêtes de longue traîne à partir d’un mot-clé. Assurez-vous que votre contenu répond aux questions les plus posées par les internautes dans votre champ d’activité à travers de courts paragraphes ou listes.

Selon Ahrefs, voici les mots les plus courants qui figurent dans les requêtes avec des extraits en vedette :

SEMRush conseille aussi de mettre en place des contenus compris entre 40 et 50 mots. La brièveté et la mise en forme sont essentielles : adoptez donc une rédaction en pyramide inversée, en fournissant des réponses courtes en haut de page. Des vidéos et des images peuvent éventuellement être utilisées en complément pour structurer le contenu et encourager l’engagement. Mais le nombre moyen de mots d’une page de résultats en positon zéro est de 2.312 mots.

Par conséquent, Google a tendance à rechercher des positions zéro à partir de contenus structurés, avec des réponses en en-tête et des approfondissements plus longs en deuxième temps.

En bref, optimisez votre contenu : Seul un contenu de qualité vous permettra d’arriver en position zéro. Aux États-Unis, les 20 sites détenant le plus de contenus “mis en vedette” sont les suivants. Sans surprise, Wikipédia est en tête :

Position zéro, on se lance ? Pas sûr…

Difficilement atteignable, souvent imprévisible voire contre-productive, la position zéro doit être envisagée comme le graal du référencement, mais ne doit pas vous faire perdre de vue votre stratégie de référencement naturel et payant plus globale – deux objectifs pour lesquels les résultats se révéleront plus tangibles.

En effet, si Hubspot a mesuré que la position zéro génère en moyenne un taux de clic de +114% par rapport à une première position, Ahrefs maintient de son côté, sur un échantillon de 100 000 mots-clés, avec un volume de recherche d’au moins 100 recherches par mois, que toutes les positions zéro n’entraînent pas de clics sur les résultats de recherche.

Ce qui n’est pas surprenant puisque le but de ces extraits en vedette est de fournir au chercheur une réponse instantanée à sa question afin que, satisfait par l’extrait de code, il n’ait pas à cliquer (ce qui diminue votre CTR). Mais dans ce cas, vous ratez l’occasion de capter l’intérêt de vos utilisateurs avec du contenu plus approfondi.

Par ailleurs, la position zéro peut être difficilement atteignable et particulièrement imprévisible : malgré le temps et les efforts déployés, il est difficile de savoir ce que Google choisira, aujourd’hui mais aussi demain. Car rappelez-vous que Google met constamment à jour son algorithme et que les exigences de la position zéro sont encore susceptibles de changer. Comme il l’a fait pour les résultats sponsorisés, le moteur de recherche pourrait commencer à présenter ces informations de manière totalement différente.

Ne créez donc pas du contenu dans le seul but d’atteindre la position zéro : concentrez-vous sur un classement organique élevé, qui s’appuie sur un contenu de qualité pour recevoir à la fois des vues et de l’engagement. 

Best practices

Si vous décidez malgré tout de concentrer tous vos efforts dans l’atteinte de positions zéro, n’essayez qu’avec du contenu que Google est susceptible de transformer en extraits.

Optimisez votre contenu avec des mots-clés de longue traîne d’au moins six mots ou, encore mieux, qui s’appuie sur des formats de type questions. Utilisez enfin le bon code et les bonnes techniques de balisage pour structurer le contenu de vos pages.