La Fédération des Technologies de l’Information des Télécommunication et de l’Offshoring (APEBI), a organisé le mercredi 04 décembre dernier, à l’hôtel The View de Rabat, une cérémonie officielle pour la restitution de son ‘’Recommendation Paper’’ réalisé sous le thème «Le Digital au cœur du Modèle de Développement du Maroc». Cette cérémonie a également été marquée, par l’adhésion du Maroc à l’alliance SMART AFRICA.

L’objectif prioritaire de cette rencontre était, d’abord, de présenter les principales conclusions du Recommendation Paper (RP) ; Ensuite de discuter et d’échanger sur les voies et les leviers de mise en œuvre de ces différentes recommandations. La cérémonie s’est déroulée en présence de Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique ; de Saloua Karkri Belkeziz, Présidente de l’APEBI ; de Lacina Koné, CEO SMART AFRICA ; et de plusieurs autres dirigeants de sociétés, spécialisées dans le digital.

Un Recommendation Paper pour progresser

Les activités dans le secteur des Nouvelles Technologies de l’Information, progressent et évoluent à une vitesse grand V. Ainsi donc, l’APEBI a lancé une série de consultations publiques, auprès de ses différents partenaires et de l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème digital marocain afin de mettre sur pieds, des stratégies de croissance et de développement dans les Technologies d’Informations (IT) pour l’ensemble des entreprises marocaines.

Au cours de cette cérémonie de restitution, cinq grandes thématiques ont été  abordées. Notamment, E-Gov et politiques publiques digitales locales ; Gouvernance et réglementation du secteur ; Infrastructures et connectivité ; Big Data et souveraineté digitale ; R&D, innovation et startsUps.

Participer au développement socio-économique africain

La cérémonie organisée par la fédération marquait également son adhésion à SMART AFRICA. Pour rappel, l’alliance SMART AFRICA encourage les partenariats, l’esprit d’entreprise, la création d’emplois, le partage de connaissances… pour une évolution économique des Technologies d’Informations et de Communications (TIC) en Afrique.

Le SMART AFRICA, en effet, a pour objectif de hausser la compétitivité de l’Afrique à travers les Nouvelles Technologies de l’Information, dans l’économie du savoir et dans l’économie mondiale. Ce qui cadre aujourd’hui, avec certains objectifs de l’APEBI. Ainsi donc, au cours de cette cérémonie, la fédération a officiellement adhéré à cette alliance africaine, afin d’accroître son implication et d’accélérer sa participation au développement socio-économique africain.