Marketing Digital, Growth Hacking et Growth Marketing sont des concepts qui portent souvent à confusion. Pour permettre de faire le point sur les différences entre les trois, commençons par découvrir la genèse du Growth Hacking.

1. Le Growth Hacking : Pour aller au-delà de la conversion

Les origines du Growth Hacking remontent à l’année 2010, quand un marketeur du nom de Sean Ellis a pu trouver des astuces ou «  hacks » afin de développer son entreprise. Ce concept a été popularisé juste après la publication d’un article d’Andrew Chen : « Growth Hacker is the new VP Marketing ».

Par la suite, le Growth Hacking fut largement adopté à la Silicon Valley, surtout après la croissance brillante des entreprises telles que Dropbox, Airbnb ou encore du service de messagerie Hotmail.

Pour définir ce concept, il convient de reprendre l’explication de l’inventeur lui-même qui a décrit le Growth Hacking par la combinaison des compétences marketing et de techniques afin d’analyser le comportement de l’utilisateur, ses centres intérêts, tester et optimiser de nouvelles méthodes pour enfin agir sur les résultats.

Selon Andrew Chen, un Growth Hacker doit combiner des compétences marketing et techniques pour faire des tests A/B et des optimisations de landing pages. Il s’assure aussi de la viralité de contenu et de la délivrabilité des emails afin d’acquérir de nouveaux clients.

L’analyse des données quantitatives, l’automatisation des scénarios et l’interrogation des bases de données sont également nécessaires pour que le Growth Hacker puisse accomplir sa mission de réaliser une croissance ou Growth rapide au moindre coût.

Pour mieux comprendre le principe du Growth Hacking, il est important de le comparer au Marketing digital.

2. Growth Hacking et Marketing Digital : Deux faces d’une même pièce !

Le rôle du Digital Marketer consiste à acquérir de nouveaux clients à travers les canaux digitaux et les pousser de la première étape du Customer Journey, à savoir, la prise de conscience vers d’autres plus avancées comme la considération, la décision et la fidélisation. Il dispose du budget nécessaire pour mener à bien sa mission et réaliser les objectifs Marketing fixés.

Customer-Journey

Tandis que le Growth Hacker devra assurer un Growth ou une croissance exponentielle, notamment pour les startups ayant un budget limité. Il porte plusieurs casquettes à la fois et intervient au niveau du marketing, de la vente et du développement afin de stimuler la croissance et faire passer l’entreprise au niveau supérieur avec un minimum de moyens.

Cet objectif requiert un profil technophile, avec des compétences en marketing et analyse, qui est capable d’influencer la stratégie globale de l’entreprise et pas uniquement sa stratégie marketing.

3. Que peut apporter le Growth Marketing à votre entreprise ?

Le Growth Marketing est un nouveau concept qui commence à prendre de l’ampleur. En témoignent, les chiffres de Google Trends aux USA présentés dans le diagramme ci-dessous.

Google-Trends

Cette nouvelle approche est apparue pour faire face aux limites du Growth Hacking. Ces dernières sont liées notamment à la rareté et le coût élevé du recrutement de profils polyvalents et la difficulté d’intégration du Growth Hacker dans l’entreprise.

Le Growth Marketing consiste à faire du Marketing Digital avec une orientation vers l’efficacité, l’aide à la vente, l’optimisation et la réduction des coûts en influençant la fonction marketing de l’entreprise uniquement. Alors que le Growth Hacking est un métier transverse qui influence toutes les fonctions de l’entreprise, avec comme seul objectif la croissance de cette dernière.

Pour concrétiser cet esprit « Growth », le Growth Marketer adopte une démarche de « Test & Learn » avec de petits budgets, en se fixant des objectifs concrets et quantifiés. Ainsi, il utilise la data, le marketing automation, l’A/B testing et d’autres astuces ou « hacks » pour mettre en place des techniques de Growth créatives et adapter ses actions en fonction du comportement de sa cible.

Le schéma suivant publié par mapplinks.com récapitule parfaitement les différentes techniques adoptées par le Growth Marketer.

Growth-Hacking-Marketing

A travers ces techniques, le Growth Marketer pourra apporter à votre entreprise une meilleure flexibilité par rapport au marketing digital classique. D’autant plus que le digital est un domaine qui ne cesse d’évoluer et de nouvelles techniques apparaissent chaque jour.

De plus, vous allez sentir un impact positif sur votre revenu grâce aux techniques du Growth Marketing qui sont orientées efficacité et croissance.

Alors ? Finalement, quelle approche allez-vous adopter : Growth Hacking, Marketing Digital ou bien Growth Marketing ? 🙂