Growth Hacking : Quand Marketing rime avec croissance

De nos jours, vous risquez de peiner à augmenter vos revenus, votre trafic ou encore vos ventes, sauf si vous connaissez le Growth Hacking

Derrière ce concept, qui peut paraître barbare de prime abord, se cache certainement la solution à vos problèmes de croissance et de développement. Surtout si vous le prenez au sérieux.

Mais on vous rassure, le Growth Hacking n’est pas une diablerie !

Un peu d’histoire 

Le Growth Hacking est le “piratage de croissance”, qui a pour but de générer une énorme progression et ce, rapidement et à faible coût. 

C’est une technique, qui est apparue dans l’univers des startups Tech et elle est maintenant plus abondamment utilisée par diverses entreprises.

Le terme Growth Hacking a été proclamé pour la première fois par Sean Ellis en 2010, après avoir boosté la croissance de Dropbox et d’Eventbrite.

Le Growth Hacking : La solution miracle ?

Avec le digital, les cycles sont aujourd’hui devenus courts et les comparaisons de produits sont aisément accessibles. Etant donné que le consommateur a besoin d’être accompagné et relancé à chaque étape de son parcours pour acheter, notamment sur les sites e-commerce, surtout quand il s’agit de “panier abandonné”, c’est aucun doute un manque à gagner immense.

Ces prospect récalcitrants étaient pourtant prêts à passer une commande. Peut-être ont-ils trouvé moins cher ? Ou encore y avait-il peut-être un bug au moment de passer leur commande ? Autant de possibilités et d’hypothèses qui méritent d’être creusées et analysées.

Aussi, les Growth Hackers mettent en œuvre des techniques performantes destinées à attirer rapidement du trafic, capter des prospects, les transformer en clients et les fidéliser.

Pour cela, ils optimisent les différentes métriques AARRR :

  • Acquisition : Tester les différents canaux d’acquisition de trafic sur le site web d’une entreprise, afin de repérer et garder ceux qui fonctionnent le mieux.
  • Activation : Encourager les visiteurs à réaliser leur première action.
  • Rétention : Faire vivre le contenu du site internet pour fidéliser les visiteurs.
  • Revenu : La conversion a eu lieu, les prospects sont désormais des clients.
  • Refferal / Recommandation : Encourager les clients à parrainer leurs proches pour acquérir de nouveau trafic, d’augmenter la base des prospects et par conséquent des potentiels clients.
Growth-Marketing-Funnel-AARRR
— Le funnel AARRR.

Le “Framework AARRR” recense ainsi toutes les étapes de vie de l’interaction de votre prospect avec votre entreprise. Il est présenté sous forme d’un entonnoir, aussi appelé funnel ou tunnel.

Le rôle d’un Growth Hacker est de comprendre notamment, où et pourquoi, les prospects partent à chaque étape de ce funnel. Et bien entendu, de les faire revenir. 🙂

La créativité est donc la reine !

Le Growth Hacker apprend en permanence. Il cherche dans les recoins d’Internet, dans ses lectures ou dans la vie de tous les jours, des solutions à son problème. Il se documente et s’informe, en prenant soin de penser “Outside of the box”. Il cherche à croiser différents mécanismes entre eux et teste perpétuellement de nouvelles solutions innovantes.

Il prospecte les failles du système et s’immisce à l’intérieur. Le Growth Hacker remet en question tout ce qui a toujours été fait… Tout un état d’esprit.

En effet, le Growth Hacking Mindset est par conséquent une façon de traiter les problèmes liés à la croissance de l’entreprise, où vous vous devez de trouver des solutions alternatives. Il est important de noter que la priorité est toujours donnée à la progression, plutôt que la perfection : Fail early, fail fast, fail often ! L’expérimentation est donc non seulement souhaitable, mais c’est un impératif.

Growth-Hacking-Fail-Fast

Fail early. Fail fast. Fail often

Cette célèbre citation est généralement attribuée à John Calvin Maxwell. C’est un auteur et conférencier américain à succès, qui a écrit de nombreux livres, principalement axés sur le leadership et la croissance. Cette expression résume, à elle seule, toute la signification du Growth Hacking Mindset.

Effectivement, pour qu’une stratégie de Growth Hacking soit une réussite, il faut être à la fois créatif et ne pas avoir peur de tenter d’innombrables expériences.

L’objectif ? Pouvoir découvrir le brillant Hack que personne ne connaît encore… Cela peut être un objet, un outil, un support une communauté ou autres… à utiliser pour une fonction qui ne lui était pas prédestinée.

Growth Hacker : Un métier de plus en plus populaire

Le Growth Hacking vise surtout sur l’entreprise et le public. Et les Growth Hackers sont de fins stratèges commerciaux. Ce sont les maîtres des problématiques commerciales les plus ardues, comme entre autres l’identification de la cible, ou encore comment démarquer votre produit et vos services sur le marché.

Il serait par conséquent idéal pour les marques et les entreprises de faire appel à un Growth Hacker, pour profiter ainsi d’une expansion rapide et continue. Expert multitâche, il utilise ses talents, issus de plusieurs domaines, le Growth Hacker saura trouver les techniques innovantes pour nourrir la croissance d’une entreprise, plus rapidement que ses concurrents.

Il va s’en dire qu’avec l’objectif d’optimiser la croissance de l’entreprise avec les moyens du bord, le métier de Growth Hacker s’est beaucoup popularisé ces dernières années.

Growth Hacking : Un peu de lecture

Growth Hacker Marketing – Auteur : Ryan Holiday.

Le livre de la semaine

A new generation of megabrands like Facebook, Dropbox, Airbnb, and Twitter haven’t spent a dime on traditional marketing. No press releases, no TV commercials, no billboards. Instead, they rely on a new strategy “Growth hacking” to reach many more people despite modest marketing budgets.

Image par défaut
Salma Sayad
Curieuse et passionnée, Salma Sayad est diplômée en E-Business et Marketing Digital de l’ENCG de Settat. Actuellement Digital Marketer Executive chez Onys Global Design, elle est responsable notamment de l’élaboration de la stratégie Marketing Digital, de l’identité de marque et du développement de la communication (on/off line) des trois marques d'Onys.
Publications: 1

6 commentaires

  1. Merci d’avoir rédigé et partagé cet article. Une lecture intéressante! Hâte de lire d’autres articles dans ce sens.

  2. Merci Salma pour cet article. C’était un plaisir de vous lire et de découvrir à travers votre article le concept de Growth Hacking qui m’était inconnu.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.