Hackathon ScreenDy aux Open Source Days 5.0

L’Internet des objets (IoT) est un secteur en nette progression qui suscite la curiosité et l’intérêt des professionnels du marché digital marocain. C’est dans ce cadre que la start-up marocaine fondée et dirigée par Mehdi Alaoui, ScreenDy, organise les 23 et 24 février 2016 un hackathon national à l’École Nationale des Sciences Appliquées de Khouribga lors de l’Open Source Days 5.0, pour une édition dédiés aux objets connectés au profit des fondateurs de startup, bootstrapeurs, ingénieurs, étudiants ou mentors et investisseurs intéressés par le développement des applications mobiles.

Cet événement permettra aux participants de lancer leurs projets via la plate-forme ScreenDy et de rencontrer les leaders de l’industrie du développement mobile, et du IoT, les investisseurs et les organismes gouvernementaux responsables de la promotion de l’entrepreneuriat, de l’emploi et des technologies au Maroc.

L’objectif de ce Hackathon qui se déroulera par équipe pour 30 heures continues de travail est de développer une application innovante sur le thème des objets connectés à travers ScreenDy, concevant une passerelle IoT intelligente permettant de connecter divers objets entre eux. L’encadrement technique sera assuré en partenariat avec le FabLab du Casablanca, le premier FabLab ou Laboratoire de Fabrication de la région du Grand Casablanca.

A cette occasion un prix de 27 000 $ en services et argent sera accordé aux trois premiers gagnants pour les accompagner  dans leurs processus de développement de leurs projets jusqu’à sortis sur l’Appstore de leur application, en plus d’une incubation spéciale dans le FabLab Casablanca afin de développer les prototypes.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager avec vos amis et collègues.
Mohamed Rahmo
Mohamed Rahmo

Mohamed Rahmo est un marketeur de profession, un communiquant de formation, un amoureux de la culture et de l'art et qui trouve qu'il y a toujours des possibilités infinies dans le monde digital. Voilà pourquoi il s'investit régulièrement dans des démarches expérimentales mais toujours actionnistes. Après des recherches sur le Social Medias et sur la Gamification, il s'intéresse aujourd'hui de plus en plus à l'Internet Of Things, fasciné par la tendance mondiale du Making et du Coding. Féru de gaming, d'art et de culture en général, Mohamed Rahmo croit fermement que l'industrie créative peut sauver le Maroc.

Publications: 89

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.