Plus que jamais au cœur des préoccupations des marques, le digital remodèle en profondeur le marché de la communication. C’est dans ce cadre, suite à son lancement en février 2015, que La Table du Digital a présenté jeudi 28 mai sa deuxième édition devant une dizaine d’annonceurs. La Table du Digital est le fruit du partenariat entre cinq sociétés marocaines opérant dans les activités de conseil et de services dans l’ensemble des métiers du digital : la régie publicitaire Touch Media, la plateforme d’affiliation NetAffiliation, la société d’animation de clients Netgroup, la plate-forme de diffusion de vidéos Buzzeff et la société de monitoring et d’intelligence des médias NewsGroup Maghreb.

Selon l’étude 2015 de Canal France International, internet est passé au premier rang des médias les plus fréquentés au Maroc et l’ANRT évalue à 72% la croissance du nombre d’abonnés internet dans le royaume en 2014. La part de la 3G dans l’accès à internet culmine quant à elle à plus de 86% et illustre le poids de la mobilité. Le taux de pénétration d’internet ne cesse par ailleurs de progresser, puisqu’il a atteint 30% des foyers l’an passé. Au Maroc comme ailleurs, le web a donc profondément modifié le parcours du consommateur. L’e-commerce explose et les conversations sur les marques inondent les réseaux sociaux. Se convertir au digital est ainsi devenu un impératif pour les marques. « Les annonceurs ont intérêt à suivre le mouvement car la révolution numérique emporte tout sur son passage. La communication digitale ne s’arrête plus à Internet. Elle envahit le mobile, la télévision, les jeux vidéo, l’affichage, etc. Tout va très vite », a déclaré Jérôme Mouthon, fondateur de Buzzeff.

« D’ici cinq à dix ans, tous les médias seront digitalisés. La communication digitale sera la communication », a estimé Alex Axiotis, directeur général de NewsGroup Maghreb. Devenu incontournable, le digital est un paramètre qui pousse les marques à repenser leur stratégie, avec plus ou moins en fonction de leur niveau de maturité. « Il existe encore une certaine réticence de la part de certains annonceurs qui ont du mal à bousculer leurs habitudes », a constaté Mohamed Mezian, administrateur et directeur général de Touch Media. « Le métier du digital est assez compliqué et peut parfois générer du stress pour l’annonceur. C’est pourquoi nous avons créé La Table du Digital. De façon régulière, nous informons les annonceurs qui le souhaitent sur tous les sujets qui touchent au phénomène du digital, à son actualité et aux évolutions qui en découlent », a précisé Youssef Debbagh, directeur général de NetAffiliation. « Nous ne sommes pas là pour vendre nos services, mais pour permettre aux annonceurs de comprendre le changement et de s’adapter à lui le plus efficacement possible », a expliqué Julien Guillard, directeur général de Netgroup.