THE ROLLING NOTES

10 bonnes raisons pour aller au 5th Global Entrepreneurship Summit 2014 Marrakech

Nous avons était invité à participer à une discussion à propos du  5th Global Entrepreneurship Summit 2014 Marrakech ou pour résumer le #GES2014. Cette rencontre-débata été marquée par une présentation du sommet par la Ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida. Beaucoup de points ont été abordés, du coup je me suis amusé à noter ceux qui selon la Ministre et également selon moi-même peuvent être considérés comme de bonnes raisons pour assister au #GES2014. Il faut signaler que la communauté, présente lors de la rencontre, a posé de réels questions de fond dans la mesure où ont été abordées des questions sur le post GES et sur la position Maroc / USA, Maroc / Afrique… La startup était aussi et sans aucun doute le sujet à l’honneur lors de la discussion. Le sommet aura donc l’occasion de devenir un « milestone » important s’il déclenche des initiatives et des décisions sur le terrain… mais ceci est un autre débat. De mon côté, je partage avec vous les 10 bonnes raisons pour aller participer au GES2014 :

01. Networking

Sérieusement… y a-t-il un événement meilleur que celui-ci pour développer son réseau business à la fois, au Maroc et aux Etats-Unis. Beaucoup d’acteurs qui sont vraiment intéressés par la collaboration et faire du business avec les marocains seront là. Il faut aussi noter que le réseau des startups va se développer d’après la Ministre puisque les différents acteurs cherchent à créer un network d’association et d’organismes qui œuvrent pour l’entreprenariat.

02. Africa

Si vous ne suivez pas l’actualité depuis deux ou trois ans aujourd’hui, sachez que l’Afrique fait la une ! C’est l’Afrique qui est aujourd’hui l’avenir. Alors entre networking, Afrique et Etats-Unis, il est évident de voir que le Maroc occupe une place centrale dans ces relations d’avenir puisqu’il est considéré comme la porte de l’Afrique.

03. Anglo-Saxon

Do you speak english ? No… it’s okey… Yes… it’s fine ! L’anglais, c’est la langue du business aujourd’hui et ce n’est pas juste une question de langue, mais c’est aussi une question de culture. Et être anglo-saxon dans sa démarche, est plus fructueux au niveau du business. C’est une véritable opportunité pour s’ouvrir au monde, qui parle anglais. Parce qu’en ce qui concerne les autres et jusqu’à présent, rien ne semble très « cool » coté business.

04. La qualité des intervenants

Honnêtement, la liste des intervenant donne envie. Des personnes et des personnalités qui viennent d’institutions très prestigieuses et je citerai à titre d’exemple Harvard. Cette dernière est d’ailleurs partenaire de l’événement. Un petit coup d’œil sur la page facebook de l’événement vous donnera une idée sur la richesse du programme et la qualité des conférenciers. Autre point non moins appréciable : la présence d’entrepreneurs originaires de contextes plus ou moins proche de celui du Maroc.

05. Technologie

Le « tech » est le mot-clé de cette édition. C’est vraiment un événement qui fait le focus sur les industries qui ont une relation avec la technologie. C’est une traduction aussi de la volonté du pays pour devenir un hub technologique et économique dans la région.

10600669_322093021308308_848739344208315437_n

06. Culture et médias

Selon la Ministre ces deux composantes sont essentielles. Ce sont sont elles qui font le tout et qui facilitent l’évolution de ce genre d’évènement. Par conséquent, la manifestation se veut être à l’initiative d’une industrie culturelle et médiatique à travers le grand réseau qui va se créer. On nous promet une réelle plateforme de communication.

07. Participation des jeunes

Les organisateurs sont très conscients qu’aujourd’hui la réussite de cet événement ne peut avoir lieu si les jeunes n’en font pas partie. Il est impossible d’avoir le retour sur investissement attendu si la jeunesse n’en pas la composante principale et stratégique. Investir dans les jeunes, c’est investir dans l’avenir. D’ailleurs, les étudiants des grandes écoles du Maroc participent fortement dans cet événement puisqu’ils ont été invités.

08. Encadrement de très haut niveau

Comme nous avons cité la qualité des intervenants, on ne peut non plus occulter les dispositifs de mentoring de très haut niveau qui sera mis en place. Il y aura à titre d’exemple des prix pour les idées d’entreprises des étudiants. Ces prix consiste en des aides financières ou des programmes de suivi et de mentoring.

09. Visibilité

Si vous cherchez encore de la visibilité pour votre start-up ou votre entreprise, c’est la place où il faut être ! Au delà de la présence des participants et des conférenciers, il y aura une forte concentration de médias et notamment internationaux, qui s’intéressent déjà à l’événement (ils en parlent depuis un bout de temps déjà). Ils sont également à la recherche de sujets plus particuliers relatifs aux idées / projets, aux start-ups et à leurs initiateurs. Une bonne occasion de se faire remarque et de bénéficier d’une visibilité maximum avec un effort minimum.

10. Women entrepreneurship

Last but not least ! Un grand nombre de femmes entrepreneurs seront présentes. Elles sont très dynamiques dans ce domaine, développent un grand nombre de projets innovants et sont très actives dans les réseaux. A titre d’exemple, Kerry Healey est une femme politique américaine de l’État du Massachusetts. Elle est présidente de l’école de commerce Babson College et sera présente à Marrakech. Une journée de l’entreprenariat féminin est même prévue.

 

 

Le 5th Global Entrepreneurship Summit 2014 Marrakech se déroulera du 19 au 21 novembre à Marrakech. Le programme détaillé, c’est par ici et la liste complète des speakers, par .

Mohamed Rahmo

Mohamed Rahmo est un marketeur de profession, un communiquant de formation, un amoureux de la culture et de l'art et qui trouve qu'il y a toujours des possibilités infinies dans le monde digital. Voilà pourquoi il s'investit régulièrement dans des démarches expérimentales mais toujours actionnistes. Après des recherches sur le Social Medias et sur la Gamification, il s'intéresse aujourd'hui de plus en plus à l'Internet Of Things, fasciné par la tendance mondiale du Making et du Coding. Féru de gaming, d'art et de culture en général, Mohamed Rahmo croit fermement que l'industrie créative peut sauver le Maroc.

1 commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Welcome to TRN

Ici on parle de communication, de création, d’innovation, de tendances, de marques et de biz’. Feed your Brain… Rock your Mind ! Drop us a line : [email protected]

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!