Le sujet de cet article est centré sur votre communication digitale. En effet, aujourd’hui plus que jamais, l’attention est la devise des réseaux sociaux. Les premiers de la classe en termes de chiffres, ce sont les stars. Et en premier lieu, nous avons Selena Gomez avec ses 143 millions de followers sur Instagram, vient ensuite Cristiano Ronaldo avec ses 122 millions sur Facebook et PewDiePie, avec ses 65 millions d’abonnés sur YouTube.

Toutes les marques se les arrachent pour du co-branding car l’attention de plusieurs millions d’internautes est transférée vers leurs contenus et/ou personnalité.

Maintenant ce qui m’intéresse le plus dans cet article, c’est d’analyser deux figures emblématiques de deux réseaux différents. Le seul point en commun de ces deux influenceurs, c’est la rapidité de croissance de leurs followers.

Le roi de Snapchat

DJ Khaled est le roi de Snapchat avec plus d’un million de followers. Son atout numéro un c’est son côté vrai et authentique. Le fait qu’il motive et parle avec sa communauté de son parcours, en leur donnant un discours du type « Croyez en vous et en vos rêves parce que vous pouvez le faire aussi tout comme moi… » le positionne directement en tant qu’une personne inspirante et bienveillante, voulant le bien de ses followers.

Dj Khaled

Sans oublier naturellement l’aspect « entertainment » et divertissant qui prend beaucoup de place sur ses stories quotidiennement : jacuzzi, boîte de nuit, sneakers et toutes ses rencontres avec les stars du monde entier… font que les viewers ne vont jamais s’ennuyer et continuent à regarder ses stories.

Et le dernier facteur qui fait le succès de sa croissance, c’est le nombre de stories qu’il produit. Avec ses journées bien remplies, il peut publier de 50 à 70 stories par jour ! Du coup les viewers se retrouvent à consommer son contenu pendant presque 15 minutes d’affilé, comme s’il avait consommé une longue vidéo sur YouTube.

Le buzz à tout prix

Pour passer à la deuxième partie avec Jake Paul, il faut savoir que ce YouTuber a eu 10 millions d’abonnés en une année seulement. Son cœur de cible, c’est les 8-16 ans et pour lui YouTube reste un business et une stratégie bien travaillée, même s’il ne le montre pas forcément dans ses vidéos.

Étant un enfant de Vine, il connaissait déjà la formule de l’attention vu que le format de la vidéo ne dépassait pas 6 secondes. Et si vous analysez un peu son contenu, tout est fait pour créer du buzz à tous les coups.

Il est très difficile de vous donner, au cas par cas, ce qu’il a utilisé comme techniques pour avoir le plus de vues et d’abonnés mais une chose est sûre : c’est que pour son contenu, il respecte une stratégie basée sur la création d’une controverse pour que par la suite l’on parle de lui sur New York Times par exemple, et sur d’autres médias digitaux ou classiques.

C’est un as du relais d’informations à moindre coûts. Il va penser à ce qui révoltera le plus l’opinion publique, et distribuera un contenu sur YouTube où il jouera forcément le rôle d’être à l’origine soit du délit soit du clash, pour que par la suite l’on réponde à ses propos en vidéo ou bien pour que l’on relaie l’information sur les médias. Le tout marié avec de la musique captivante, du « motion » plein de couleurs et un aspect très vif du scenario de la vidéo.

De la technique à la science

Il y a plusieurs techniques pour capter l’attention du viewer et c’est devenu même une science aux Etat-Unis, utilisant des mécanismes psychologiques humains. Il ne vous reste qu’à choisir l’une de ces techniques qui vous parle le plus pour capter l’attention de vos followers ou de vos abonnés. Faites vos benchmarks, inspirez-vous-en et lancez-vous !