The Rolling Notes
football

Ces marques qui ont capitalisé sur le match Maroc – Côte d’Ivoire… et celles qui ont raté l’occasion !

L’ambiance de samedi dernier rappelle sans aucun doute celle des années 80. Une époque que les millenials, voire même une bonne partie des intervenants dans l’industrie marketing et digitale, aujourd’hui au Maroc n’ont pas connu, tellement ils étaient jeunes.

L’histoire leur a fait cadeau d’un remake, mais peu ont réellement eu le réflexe de se saisir de cette opportunité pour en faire profiter leurs marques. Alors qu’en Tunisie, pour fêter la qualification de leur équipe nationale à la coupe du monde de Russie 2018, Tunisie Télécom a sorti un beau clip original, qui fera sûrement parler de lui, avec des paroles fortes et une reprise d’une mélodie russe pour bien préempter le contexte.

L’opérateur de téléphonie historique au Maroc, Maroc Télécom, pourtant sponsor officiel, a eu quant à lui une présence digitale timide et osons le dire, plutôt plate.

La Marocaine Des Jeux et des Sports, autre sponsor des lions de l’Atlas s’est targuée d’une présence digitale classique avec des posts de pronostics et en revanche d’une création visuelle pleine d’humour et pertinente, postée à la fin du match. Une idée signée par l’agence Shem’s.

mdjs

La Royal Air Maroc a fait quant à elle une contre-attaque et un tacle en règle, et en a profité pour régler ses comptes avec le Ministre des Affaires Etrangères algérien, mais ça, tout le monde le sait aujourd’hui ☺… et nos concitoyens se sont sûrement régalés avec ce post vengeur qui est tombé à point nommé. La Royal Air Maroc est accompagnée par l’agence Mosaïk, qui signe là un joli coup !

inwi a également surfé sur la victoire et en plus d’un post sur ses réseaux sociaux, l’opérateur de téléphonie s’est affiché sur en affichage urbain. Une création signée par l’agence Saga Communication.

D’autres marques comme Raïbi, Atay Sultan, Nivéa, Sidi Ali, Centrale Danone ou d’autres, pourtant réputées actives en communication généralement, se sont contentées de quelques posts sur Facebook, pas souvent créatifs d’ailleurs, et ont raté l’occasion de se positionner plus fortement sur cet évènement fédérateur et à très forte attente et réceptivité de la part de l’audience.

Une marque s’est quand même distinguée à travers une prise de parole plus construite : la marque La Vache Qui Rit.

Cette marque a en effet osé, et a occupé le territoire avec des vidéos mettant en scène sa mascotte depuis le début de la journée d’hier dans différentes situations de préparation au match. Elle a publié une vidéo Live à très forte charge virale au moment où l’équipe nationale a inscrit le premier but, et a enchaînée avec un happening après le sifflet de fin, où la mascotte s’est joyeusement mêlée aux citoyens aux sons des « dkaykiyas » pour fêter l’évènement du côté du Twin Center. Les vidéos sont, selon nos sources, signées Amir Rouani, et la marque est accompagnée par l’agence Archipel Digital depuis plusieurs années.

L’évènement était important, riche en émotions et en attentes, mais peu de marques ont réellement saisi l’opportunité d’innover et d’oser en digital, et c’est bien dommage… gageons qu’elles se rattraperont maintenant que l’équipe est qualifiée à la coupe du monde et que nous verrons fleurir dans les prochains mois plusieurs opérations originales et construites en digital 😉

TheRollingNotes

The Rolling Notes (TRN) est une plateforme web collaborative. TRN a été initiée sous la forme d'un blog, pour évoluer à mesure des années et se transformer en Webzine. Les thématiques traitées sont à la fois le marketing, le digital et les actualités des marques, le design et la création, l'innovation et la technologie, tout en passant par l'univers des start ups et du business. Une sorte de calepin numérique dont le leitmotiv est : Feed your Brain… Rock your Mind !

OGD-Thumbail-491x500

Abonnez-vous à la newsletter !

* = Champ requis

Follow us

Don't be shy, get in touch!