L’Intelligence Artificielle, l’outil prometteur pour le futur de l’Humanité

L’usage de l’Intelligence artificielle (IA) s’est étendu depuis la pandémie du Covid-19 en 2020. L’isolation dans tous les pays pour combattre le virus a accéléré la digitalisation du monde. Comment l’IA va façonner le futur des être humains ? 

Selon une étude menée par les prestigieuses Université d’Oxford et de Yale, l’IA nous surpassera nous, êtres humains. Et ce, à bien des égards. Dans les 120 prochaines années, l’IA automatisera tous les emplois humains. Dans un futur plus imminent, en 2024, l’IA sera plus compétente dans la traduction que les humains. Et au rythme où vont les choses, l’IA sera capable d’écrire des livres à succès dès 2049. En 2053, elle accomplira des chirurgies médicales. 

L’IA est donc prête à transformer le processus de recherche scientifique. Elle déclenchera bientôt un nouvel âge d’or de la découverte scientifique dans les années à venir. Grâce à la digitalisation, vous pouvez jouer au casino en ligne et peut-être gagner le jackpot !

L’IA dans les gouvernements

Il est tout à fait probable de voir les gouvernements investir de grosses sommes dans l’Intelligence artificielle. Selon la firme de recherche et de conseil technologique Gartner, les organisations gouvernementales du monde entier adoptent des IA.  Le but est de les aider à atteindre leur objectif ou leur mission publique. Trente-six pour cent des répondants gouvernementaux à l’enquête Gartner CIO 2021 ont indiqué qu’ils prévoyaient d’augmenter les investissements dans l’IA en 2021. Les chatbots ouvrent la voie à l’adoption de la technologie d’IA gouvernementale. 26 % des répondants au sondage ont déclaré les avoir déjà déployés. Selon l’enquête Gartner, 59 % supplémentaires s’attendent à les déployer au cours des trois prochaines années. 

Aux Etats-Unis, la Commission de sécurité nationale sur l’intelligence artificielle a élaboré des recommandations détaillées. Elles concluent que le gouvernement américain doit considérablement accélérer l’innovation en matière d’IA. Il ne fait aucun doute que l’IA sera impérative pour peser dans la balance stratégique globale. 

L’IA nécessaire contre la crise climatique

L’IA en tant qu’outil est bien placée pour aider dans la lutte contre le changement climatique. En raison de sa capacité à collecter, compléter et interpréter des ensembles de données volumineux et complexes sur les émissions, l’impact climatique, etc., elle peut être utilisée pour aider toutes les parties prenantes à adopter une approche plus informée et basée sur les données pour lutter contre les émissions de carbone. Elle peut également être utilisée pour pondérer les efforts climatiques mondiaux vers les régions les plus à risque.

Amélioration dans la santé

Les applications d’IA dans le domaine de la santé peuvent littéralement changer la vie des patients, en améliorant les diagnostics et les traitements. Elles aident aussi les patients et le soignant à prendre rapidement des décisions médicales judicieuses. D’ailleurs, de plus gros investissements sont fait dans le domaine. L’IA sur le marché mondial de la santé était évaluée à 2,4 milliards de dollars en 2019. Elle devrait atteindre 31,02 milliards de dollars en 2025.

L’objectif ultime de l’IA dans les soins de santé est d’améliorer les résultats pour les patients en révolutionnant les techniques de traitement. La technologie de l’IA peut aider les chercheurs à faire de nouvelles découvertes. Comment? En analysant des données médicales complexes et en tirant des conclusions sans intervention humaine directe.

intelligence-artificielle-data

La ressource clé : les données

Voilà que tout s’annonce plutôt optimiste dans le futur. Mais générer des robots capables de trouver des solutions aux problèmes humains demande une denrée particulière : les données. 

Bien que l’IA puisse dépendre de ses capacités d’apprentissage automatique, il est important de prendre conscience qu’elle n’est pas produite dans le vide. L’IA est pilotée par le Big Data, sans lequel il ne peut pas avoir lieu. En fait, elle dépend entièrement de la quantité de données que nous pouvons capturer et des méthodes que nous utilisons pour les traiter et les gérer. Il est donc crucial d’accorder plus d’attention à la capture, au transport, au traitement et au stockage des données si nous voulons une optimisation prometteuse l’IA à l’avenir.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager avec vos amis et collègues.
The Rolling Notes
The Rolling Notes

Le blog du marketing et de la transformation numérique. Retrouvez également l'essentiel de la communication, du social media, de l'innovation, des tendances et de la tech. Feed your Brain… Rock your Brand!

Publications: 1899

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.