Babel lance “Restart, un programme d’actions pour réinitialiser dès aujourd’hui la communication des marques.

Les impacts économiques et les mutations sociales nés de la crise sanitaire que nous venons de traverser sont majeurs : alimentation, mobilité, relation au travail, modes de consommation, rapport à la nature, etc. ; autant d’enjeux qui questionnent encore plus aujourd’hui citoyens, consommateurs et collaborateurs.

Ces interrogations impactent directement, et certainement durablement, les entreprises et les marques : la confiance et l’engagement des équipes s’érodent, les attentes de la société envers les entreprises et leurs dirigeants s’intensifient et les clients attendent encore plus des marques, qui doivent trouver avec leurs clients le système relationnel le plus adapté au regard des nouveaux comportements et jugements issus de la crise.

Intégrer les transformations sociales et culturelles

Dans ce contexte, la communication est plus que jamais essentielle pour non seulement retrouver la confiance et l’engagement des salariés, rétablir la confiance et le désir de consommer (et surtout de consommer mieux), s’assurer que les positionnements et les discours intègrent les transformations sociales et culturelles initiées par la crise, et puis finalement porter l’évolution de modèles économiques, d’offres et de services capables de répondre aux aspirations au confort, à la santé, et à un environnement protégé.

Consciente de ce constat, l’agence Babel a créé “Restart”. Il s’agit d’un programme mobilisant toutes les expertises de Babel pour aider les directions de la communication à relancer rapidement et efficacement leur communication, et lui faire jouer pleinement son rôle.

Réinitialiser la communication

Parce que les directeurs et responsables de la communication se posent légitimement de nombreuses questions au sortir de la crise (Comment et quand reprendre la parole en externe ? Par où commencer ? Faut-il faire évoluer le discours de la marque ? Doit-on rebondir sur la crise ou reprendre la parole « comme si de rien n’était » ? Faut-il privilégier certains canaux ? La crise a-t-elle fait émerger de nouvelles priorités ? Des lacunes ? De vraies opportunités ? Etc.), le programme “RESTART” leur assure de réinitialiser leur communication en intégrant les impacts de la crise et en ciblant les actions prioritaires à mener, sans réinventer nécessairement l’ensemble des plans de communication initialement définis.

Concrètement, le programme “Restart” débute par un workshop kick-off, animé par l’agence en présentiel ou en distanciel, avec tout ou partie de la direction de la communication, pour partager les leçons de la crise spécifiques à l’activité, de réaliser un premier diagnostic de la communication, et d’identifier et de sélectionner les priorités d’action à court, moyen et long terme.

Trois champs d’actions

Ensuite, ils s’agit d’activer, conjointement ou séparément selon les priorités identifiées, trois champs d’actions, avec des propositions d’actions rapides et complémentaires :

  • RE-ENGAGE : des actions tournées vers l’interne pour réengager le collectif dans une dynamique rassurante, désirable et appropriable.
  • RE-CONNECT : des actions publicitaires, digitales et éditoriales pour renouer et renouveler le lien avec vos clients et vos parties prenantes.
  • RE-SHAPE : des actions pour faire de la raison d’être un inspirant de la communication de sortie de crise.
re-engage-re-connect-re-shape

Les détails du programme seront relayés jusqu’à fin juillet par les experts de Babel, sur la page LinkedIn de l’agence.