TRN TNC Banner

Bienvenue dans cette nouvelle revue digitale ! Unsplash lance sa propre plateforme publicitaire avec un concept innovant. YouTube renforce sa politique pour mieux protéger les données des enfants. Et si 2020 était l’année charnière pour les médias digitaux ? Découvrez dès à présent la Revue Digitale de cette semaine.


Unsplash lance sa propre plateforme publicitaire avec un concept innovant

Lancée en 2013, la banque d’images Unsplash vient de créer une plateforme publicitaire destinée aux marques et compte bien concurrencer les publicités traditionnelles.

Baptisée Unsplash for Brands, cette nouvelle plateforme va travailler avec les entreprises qui le souhaitent afin que des images de leur marque apparaissent selon la recherche des utilisateurs.

Son principe est simple et efficace : les visuels présents sur le site peuvent être repris gratuitement à des fins commerciales ou non, sans qu’une permission ou une attribution ne soit obligatoire. Désormais, la firme a décidé de se diversifier avec le lancement d’un business autour de photographies de marques.

«Avec Unsplash for Brands, nous offrons aux marques une opportunité positive et authentique d’interagir à grande échelle avec les internautes» a expliqué Mickael Cho, PDG d’Unsplash. De gros noms ont déjà commencé leur collaboration avec la banque d’image comme Google, Timberland ou encore Boxed Water.

YouTube renforce sa politique pour mieux protéger les données des enfants

Pour assurer une meilleure protection de la vie privée des enfants, YouTube annonce une série de changements dans sa façon de traiter les vidéos qui leur sont destinées. L’objectif : se conformer aux directives du régulateur américain du commerce et respecter les lois en vigueur sur la protection en ligne des enfants aux Etats-Unis.

YouTube indique qu’il traite désormais «les données de toute personne regardant une vidéo conçue pour les enfants comme celles d’un mineur, quel que soit l’âge de l’utilisateur». La collecte des informations personnelles et leur utilisation sur ces vidéos seront restreintes.

Principales conséquences, certaines fonctionnalités existantes sur le reste du service ne seront désormais plus disponibles sur les contenus destinés aux enfants comme les commentaires, le chat en direct, les notifications ou l’enregistrement des vidéos dans des playlists.

Le service aux 2 milliards d’utilisateurs actifs par mois avant annoncé ces modifications en septembre. Elles sont désormais appliquées sur l’ensemble des vidéos de la plateforme depuis le 6 janvier 2020.

2020, année charnière pour les médias digitaux

60% des annonceurs se déclarent aujourd’hui insatisfaits de leurs relations avec les médias digitaux. Inventaire, provenance et qualité des données, attribution des campagnes… rien n’est vraiment clair ! C’est pourquoi 2020 verra se poursuivre le fort développement de la publicité programmatique premium, offrant aux annonceurs des garanties de qualité. 

L’autre enjeu majeur de 2020 concerne le rejet par les internautes de la publicité digitale : en France, 43% des 18-34 ans utilisent un Adblocker, et ce taux continue de progresser.

2020 sera aussi l’année où les médias auront une carte majeure à jouer du côté de leurs contenus. Après des années de consommation de contenus « snacking », de divertissement sans trop d’exigence, les internautes veulent désormais plus de sérieux. 

On assistera également à un contexte de plus en plus réglementé : la CNIL a modifié ses directives sur les cookies, et donné six mois aux éditeurs de sites web pour se mettre en conformité avec la future recommandation qui devrait être publiée au premier trimestre 2020.


La Revue Digitale en vidéo

La Revue Digitale

Unsplash lance sa propre plateforme publicitaire avec un concept innovantYouTube renforce sa politique pour mieux protéger les données des enfants2020, année charnière pour les médias digitaux

Posted by The Next Clic – TNC on Wednesday, January 22, 2020

TRN TNC Banner